Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

Des pays de l'OTAN créent une force militaire sous commandement britannique

Publié par wikistrike.com sur 31 Août 2014, 10:17am

Catégories : #Politique internationale

Des pays de l'OTAN créent une force militaire sous commandement britannique

En réponse à la crise ukrainienne

Des pays de l'OTAN créent une force militaire sous commandement britannique

 

 

Des Etats de L'OTAN créent une nouvelle force multilatérale - constituée de 10.000 hommes sous commandement britannique afin de répondre à la crise en Ukraine
Article originel : 
NATO states create new multilateral force – British-led unit of 10,000 formed in response to Ukraine crisis

Financial Times

Traduction SLT

La Grande-Bretagne et six autres Etats vont créer une nouvelle force expéditionnaire conjointe (Joint Expeditionary Force: JEF) d'au moins 10 000 personnes pour renforcer la puissance de l'OTAN en réponse à l'agression russe en Ukraine.

Cette force sera l'une des décisions les plus audacieuses prises par des membres de l'OTAN en réponse à la crise ukrainienne. L'objectif est de créer une force pleinement opérationnelle, de la taille d'une division, susceptible d'effectuer un déploiement rapide et, des exercices réguliers et fréquents.

Les responsables dans la planification de cette force déclarent qu'elle aura la capacité d'augmenter de manière significative la taille de ses unités.

Cette force intégrera des unités aériennes et navales ainsi que des troupes au sol et sera dirigée par un commandement britannique, avec les autres nations participantes qui devraient fournir des troupes spécialisées ainsi que des unités.

A l'heure actuelle, les pays concernés sont le Danemark, la Lettonie, l'Estonie, la Lituanie, la Norvège et les Pays-Bas. Le Canada a également exprimé son souhait d'intégrer cette nouvelle force.

L'annonce de la création de cette force est prévue la semaine prochaine, par la voix du Premier ministre britannique, David Cameron, qui sera l'hôte du sommet de l'Otan au Pays de Galles.

Le modèle pour cette nouvelle force (JEF) sera la force expéditionnaire franco-britannique, qui a mis des années à se construire et devrait être pleinement opérationnelle d'ici 2016. La coordination d'une force issue de sept pays sera sans doute un défi encore plus important.

L'invasion de la Crimée par la Russie et l'intervention armée en Ukraine a fragilisé l'OTAN qui doit à présent faire en sorte de trouver des ripostes vigoureuses pour lutter contre toute nouvelle agression de Moscou.

Alors que l'alliance des 28 Etats de l'OTAN ​​a arrêté de déployer des troupes permanentes en Europe de l'Est - une mesure qui irait à l'encontre de plusieurs accords de longue date avec la Russie - elle s'est engagée à constituer un programme d'exercices militaires conséquents et à développer de forces de réaction plus flexibles et rapides.

Selon un officier militaire de haut rang impliqué dans la planification de cette nouvelle force, si les détails de la nouvelle force expéditionnaire dirigée par les Britanniques doivent être éclaircies, il y aura probablement des exercices réguliers importants en Europe et ailleurs.

Les analystes estiment que ces mesures importantes seront essentielles pour envoyer un message fort au Kremlin. "Nous devons mettre fin à l'idée que les zones de sécurité en Europe soient hétérogènes", a déclaré Jonathan Eyal, directeur international au Royal United Services Institute, basé à Londres.

"Nous devons parler de prépositionnement, de rotation régulière des troupes et il est très clair que nous n'acceptons plus que les Européens de l'Est aient des statuts différents dans leur adhésion à l'OTAN."

La Grande-Bretagne va entreprendre beaucoup de démarches dans l'organisation et la logistique de cette structure, les responsables britanniques espèrent que cela apportera des avantages conséquents. L'armée britannique a fait un intensif lobbying pour effectuer plus de déploiements à l'étranger afin de se maintenir en ordre de combattre.

Pour la première fois de leur histoire, après que leur retrait d'Afghanistan soit terminée, la quasi-totalité des forces terrestres de la Grande-Bretagne sera basée en permanence sur le sol britannique.

Les responsables britanniques pensent également que l'armée sera également un outil diplomatique puissant dans la consolidation des relations économiques avec l'Europe de l'Est.

De même les exigences des Etats participants pour s'intégrer dans une structure de contrôle et de commandement harmonieux de l'OTAN pourrait fournir des opportunités favorisants l'utilisation de l'équipement britannique.

 

 

http://le-blog-sam-la-touch.over-blog.com/2014/08/des-etats-de-l-otan-creent-une-nouvelle-force-multilaterale-constituee-de-10-000-hommes-sous-commandement-britannique-afin-de-repond

Commenter cet article

Archives

Articles récents