Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

Petit florilège de contre-vérités antirusses ou un exemple de propagande à la française

Publié par wikistrike.com sur 17 Août 2014, 06:43am

Catégories : #Politique internationale

Petit florilège de contre-vérités  antirusses ou un exemple de propagande à la française

A savoir

Petit florilège de contre-vérités  antirusses ou un exemple de propagande à la française

 

La Russie a une économie plus libre que la France sur deux points : le droit du travail et la fiscalité. C'est sans doute pour cela que le chômage russe est deux fois plus faible que le taux de chômage français ! »
Le 1er avril est au Portugal le jour du mensonge. Mais Pierre Avril pratique le mensonge par action et par omission toute l'année lorsqu'il s'agit de la Russie. Dans son article du Figaro du 8 juillet, « Poutine et les patriotes russes », nous avons repéré les contre-vérités qui suivent.


- « L'économie russe est au bord de la récession. » Mais l'auteur se garde bien de dire que c'est à cause de l'Europe en récession, principal partenaire commercial de la Russie. Il ment par omission en ne disant pas à son lecteur que le niveau de vie a plus que doublé en dix ans !

- « Chaque semaine, le code pénal s'enrichit de nouvelles lois répressives. » Mais l'auteur se garde bien de les nommer : chaque semaine ? J'ai été 13 ans parlementaire et cela me paraît impossible de faire voter un changement de code pénal chaque semaine à un parlement, quel que soit le pays. C'est se moquer du lecteur que d'écrire cela !

- « Le pays reste toujours plus dépendant de ses matières premières. » Des chiffres ! Où sont-ils ? Selon l'ONU, pas spécialement poutinienne, le poids du pétrole et du gaz dans le produit national russe serait de 15% (contre 40% pour l'Arabie Saoudite) : on est dans l'exagération « marseillaise » !

- « La corruption s'épanouit. » Elle existe (mais en France aussi !) ; sur quoi affirmer qu'elle s'épanouit ? Je pense qu'elle est moins forte que sous Eltsine. Pas un mot sur la législation anti-corruption votée grâce à Poutine à la Douma !

- « Les tares d'un système créé par Poutine. » Poutine a tout créé ? Je pensais que, comme tout chef d'État, il avait hérité de la situation laissée par son prédécesseur !

- « 86% de Russes approuvent Poutine. » L'auteur suggère que ce sont 86% de crétins atteints de « bouffées d'optimisme ». Monsieur Avril, lui seul, est lucide : bonjour l'humilité !

- « La société russe, très conservatrice, a salué la loi punissant la propagande de l'homosexualité. » M. Avril oublie exprès de dire que cela vise la propagande auprès des enfants uniquement ! Belle malhonnêteté, une fois encore !

- « Dans la plus pure tradition soviétique, des figures autrefois réputées pour leur indépendance comme le cinéaste Pavel Louguine ont signé des lettres de soutien au chef du Kremlin. » M. Avril veut absolument faire croire que la Russie de Poutine continue l'Union soviétique ! Les quelque 2000 entrepreneurs français qui travaillent en Russie pourraient attester du contraire !

- Les Russes se disent «patriotes». Où est le crime ? Mon père, officier de marine qui a commencé sa carrière sous la IIIe République, membre du Parti radical et résistant du réseau Combat, était patriote ! Et alors ? M. Avril aurait certes pu lui reprocher d'avoir été l'allié de Staline puisqu'il combattait Hitler !

- « L'ambiance de ce banquet patriotique était surréaliste. Dans les vapeurs d'alcool alternaient parades militaires et spectacles pop ou kitch. » On voit bien le mépris du peuple pour l'oligarque qu'est M. Avril ! Vapeurs d'alcool ? Vous croyez qu'on ne buvait pas de vin dans les banquets républicains français ?

- « Les résultats des sondages (pro Poutine) témoignent du fait que notre société est malade », juge l'écrivain anti-soviétique Lev Rubinstein cité avec admiration par Pierre Avril. Ce monsieur voudrait envoyer le peuple russe tout entier dans des asiles psychiatriques ?

- « Le vocabulaire évoque les sombres heures de l'ère stalinienne » puisqu'on parle de « traîtres à la patrie » : Avec ce genre d'amalgames, les discours de Clemenceau et de la IIIe République étaient tous staliniens, ceux de De Gaulle en tête !

- « Les gens se soumettront à cette cure de patriotisme forcé tant que les gamelles seront pleines. » L'auteur ment car où est le côté « forcé » sinon dans ses fantasmes ? De plus, il ignore l'histoire, car en période de pauvreté le patriotisme est plus fort que lorsque la richesse coule à flots : « Les pauvres n'ont que la patrie », disait justement Jean Jaurès !

- « Derrière le patriote russe se cache le contribuable de plus en plus réticent. » On croit rêver ! Le total des prélèvements obligatoires en Russie atteint 35% du PNB contre plus de 50% en France ! L'impôt sur le revenu est une flat tax (impôt à taux unique) de 13%. La très peu poutinienne « Heritage Foundation » de Washington établit chaque année un classement des pays avec un index des libertés ; selon elle, la Russie a une économie plus libre que la France sur deux points : le droit du travail et la fiscalité. C'est sans doute pour cela que le chômage russe est deux fois plus faible que le taux de chômage français !

Avril à Moscou, ce n'est pas « Tintin au pays des Soviets » car il n'y a plus d'Union soviétique mais c'est plutôt Philippe Henriot (secrétaire d'État à la propagande sous Vichy) au bord de la Moskova ! La propagande anti-russe bat son plein et nous rappelle en effet des pages sombres de notre histoire !

 

 

Commenter cet article

Archives

Articles récents