Le chef de la police de Saint-Louis (centre des États-Unis) a expliqué sur son compte Twitter que des policiers étaient intervenus après avoir reçu un appel au sujet d’un homme apparemment agité, muni d’un couteau et criant «Tuez-moi maintenant» en s’approchant de la patrouille.

«Les agents lui ont fait plusieurs sommations. Les agents ont eu peur pour leur sécurité et deux policiers ont fait usage de leur arme. Le suspect est décédé», a détaillé Sam Dotson sur Twitter.

Quelques personnes se sont rassemblées autour de la scène de crime délimitée par le ruban jaune de la police devant une épicerie de Saint-Louis en reprenant l’un des slogans des manifestants de Ferguson, «Les mains en l’air, ne tirez pas!».

Depuis la mort le 9 août de Michael Brown, un jeune Noir non armé abattu par un policier blanc, cette ville du centre des États-Unis est en proie à des émeutes et est devenue le symbole des tensions raciales qui persistent dans la société américaine.

 

http://www.lavenir.net/article/detail.aspx?articleid=dmf20140819_00515936&utm_source=twitterfeed&utm_medium=twitter