Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

EIIL, cherchez aussi le Mossad

Publié par wikistrike.com sur 24 Juin 2014, 14:45pm

Catégories : #Politique internationale

EIIL, cherchez aussi le Mossad

Les services d'espionnage saoudiens et israéliens ont joué un rôle important dans les opérations de l'EIIL en Irak.

 

EIIL, cherchez aussi le Mossad



Tandis que le monde était surpris parles attaques rapides des terroristes de l'Etat islamique en Irak et au Levant (EIIL) contre l'Irak, les analystes commencent à découvrir que c'était l'Arabie saoudite qui avait donné le feu vert aux terroristes liés à al-Qaïda d'attaquer le territoire irakien. Selon ces révélations, le grand convoi d'armes qui avait été offert aux terroristes d'al-Qaïda, était la réaction du gouvernement saoudien à la victoire de Nouri al-Maliki et de Bachar al-Assad respectivement aux élections en Irak et en Syrie. En outre, Riyad voulait se venger ainsi des victoires de l'armée syrienne dans son combat contre les groupes terroristes, presque tous mercenaire à la solde des princes de Riyad. 

Il y a aussi des documents irréfutables qui prouvent que le Mossad avait joué un rôle considérable pour transmettre des informations aux officiers saoudiens et français, et aide les terroristes de l'EIIL par la transmission des informations, afin de les aider à avancer dans différentes régions irakiennes. En outre, des personnalités irakiennes comme Ibrahim al-Dowri ou Tariq Hachemi ont étroitement collaboré avec les terroristes de l'EIIL, tandis que certains officiers de l'armée irakienne ont été également recrutés par ce réseau d'espionnage. Il faut pourtant souligner qu'en Syrie, l'armée à réussi à prendre en main le contrôle total de la ville stratégique de Kassabé et a détruit le rêve des terroristes qui souhaitaient pouvoir créer un passage leur permettant avoir accès à la Méditerranée. En même temps, des sources d'informations font état d'une nouvelle série d'événements qui se produiront bientôt en Irak et en Syrie, événements qui seraient en quelque sorte la riposte de Damas et de Bagdad à leurs adversaires à Te-Aviv et à Riyad. En se basant sur des informations confirmées par des sources occidentales, le site d'informations Al-Sabat a révélé qu'avant la présidentielle en Syrie, Riyad avait envoyé une grande quantité d'armes aux terroristes extrémistes de l'EIIL dans le nord de la Syrie. Les officiers de renseignement français et saoudien avaient sécurisé déjà les routes pour transférer ces armements à l'intérieur de l'Irak. La révélation de ces informations montre que l'Arabie saoudite avait donné son feu vert aux terroristes de l'Etat islamique en Irak et au Levant (EIIL) d'attaquer les différentes régions irakiennes. 

Par ailleurs, un expert militaire israélien a déclaré à la chaîne 10 de la télévision du régime sioniste que l'Arabie saoudite et le régime israélien avaient coopérer à un très haut niveau pour préparer le terrain aux attaques de l'EIIL en Irak. Le quotidien britannique « The Independent » a révélé pour s part le rôle de Tariq al-Hachemi ancien vice-président irakien et d'Ezzat al-Dowri, ancien commandant du parti Baath irakien, dans le déclenchement de ces attaques. Selon le quotidien britannique, Ezzat al-Dowri s'est caché dans une région près de la frontière entre l'Irak et la Syrie. Le quotidien « The Independent » cite aussi Robert Fisk selon lequel l'Arabie saoudite est très furieuse du changement de la donne en Syrie en faveur de Damas et Téhéran, et de l'amélioration des relations de l'Iran soit avec les Etats-Unis et l'Occident, soit avec les pays de la région comme le sultanat d'Oman, les Emirats arabes unis et le Koweït et la Turquie. En envoyant des messages violents par l'intermédiaire de l'EIIL, l'Arabie saoudite veut faire peur aux autres et faire avancer ses mercenaires jusqu'aux frontières de l'Iran. 

Certains analystes soulignent aussi les liens qui existent entre les opérations de l'EIIl et l'enlèvement de trois sionistes en Cisjordanie. L'EIIL a publié un communiqué pour revendiquer la responsabilité de l'enlèvement de ces trois individus. Son objectif est de faire croire que ce groupe se bat aussi contre le régime israélien. Pourtant, le régime sioniste rejette l'idée de l'implication de l'EIIL et accuse le Hamas d'avoir enlevé ces trois sionistes en Cisjordanie. Des observateurs indépendants estiment pourtant que tout cela n'est qu'un jeu médiatique orchestré par le Mossad et les services de renseignement d'Arabie saoudite qui veulent préparer le terrain à une nouvelle offensive de l'armée du régime sioniste contre labande de Gaza et le sud du Liban. 

Tandis que tout le monde s'inquiète de la propagation des opérations des terroristes de l'EIIL dans la région, il ya des observateurs qui estiment qu'une grande riposte se prépare contre ces terroristes. Cette réaction serait coordonnée par la Syrie, l'Irak et les conseillers militaires de la Russie. Pour le moment, l'armée irakienne est en train de libérer peu à peu une partie des territoires occupés par les terroristes de l'Etat islamique en Irak et au Levant. Dans les opérations de l'armée irakienne, deux commandants de l'EIIL à Mossoul ont été tués. L'armée irakienne est d'ailleurs en train de se servir des opérations rapides et des embuscades qui font rappeler les opérations de l'armée syrienne contre les terroristes. Cela pourrait donc être le début des cauchemars des agents de renseignement saoudiens et israéliens en Irak.

 

http://french.irib.ir/component/k2/item/329849-eiil-alliance-des-espions-isra%C3%A9liens-et-saoudiens

Commenter cet article

Archives

Articles récents