Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

Crash du vol algérien : un leader du Hezbollah et des troupes françaises étaient à bord

Publié par wikistrike.com sur 27 Juillet 2014, 05:36am

Catégories : #Politique internationale

Crash du vol algérien : un leader du Hezbollah et des troupes françaises étaient à bord

Info non confirmée et qui ne le sera jamais...

Crash du vol algérien : un leader du Hezbollah et des troupes françaises étaient à bord

 

Sur les 116 ou 118 personnes à bord du vol Air Algérie AH5017 qui s’est écrasé dans le Nord du Mali, au moins 33 militaires français et un leader libanais du Hezbollah étaient présents.

 

Même les autorités algériennes ont assuré que la cause du crash ne pourrait être définie qu’après une minutieuse enquête, n’excluant pas une attaque terroriste.

Le nombre exact de personnes présentes dans l’avion, un McDonnel Dougglas-83, est toujours incertain. Mais le journal local Echorouk affirme qu’il y avait des troupes françaises à bord.

 

Il s’y trouvait également au moins 19 passagers libanais, dont plusieurs avec unedouble nationalité, incluant une figure emblématique du Hezbollah, déguisée en homme d’affaires.

 

Une équipe d’experts libanais est sur le chemin du Mali pour assister l’enquête.

 

Pendant ce temps, des activistes du Movement for Oneness and Jihad in West Africa (MOJWA), connu localement sous le nom de Tawhid and Jihad in West Africa, sont connus pour vivre très proche du lieu du crash, leur bastion étant à proximité de l’endroit.

 

Les activistes auraient en leur possession un arsenal de missiles en provenance de Libye.

 

Cependant, les experts ont pour l’instant fermement rejeté l’hypothèse d’une attaque sol-air qui aurait abattu l’avion.

 

Malgré cela, des suppositions ont vu le jour, notamment concernant une attaque criminelle de l’appareil en provenance du Burkina-Faso.

 

« Nous rejetons, et ce, depuis le début, toute attaque depuis le sol » a déclaré Secrétaire d’État français chargé des Transports, Frederic Cuvillier, sur France 2.

Indication sur le site du crash

 

Les débris retrouvés suggéreraient dans un premier temps que l’avion s’est crashé au sol et ensuite désintégré. Les seules théories retenues par les experts concernent la météo qui n’aurait pas été clémente ou encore des problèmes techniques concernant l’appareil.

 

Le ministre des transports algérien, Amar Ghoul, a déclaré : « L’enquête est en court. Cela va demander du temps mais nous ne devrions exclure aucune hypothèse jusqu’à ce que l’enquête ne soit achevée. Nous devons traiter les informations avec prudence et ne pas propager de rumeurs tant que les enquêteurs n’auront pas rendu leur verdict ».

 

« Nous ne pouvons pas encore parler de la véritable raison de ce crash avant que l’enquête ne soit conclu. Les données techniques indiquent un climat hostile au moment du crash. Le Mali a la priorité de l’enquête, étant donné que l’accidents’est produit sur leur territoire. L’Algérie, la France ou tout autre pays aidera en accord avec la loi ».

 

Note de la rédaction de Croah :

 

Pour Jean Serrat, ancien commandant de bord, on aurait retrouvé des morceaux sur 10 kilomètres à la ronde, ce qui prouverait que l’avion a été détruit en vol. Qui croire dans cette histoire ? Les responsables politiques corrompus qui affirment qu’ils rejettent cette hypothèse depuis le début où les experts qui eux, affirment que l’avion a explosé en vol ?

 

Affaire à suivre lorsque l’enquête aura évolué…

Traduction d’après l’article du site IbTimes.co.uk par Astu Bardamu pourCroah.fr

Commenter cet article

Archives

Articles récents