Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

Un incroyable mausolée vieux de 2.100 ans découvert en Chine

Publié par wikistrike.com sur 7 Août 2014, 13:29pm

Catégories : #archéologie - Histoire - Préhistoire - Patrimoine

Un incroyable mausolée vieux de 2.100 ans découvert en Chine

Date estimée: -128

Un incroyable mausolée vieux de 2.100 ans découvert en Chine

 

Un gigantesque mausolée vieux de 2.100 ans a été découvert dans la province de Jiangsu en Chine. Le monument funéraire a été construit pour un roi du nom de Liu Fei qui serait mort au cours de la 26ème année de son règne, en 128 av. J-C. 

Un monument archéologique majeur a été découvert en Chine : un mausolée vieux de 2.100, mis au jour dans la province de Jiangsu, sur la côte Est du pays. Le riche monument funéraire a été construit pour un roi connu sous le nom de Liu Fei. Le prestigieux défunt serait mort au cours de la 26ème année de règne sur le royaume Jiangdu, en 128 av. J-C. 

Bien que le mausolée ait été depuis pillé, les archéologues ont trouvé plus de 10.000 artefacts, comprenant des trésors en or, argent, bronze et jade. Parmi les nombreuses richesses du site, les chercheurs ont déterré une vingtaine de chars de différentes tailles et des armes minutieusement ornées. 

Fouille de sauvetage 

Le mausolée a été excavé lors de fouilles entre 2009 et 2011. "Trois tombeaux principaux, onze tombes auxiliaires, deux fosses de chars et chevaux, deux fosses d'armement" et les vestiges du mur d'enceinte du complexe ont été découverts, a précisé une équipe d'archéologues du Musée de Nanjing dans un article récemment publié dans la revue d'archéologie chinoise Kaogu. 

D'après la publication, l'équipe d'archéologues chargée d'examiner les vestiges du mausolée a dû travailler rapidement pour documenter le site, menacé par les carrières environnantes. C'était une "fouille de sauvetage", ont déclaré les archéologues. 

De nombreuses richesses 

Un grand monticule de terre large de plus de 150 mètres couvrait autrefois le tombeau du roi. Celui-ci dispose de deux axes menant vers la chambre funéraire, aux dimensions de 35 mètres de long pour 26 mètres de largeur. Quand les archéologues ont atteint la pièce principale, ils ont découvert un grand assortiment de richesses accompagnant le défunt.

Selon la tradition antique chinoise, le roi avait besoin de richesses dans l'au-delà. Armes, chars, instruments de musiques, lampes, chaudrons et de nombreux autres ustensiles ont été retrouvés dans la chambre funéraire. Une trésorerie composée de 100.000 pièces frappées à l'époque du premier Empereur de Chine a également été découverte.

En dépit du grand nombre d'objets ayant survécu aux pillages, le corps de Liu Fei n'a pas été retrouvé et les cercueils ont été endommagés. Les autres tombes auraient peut-être appartenu aux membres de la famille de l'épouse du roi.

Un autre tombeau

Un deuxième tombeau, nommé M2 par les archéologues, a été trouvé à côté de celui du roi. Toutefois, les chercheurs ne savent pas qui a été déposé, mais son haut rang n'est pas à démontrer. "Bien qu'il ait été pillé, les archéologues y ont encore découvert des poteries, articles en laque, bronzes, objets en or, argent, et jade, environ 200 ensembles au total", a décrit l'équipe.

Par ailleurs, la tombe abritait un rarissime cercueil en jade. "Le cercueil de jade de M2 est la découverte la plus importante. Bien que la chambre centrale ait été pillé, la structure du cercueil de jade est encore intacte, il est le seul cercueil de jade intact découvert dans l'histoire de l'archéologie chinoise", affirme l'équipe de chercheurs. 

Une vie de luxe 

Des textes historiques relatent le style de vie du roi et permettent de comprendre pourquoi un tel monument a été érigé pour le souverain. "Liu Fei admirait les prouesses d'audace et physiques. Il a construit des palais et des tours d'observation et a invité à sa cour tous les héros locaux et les hommes forts des alentours", a écrit l'historien antique Sima Qian entre 145 et 86 av. J-C. "Son mode de vie a été marqué par une extrême arrogance et le luxe".

Environ sept ans après le décès de Liu Fei, l'empereur de Chine a pris le contrôle du royaume de Jiangdu. En effet, le légitime successeur, Liu Jian, aurait comploté contre l'Empereur. D'après les écrits des anciens, Liu Jian aurait commis de nombreux crimes et pratiqué d'étranges rituels. Il aurait notamment organisé une orgie avec 10 femmes dans un abri de toile, au-dessus de la tombe de son père.

http://www.maxisciences.com/arch%e9ologie/un-incroyable-mausolee-vieux-de-2-100-ans-decouvert-en-chine_art33225.html

Commenter cet article

Archives

Articles récents