Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

Avec l’invention grotesque de « Captain Europe », la propagande européiste prouve qu’elle est aux abois

Publié par wikistrike.com sur 14 Juillet 2014, 13:59pm

Catégories : #Politique internationale

Avec l’invention grotesque de « Captain Europe », la propagande européiste prouve qu’elle est aux abois

grotesque propagande

Avec l’invention grotesque de « Captain Europe », la propagande européiste prouve qu’elle est aux abois

Alors que tous les pays de la zone euro continuent de s'enfoncer dans un désastre économique et social d'ampleur historique, les forces euro-atlantistes viennent d'avoir une nouvelle idée géniale : tenter de faire aimer, de gré ou de force, la prétendue « construction européenne » aux peuples, en l'incarnant sous les traits d'un « super héros ».

Une séquence télévisée vient d'être consacrée par la télévision publique française - FR3 - à cette nouvelle approche et il vaut vraiment la peine de la visionner :

C'est une démarche de pure propagande. Elle ne repose bien entendu sur aucune analyse sérieuse des problèmes de l'UE, ni évidemment sur aucune prise en compte des résultats électoraux à travers toute l'Europe. Il s'agit d'un cas d'école de tentative de manipulation mentale, afin de forcer les peuples à "po-si-ti-ver" le sort qui leur est imposé en jouant sur des réflexes primaires.

UN EUROCRATE MASQUÉ ENFILE UNE PANOPLIE DE « SUPERMAN » OU DE « CAPTAIN AMERICA »

Le « super héros » en question est - tiens donc ! - un copié-collé des icônes par excellence de la BD américaine : « Superman » et « Captain America ». Il en est une sorte de mélange, reprenant les attributs de l'un, le nom et les fonctions de l'autre. Et il porte bien entendu un nom américain : « Captain Europe ».

10494742_10152576502082612_4978564757740175647_n

Superman est un « super héros » de bande dessinée américaine appartenant au monde imaginaire de l’Univers DC. Ce personnage de fiction est considéré comme une icône culturelle américaine. Créé en 1932 par l’écrivain américain Jerry Siegel et l’artiste canadien Joe Shuster tandis qu’ils habitaient tous deux à Cleveland, le personnage fut vendu à Detective Comics. Il apparaît pour la première fois dans unAction Comics en juin 1938. Le personnage est ensuite repris dans plusieurs pièces radiophoniques, émissions de télévision, films, comic strips et jeux vidéo. Au vu du succès et de la notoriété de ses aventures, Superman est essentiel dans la création d’un genre propre aux super-héros.

L’apparence du personnage est particulièrement iconique : un costume composé d’un justaucorps rouge,bleu et jaune, de collants et de bottes moulantes, d’une ceinture, avec une cape et sur le torse, le dessin d’un ‘S’ rouge sur un écu jaune. De nombreuses études ont porté sur Superman, son impact et son rôle symbolique aux États-Unis et dans le reste du monde. [Source : Wikipédia]

994456_10152576841207612_4127997120164592783_n

Captain America est un super-héros de bande-dessinée, créé par Jack Kirby et Joe Simon. Évoluant dans l'Univers Marvel de Marvel Comics, il apparait pour la première fois dans le comic book Captain America Comics #1 de décembre 1940. Ce super-héros, incarnant le patriotisme américain, est emblématique de l'Amérique depuis le début de la Seconde Guerre mondiale, se faisant le porte-drapeau de ses valeurs et étant perçu comme un défenseur du monde libre contre les tyrannies, notamment le régime nazi, contre lequel il fut créé en réaction par ses auteurs. Doté de pouvoirs faisant de lui l'expression même de la perfection humaine sur le plan physique, Captain America est un combattant hors-pair, un chef-né et un stratège militaire accompli. Il porte un costume reconnaissable entre tous, inspiré du drapeau américain et est équipé d'un bouclier quasi indestructible, composée d'un alliage d'acier et de vibranium, qu'il utilise comme une protection mais aussi comme une arme. [Source : Wikipédia]

10392411_10152576536252612_3715575994537731449_n

Derrière ce sobriquet ringard se cache, nous dit-on, un « fonctionnaire travaillant dans les institutions européennes ». Lequel eurocrate, la trentaine passée, se balade sans crainte du ridicule dans les rues de Bruxelles comme s'il avait 6 ans d'âge mental, et comme s'il arborait fièrement devant ses oncles et tantes la dernière panoplie que vient de lui offrir le Père Noël.

Cette idée est tellement insensée et grotesque qu'il serait sans doute inutile d'en parler si elle n'était pas, à l'évidence, soutenue très sérieusement en haut lieu.

