Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

Un policier aux manifestants de Ferguson : «Je vais vous tuer» (vidéo)

Publié par wikistrike.com sur 21 Août 2014, 08:27am

Catégories : #Social - Société

Un policier aux manifestants de Ferguson : «Je vais vous tuer» (vidéo)

Photo: Un taré toujours en liberté

Un policier aux manifestants de Ferguson : «Je vais vous tuer»

 

Alors que le ministre américain de la , Eric Holder, a tenté mercredi d'apaiser les tensions à Ferguson (Etats-Unis), une vidéo diffusée sur les chaînes d'information nationales ces dernières heures n'est pas du meilleur effet. On y voit un lieutenant de police menacer de les manifestants venus crier leur colère, mardi soir, onze jours après le meurtre d'un jeune noir par un policier blanc dans la banlieue de Saint Louis, Missouri. 
                                       

«Je vais vous tuer, putain» («I will fucking kill you»), lance, visiblement excédé, l'officier à la foule qui se disperse dans le désordre. Au policier, qui pointe son arme semi-automatique sur les civils, un manifestant demande son nom. «Va te faire foutre» («Go fuck yourself»), réplique l'officier. Alors que la vidéo se diffuse sur Internet mercredi, le nom «Go fuck yourself» lui sera de fait attribué par les internautes qui soutiennent le mouvement.

Mercredi soir, la police de Saint Ann, à qui appartient le policier, communique
à la presse sa véritable identité : lieutenant Ray Albers, 46 ans, dont vingt ans dans la police et quatre dans l'armée.

«Relevé de ses fonctions et suspendu»

Peu avant, elle avait annoncé dans un communiqué avoir «relevé de ses fonctions et suspendu pour une durée indéterminée» l'officier. Elle précise qu'immédiatement après les faits un sergent «a forcé l'officier à baisser son arme et l'a escorté à l'écart de la zone», ce que montre effectivement une deuxième vidéo.

Selon le chef de la police de Saint Ann
cité par le «Huffington Post» (américain), des bouteilles d'urine avaient été jetées sur l'officier, que l'on entend crier «ne jetez rien !» dans l'une des deux vidéos. Surtout, «il avait vu trois à quatre suspects avec des bandanas, dont l'un a pointé une arme à feu sur lui», précise Aaron Jimenez. Il n'excuse toutefois pas le comportement du policier.

Commenter cet article

Archives

Articles récents