Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

Grèce: Deux gardiennes de marbre découvertes dans le grand tombeau d'Amphipolis

Publié par wikistrike.com sur 9 Septembre 2014, 14:46pm

Catégories : #archéologie - Histoire - Préhistoire - Patrimoine

Grèce: Deux gardiennes de marbre découvertes dans le grand tombeau d'Amphipolis

De remarquables statues découvertes

Deux gardiennes de marbre découvertes dans le grand tombeau d'Amphipolis

 

 

Au nord de la Grèce, des archéologues ont découvert une tombe datant de l'époque d'Alexandre le Grand. S'ils supposent que le célèbre roi de Macédoine n'est pas dedans, ils ignorent toujours qui y est enterré mais continuent de progresser dans l'exploration de la tombe. Ces derniers jours, ils y ont mis au jour deux remarquables statues.

 


Du nouveau pour cette gigantesque tombe grecque ! Après la découverte, il y a quelques semaines, de deux sphinx gardant l'entrée extérieure, les archéologues sont tombés sur deux femmes finement sculptées. Ces Cariatides ont été mises au jour au cœur de la tombe remontant à Alexandre le Grand, à Amphipolis, située à une centaine de kilomètres de Thessalonique dans le nord du pays.

 

Femmes de marbre

 

Sculptées dans des blocs de marbre et portant encore des traces de rouge et de bleu, les Cariatides ont été découvertes par l'équipe de Katerina Peristeri. Elles sont apparues lorsque les archéologues ont retiré le sable situé devant un mur scellé. Les sculptures ont été placées entre deux colonnes de marbres soutenant une poutre.

 

 Portant une longue tunique à manches, caractéristiques des Cariatides, et des boucles d'oreilles, leurs épaules sont recouvertes d'une épaisse chevelure. Bien que le visage de l'une d'entre elles ait disparu, l'autre est, au grand bonheur des archéologues, quasiment intact.

 

 "Le bras droit de la Cariatide la plus à l'ouest et le bras gauche de celle à l'est sont tendus, comme s'ils empêchaient, symboliquement, de pénétrer dans la tombe", explique le Ministre de la Culture dans un communiqué. Des morceaux des sculptures, comme des paumes de mains ou des fragments de doigts, ont également été retrouvés sur le sol.

 

 Au fond du coffre, un bloc de marbre rectangulaire parfaitement préservé, mesurant 4 mètres de long sur 90 cm de large, a été déterré. Sur la partie inférieure du bloc, des décorations bleu, rouge et jaune formant des rosaces sont encore visibles.

 

Des insignes en rosaces

 

Il y a quelques semaines, les chercheurs avaient déjà découvert deux sphinx avant de tomber sur une magnifique mosaïque. "La présence d'un second mur scellé avec la présence de Cariatides soutient l'hypothèse que cette tombe est un monument très important", rappelle le ministre. Ainsi, d'autres rosaces avaient été gravées en relief sur des poutres en marbre.

 

D'après Andrew Chugg, auteur du livre "La quête de la tombe d'Alexandre le Grand", les rosaces d'Amphipolis ressemblent à celle décorant le cercueil d'or de Philippe II, le père d'Alexandre le Grand. "Il semble que cette rosace soit l'insigne de l'occupant", affirme Andrew Chugg à Discovery News.

 

Ainsi, pour le moment, les experts estiment qu'Olympias, la mère d'Alexandre serait l'occupante la plus probable de cette magnifique tombe. "Les Cariatides sont vraiment une découverte spectaculaire. Le fait qu'on ait désormais une seconde paire de gardiens féminins renforce l'hypothèse que c'est la tombe d'une reine importante", ajoute le spécialiste.

 

Il précise que les sphinx étaient déjà un symbole des reines macédoniennes à la fin du 4ème siècle av. J.-C.

 

Mère ou femme d'Alexandre ?

 

"Les sphinx ne sont pas très communs dans les tombes des Macédoniens au statut élevé de cette époque. Toutefois, ils faisaient partie de la décoration de deux trônes de deux reines macédoniennes de la fin du 4ème siècle, dans le cimetière royale d'Aigéai", rapporte Andrew Chugg au Greek Reporter. Et, l'un des deux trônes aurait été celui d'Eurydice I, grand-mère d'Alexandre le Grand.

 

A noter que les archives historiques ne font état que de deux reines macédoniennes mortes à Amphipolis : Olympias et Roxane, la femme d'Alexandre. "Olympias est la candidate numéro un désormais, avec Roxanne en seconde place. Bien que les deux ensembles ne soient pas impossible", conclut M. Chugg.

http://www.maxisciences.com/tombeau/deux-gardiennes-de-marbre-decouvertes-dans-le-grand-tombeau-d-039-amphipolis_art33441.html
Copyright © Gentside Découverte

Commenter cet article

Archives

Articles récents