Or tel est pourtant le cas.10446505_10152576508202612_726889976427238424_n

 

UNE PROPAGANDE GROTESQUE MAIS SOUTENUE EN HAUT LIEU

  • D'une part, ce fonctionnaire européen se travestit pendant les heures de bureau - avec le feu vert obligé de ses supérieurs hiérarchiques -, pour tenter de susciter à lui tout seul une « European Pride ». Il est ainsi payé par l'UE, donc par nos impôts, pour se livrer à ce sketch.
  • D'autre part, la séquence télévisée qui lui est consacrée met en scène rien moins que le président - réélu - du Parlement européen, l'Allemand Martin Schulz. Lequel parlementaire, censé incarner la démocratie européenne en marche, se prête de donne grâce à cette pantalonnade. Sans rire, où va-t-on ?

10505511_10152576447752612_1648848688568563077_n

Jusqu'où la volonté des européistes de prendre les peuples d'Europe pour des imbéciles n'ira-t-elle pas ?

Ici Martin Schulz, le président du Parlement européen en personne, par ailleurs membre du Parti "Socialiste" Européen, vient devant les caméras féliciter « Captain Europe » pour son action.

Marx et Jaurès doivent s'en retourner dans leurs tombes.

10382429_10152576448337612_1294375672980259578_o

On notera au passage l'absence totale de public. Les rares passants au loin sont complètement indifférents à ces crétineries. Payés par les contribuables, Martin Schulz et « Captain Europe » vivent dans un univers fantasmatique qui n'intéressent que les journalistes aux ordres.

  • Enfin, ce « Captain Europe » a quand même eu droit à 2'20" de présentation laudatrice sur France 3, à peine avait-il enfilé son body et son slim bleu, accroché un drapeau bleu aux étoiles d'or comme la cape de Zorro, apposé une casquette, et caché par un loup son délicat minois. Les lois anti-burka ne lui sont pas applicables, semble-t-il.

C'est-à-dire que cet énergumène a d'ores et déjà bénéficié d'une couverture médiatique très supérieure à celle dont ont bénéficié l'UPR et ses 5200 adhérents (de l'époque), pendant la période la plus cruciale de la campagne pour les élections européennes.

Je rappelle en effet qu'entre le 14 avril et le 16 mai, nous avons eu droit à 1'30" en tout et pour tout, et encore était-ce sur France Inter à 07h00 du matin le samedi du pont du 1er mai.

1899772_10152576447277612_5674349925459965020_o

 

RÉPONSE DU PUBLIC ? INDIFFÉRENCE, RICANEMENTS ET INSULTES

Seulement voilà. Après 57 ans de promesses non tenues depuis la signature du traité de Rome, la prétendue « construction européenne » affiche ses résultats effroyables dans tous les domaines :

  • l'ensemble du continent est devenu la lanterne rouge mondiale de la croissance, et cela dure depuis maintenant 15 ans.
  • la pauvreté et le chômage battent des records historiques.
  • le nombre de nouveaux chômeurs s'accroît de plusieurs milliers chaque jour à travers l'UE (notamment plus de 1100 par jour, rien qu'en France).
  • l'agriculture, sommée d'avoir les mêmes rendements que les grandes plaines de l'Oklahoma, devient l'industrie de la malbouffe.
  • L'industrie des pays du sud de l'Europe ne sera bientôt plus qu'un souvenir.
  • La dictature financière s'approprie sans vergogne les patrimoines publics des peuples d'Europe.
  • Les oligarques forcent à détruire méthodiquement tous leurs acquis sociaux.
  • Les nations d'Europe sont devenues les supplétifs de l'hégémonie américaine et de ses guerres d'agression et de pillage à travers le monde.
  • La consommation d'anxiolytiques et le nombre de suicides sont en croissance verticale dans tous les pays de l'UE.
  • Les pays du sud de l'Europe constatent une hausse prodigieuse de l'émigration de leurs éléments les plus dynamiques vers toutes les zones du monde sauf l'UE
  • etc.

Dans de telles conditions, la propagande européiste tombe à plat. C'est quand même bien le moins.

Elle ne suscite plus, au mieux qu'une morne indifférence, plus souvent des haussements d'épaules et des ricanements méprisants, et de plus en plus des insultes et de la colère.

Pour s'en convaincre, il suffit de regarder minutieusement cette vidéo : les voyageurs du métro de Bruxelles affichent leur parfaite indifférence ou un sourire goguenard devant cette sinistre bouffonnerie. Quant aux commentaires laissés par les internautes... ils valent la lecture !

