Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

Retour de la Guerre froide : Les États-Unis accusent la Russie d'avoir violé un traité nucléaire

Publié par wikistrike.com sur 29 Juillet 2014, 16:36pm

Catégories : #Politique internationale

Retour de la Guerre froide : Les États-Unis accusent la Russie d'avoir violé un traité nucléaire

La crise s'aggraveentre la Russie et les USA

Retour de la Guerre froide : Les États-Unis accusent la Russie d'avoir violé un traité nucléaire

 

La crise entre la Russie et les États-Unis vient de franchir un nouveau cap : Washington a accusé la Russie d’avoir enfreint un traité nucléaire important, qui aurait été décisif pour mettre fin à la Guerre Froide, en procédant à des essais de missiles nucléaires.

 

Ce traité bilatéral sur les Forces Nucléaires Intermédiaires (FNI) avait été signé en 1987 par les deux anciens présidents Reagan et Gorbatchev, et il interdisait l'utilisation de missiles balistiques avec une portée comprise entre 500 km et 5500 km. Il prévoyait la destruction de tous les missiles balistiques et de croisière dans les 3 ans de son entrée en vigueur, et il a jeté les bases de l’arrêt de lacourse aux armements américano-russe.

 

Selon la Maison Blanche, la Russie aurait commencé les essais de ces missiles de croisière en 2008, et à partir de la fin de l’année 2011, les Américains ont considéré que ces essais étaient effectivement une source de préoccupation. En 2013, une première demande d'explication est restée sans réponse. En janvier2014, des officiels américains ont alerté les membres de l’OTAN que la Russie avait violé le traité FNI.

 

Le président américain Barack Obama a adressé une lettre à son homologue russe dans laquelle il souligne son souhait de maintenir le dialogue avec Moscou dans le but de mettre fin à ces violations du traité, et de discuter des étapes que le Kremlin pourrait envisager pour se remettre en conformité avec ses clauses. Le secrétaire d'Etat américain John Kerry a également contacté le ministre russe des Affaires Etrangères, Sergueï Lavrov, pour réitérer ce message.

 

Le commandant suprême des forces alliées en Europe de l'OTAN, le général Philip Breedlove, a entretemps appelé à des représailles si une solution n’est pastrouvée, estimant que l’introduction de telles armes sur le territoire européen « ne peut rester sans réponse ».

 

Selon le New York Times, les perspectives de résolution de ce différend sont incertaines. Lors d’une réunion avec des officiels de l’industrie de la défense russe, le président russe Vladimir Poutine a estimé que la décision de Gorbatchev de signer ce traité était «pour le moins discutable », mais il a indiqué que la Russie maintiendrait cet accord. Des analystes conservateurs américains craignent qu’en accusant officiellement les Russes d’avoir violé le traité et en leur demandant d’y apporter des solutions, les Américains leur fournissent une excellente opportunité pour le rompre définitivement.

 

Cette affaire intervient à un moment où l'Europe et les Etats-Unis envisagent de nouvelles sanctions contre le Kremlin à la suite de la tragédie du vol MH 17 de la Malaysia AirlinesCes nouvelles sanctions devraient cibler en particulier les banques russes.


http://www.express.be/joker/fr/platdujour/la-guerre-froide-rechauffee-les-tats-unis-accusent-la-russie-davoir-viol-un-trait-nuclaire-dcisif.htm

Commenter cet article

Archives

Articles récents