10465514_10152576447557612_7650785349550540645_o

Ces photos sont pathétiques. L'eurocrate à beau s'avilir au dernier degré en venant déambuler dans sa tenue de bouffon dans une rame de métro - avec la même volonté de bien faire qu'un mannequin présentant les collections Avenue Montaigne -, il ne suscite qu'une indifférence générale et une réprobation glacée. Les voyageurs du métro regardent ailleurs, laissant « Captain Europe » méditer seul sur le fait qu'il n'est qu'un triste pantin dans les mains d'une oligarchie financière méprisante.

10478187_10152576546672612_8955962522291372045_n

Autre photo pathétique : à peine « Captain Europe » vient-il de les dépasser dans la rame de métro que ces trois voyageuses s'esclaffent. Les européistes ne savent plus quoi faire face au bon sens populaire.

UNE PROPAGANDE AUX ABOIS, APRÈS AVOIR TOUT ESSAYÉ

Prendre ouvertement tous les gens pour des imbéciles, et penser qu'ils vont gober n'importe quoi, n'est jamais la preuve d'une parfaite santé mentale. C'est au contraire la preuve d'une hypertrophie de la volonté de puissance, d'une déconnexion complète d'avec la réalité, et aussi d'un très profond sentiment d'inquiétude panique.

Or, c'est à ce stade avancé de nécrose et d'affolement qu'en sont désormais les européistes, aux abois devant le sol qui se dérobe sous leurs pieds.

La vérité, c'est qu'ils ne savent plus quoi faire.

Ils ont pourtant tout tenté pour faire aimer la prétendue « construction européenne » aux peuples :

  • Ils ont distribué des préservatifs aux couleurs du drapeau bleu aux étoiles d'or ou aux logos partisans.

10404402_10152576647122612_6389691330245036076_n

Campagne du MJS (Mouvement des Jeunes Socialistes), affilié au PSE (Parti Socialiste Européen) pour les élections européennes de juin 2009.

Présentant un couple en train de faire l'amour sous une couette (avec force bruitages suggestifs...) et usant alternativement d'un préservatif revêtu du drapeau bleu aux étoiles d'or puis d'un préservatif portant le logo du Parti Socialiste Européen (PSE) - de Martin Schulz - la vidéo du MJS appelait à voter pour les Partis socialistes européens pour « faire vibrer l’Europe ».

10492488_10152576620627612_4744812137455548062_n

Campagne de l’UMP pour les élections européennes de juin 2009.

Le parti prétendument « gaulliste » a aussi eu recours aux préservatifs pour tenter d'intéresser les électeurs à la prétendue « construction européenne ». Le parti de Nicolas Sarkozy a fait distribuer 20.000 préservatifs à son logo et avec le slogan « L’Europe vous protège ».

 

10451054_10152576615902612_4770129528047346704_n

Campagne de EELV- Les Verts pour les élections européennes de mai 2014.

Recourant à son tour à cette propagande éculée, le parti prétendument « écologiste » a fait distribuer des milliers de préservatifs à son logo avec le slogan « Donnons vie à l’Europe ». Ce slogan, tellement ridicule et à contre-emploi, a fait hurler de rire des milliers d'internautes et la campagne européenne du parti de Mlle Duflot a capoté.

  • Ils ont osé réaliser un clip vidéo xénophobe et raciste, présentant l'UE comme un moyen de se protéger des Arabes, des Jaunes et des Noirs.

L'UPR avait immédiatement réagi au spot scandaleux mis en ligne par la Commisison européenne le 6 mars 2012 et je renvoie les lecteurs à mon analyse de l'époque : http://www.upr.fr/actualite/europe/le-choc-des-civilisations-prone-dans-un-clip-de-la-commission-europeenne

10370360_10152576826382612_2453433243070261395_n

6 mars 2012 - Censément pour promouvoir l’élargissement de l'UE auprès des jeunes, la direction générale de la Commission européenne met en ligne un clip vidéo - réalisé à grands frais - mettant en scène des lutteurs arts martiaux qui s'en prennent à une jeune femme blanche de peau dans un décor angoissant d'usine désaffectée.

Ce clip vidéo est conçu pour suggérer, de façon subliminale, qu'il s'agit d'un viol auquel tentent de se livrer successivement un "jaune" (en fait un Chinois qui manie le kung fu), un "Noir" (en fait un Brésilien adepte de capoeira) et un "Arabe" (en fait un Indien enturbanné qui pratique le kalaripayattu).

La jeune femme, qui fait face à chaque adversaire mâle, est censée représenter l’Europe face aux puissances émergentes. Leur attitude est agressive mais la jeune femme ferme les yeux et se dédouble plusieurs fois pour former un cercle de douze étoiles autour des combattants, tout à coup doux comme des agneaux.

En bref, la symbolique lourdingue du clip est qu'il faut faire l'Union européenne pour se protéger des méchants Jaunes, des méchants Noirs et des méchants Arabes. Il se termine d'ailleurs par un slogan affirmant : « Plus nous serons nombreux, plus nous serons forts ». Juste avant, le cercle de femmes vu d’en haut s’est transformé en un drapeau étoilé de l’UE.Aussitôt mis en ligne sur le site Internet de la Commission, ce clip vidéo promotionnel a suscité un déluge de protestations, y compris - dit-on - de plusieurs ambassades étrangères accréditées auprès de l'Union européenne.

Du coup, ce clip-vidéo a été retiré quelques heures après et toute la campagne annulée. le directeur général de l’administration chargée de l’élargissement a adressé hypocritement des « excuses officielles à tous ceux qui auraient pu être offensés par ce clip, désolé que le film ait pu être interprété ainsi ». Mais comment devait-il être interprété ?

  • Ils ont diffusé des tracts et des encarts publicitaires érotiques, et fait placarder des affiches carrément pornographiques.

Voici quelques exemples de cette propagande européiste "en-dessous de la ceinture". a) En décembre 2005, le gouvernement autrichien a décidé de lancer une grande campagne de publicité pour célébrer le début de la présidence autrichienne de l’Union européenne en 2006. Pour cela il a fait placarder à travers tout le pays une série d'affiches érotiques ou pornographiques. L’une des affiches de cette campagne présentait un bassin de femme nue allongée, portant une petite culotte bleu aux étoiles d'or, l'angle de vue étant situé entre les cuisses écartées. Tanja Ostojic, l’artiste auteure de cette œuvre qui a fait scandale, a affirmé avoir voulu faire référence à "L’origine du monde", le célèbre tableau du peintre français Courbet, montrant un sexe féminin.UE - PORNOGRAPHIE - Panneau commencement du monde pour présidence autrichienne de 2006

Mais cette référence destinée à utiliser l'art comme alibi n'a pas suffi à calmer le scandale, dont s'est emparé la presse nationale autrichienne et internationale. Devant l'afflux des protestations, l'affiche a dû être retirée.

UE - PORNOGRAPHIE - Panneau commencement du monde pour présidence autrichienne de 2006 - démonté

[ Nota : un blog francophone a analysé très finement en quoi cette propagande européiste, quoi que s'inspirant du tableau de Courbet, en avait dénaturé toute la symbolique, pour lui remplacer une symbolique érotique, vulgaire, marchande et stérile : http://romy.tetue.net/l-autriche-menace-l-europe-de-son-bon-gout ] Les autres affiches de cette campagne autrichienne étaient carrément pornographiques. Elles mettaient "en scène" trois mannequins entièrement nus, portant respectivement les masques représentant le président américain George W. Bush, la reine d'Angleterre Elizabeth II et le président de la République française Jacques Chirac, et prenant des poses dignes de scènes de film pornographiques.

UE - PORNOGRAPHIE - Panneau pornographique 2 pour présidence autrichienne de 2006

UE - PORNOGRAPHIE - Panneau pornographique 1 pour présidence autrichienne de 2006

Ces affiches soulevèrent elles aussi une tempête de protestation, qu'aucun argument "artistique" ne pouvait venir atténuer. Elles suscitèrent aussi, dit-on, des protestations discrètes de plusieurs ambassades accréditées auprès du gouvernement autrichien... Tant et si bien qu'elles durent être retirées en catastrophe sous le poids de la vindicte publique.

UE - PORNOGRAPHIE - Panneau pornographique  pour présidence autrichienne de 2006 - démonté

b) En mai 2008, les Irlandais ont été appelés à voter par référendum pour ou contre la ratification du traité de Lisbonne par l'Irlande. (Je rappelle que les Français de virent dénier ce droit et ce traité, qui remplaçait la "Constitution européenne", fut ratifié dans leur dos par les parlementaires de l'UMP, du MoDem, de EELV et du PS). En vue de ce référendum, le "Young Fine Gael" (YFG) a lancé une campagne pour inciter les jeunes (et les moins jeunes) à voter Oui. YFG est la branche "jeunes" du Fine Gael - partipolitique irlandais de premier plan decentre-droit, affilié au Parti populaire européen, équivalent irlandais de l'UMP. Cette campagne pour voter Oui au traité de Lisbonne a utilisé des "arguments" que le lecteur jugera lui-même.

UE - PORNOGRAPHIE - Panneau érotique campagne YFG de 2008 - Homme

 

À droite, sous le corps masculin : "ENLARGE your opportunities - VOTE YES TO LISBON" = "AGRANDISSEZ vos possibilités - VOTEZ OUI À LISBONNE" À gauche, sous le modèle féminin : "INCREASE your prospects - VOTE YES TO LISBON" = "AUGMENTEZ vos perspectives - VOTEZ OUI À LISBONNE" [ source : notamment http://www.rte.ie/news/2008/0410/101883-eu/ ]

c) En France, à l'occasion des élections européennes de 2009, le "Parlement européen des jeunes" a décliné une campagne "sado-maso" pour inciter les électeurs à aller voter. Cette campagne contre l'abstention s'est faite sur les thèmes "Choisissez-les selon vos désirs", "Pliez-les à vos désirs" (avec fouet) et "Soumettez-les à vos désirs" (avec menottes). Le pronom "les" était censé désigner les futurs députés au parlement européen.

UE - PORNOGRAPHIE - campagne pour les européennes 2009

[ source : http://medias.lemonde.fr/mmpub/edt/doc/20090527/1198495_553c_flyer09_2.pdf ]

d) En 2013, afin de convaincre l'opinion publique ukrainienne des bienfaits de l'entrée de l'Ukraine dans l'Union européenne, la propagande européiste a largement diffusé un calendrier 2014 érotique, au couleurs de l'UE.UE - PORNOGRAPHIE - calendrier érotique pour l'adhésion des Ukrainiens à l'UE

Comme on le sait, ces modèles féminins affriolants n'ont en définitive pas réussi à maintenir la paix civile....

  • Et les voici maintenant réduits à mettre en scène un bureaucrate bruxellois déguisé en Superman européiste, revêtu d'une panoplie probablement achetée dans les soldes invendus d'un supermarché, et montrant son courage intrépide en sautant, cape au vent, du haut... d'un tabouret de 30 centimètres.

Heureusement que le ridicule ne tue pas !

10525991_10152576692457612_3574619857604004837_n

« Captain Europe » tente de redonner foi dans l'UE en sautant, cape européiste au vent, d'un tabouret de 30 centimètres de haut.

CONCLUSION : LA PRÉTENDUE « CONSTRUCTION EUROPÉENNE » DÉTRUIT L'ÂME ET LA CULTURE DE L'EUROPE

Cette pitrerie lamentable de « Captain Europe » résume à elle seule que le désastre en cours dans l'ensemble du continent européen n'est pas seulement de nature politique, économique, social, diplomatique et militaire. Il s'agit aussi, et sans doute d'abord, un désastre culturel et moral.

Car, 57 ans après le traité de Rome et 22 ans après celui de Maastricht créant l'UE et l'euro, ce sont l'âme et la culture même de l'Europe qui sont en passe, sinon d'être totalement détruites, du moins de disparaître aux yeux du plus grand nombre, derrière la vulgarité insondable et la bêtise des productions standardisées américaines.

10397288_10152576729772612_4265870195516054090_o

Un grand retour vers la barbarie

Où sont passées la culture, la grandeur, l'élévation d'esprit, la beauté, le raffinement, l'érudition, le souci de la vérité, la dignité, les scrupules intellectuels, bref tout ce qui faisait l'âme de l'Europe ?

Comme toute pensée totalitaire, la prétendue « construction européenne » fait table rase de cet héritage glorieux.

Elle les remplace par une propagande fondée sur l'abrutissement des masses et une effrayante vulgarité de pensée.

Adieu Platon, Racine, Michel-Ange, Bach, Chopin, Cervantes, Mozart, Shakespeare, Kafka, Andersen, Van Gogh, Joyce, Camoëns, Bergman, Tzara, Liszt... L'UE vous a remplacés par la déambulation de foules hagardes dans les hypermarchés et le flux grossissant de millions de chômeurs devant les agences de l'emploi. Le tout censé communier dans des lendemains qui chantent, sous la houlette de « Captain Europe » !

Comme nous l'enseigne toute l'histoire du monde, une ambiance aussi étouffante et crépusculaire ne peut déboucher que sur un effondrement complet. Puis, forcément, sur un prochain renouveau.

Toute la question est de savoir pendant combien de temps encore nous allons devoir supporter ce cauchemar.

François Asselineau

http://www.agoravox.fr/actualites/politique/article/avec-l-invention-grotesque-de-154437

Commenter cet article

Archives

Articles récents