Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

Guerre à Gaza: Israël perd 940 milliards de dollars et plonge dans la crise

Publié par wikistrike.com sur 2 Septembre 2014, 19:47pm

Catégories : #Economie

Guerre à Gaza: Israël perd 940 milliards de dollars et plonge dans la crise

L’économie d’Israël est en déclin.

Guerre à Gaza: Israël perd 940 milliards de dollars et plonge dans la crise

 

 
 

La guerre de Gaza a imposé une perte de 950 millions de dollars à Tel-Aviv qui voit les hommes d’affaires quitter la Palestine occupée. 

Israël accorde la plus grande partie de ses fonds à la production d’armements. L’économie israélienne se transforme ainsi en un système dépendant d’un seul secteur. C’est pourquoi certains pays préfèrent revoir leurs liens économiques et commerciaux avec le régime sioniste, dont le taux d’exportation est en baisse. Le quotidien israélien, "Haaretz", a publié un rapport sur la crise économique du régime sioniste, révélant que l’économie israélienne a subi une perte de 950 milliards de dollars, après la guerre de Gaza. A ce propos, le ministre des Finances du régime sioniste a déclaré que la plus grande partie du budget de production industrielle d’Israël est consacrée à la fabrication d’armements et d’équipements militaires.

 

Le développement de l’industrie militaire est la priorité du gouvernement de Tel-Aviv, qui y attribue une grande partie de son budget. De nombreux ouvriers israéliens ont préféré, ainsi, quitter leur travail et s’engager dans le secteur de la fabrication d’armements et d’équipements militaires. Ce qui explique, en partie, la baisse de la productivité de nombreux secteurs. D’après les statistiques officielles du gouvernement de Tel-Aviv, l’absorption de mains d’œuvres, par le secteur militaire, a entraîné une baisse de 40% de la productivité d’autres secteurs.

 

- Le carburant des usines est remis au secteur militaire :

D’après le rapport du quotidien "Haaretz", le carburant des usines israéliennes est consacré, entièrement, au secteur de la production des armements. Certaines de ces usines doivent suspendre leurs activités et licencier leur personnel. En général, 70% des secteurs industriels du régime sioniste, l’agriculture et le commerce ont été, directement, touchés par les pertes provenant de la guerre de Gaza, et ce, alors qu’avant même le début de cette guerre, nombreux étaient les Israéliens qui étaient mécontents des politiques économiques du gouvernement du Premier ministre Benyamin Netanyahu. Maintenant beaucoup d’hommes d’affaires israéliens et étrangers envisagent de quitter la Palestine occupée, en raison de l’insécurité, qui règne, dans l’ensemble de la région et en Palestine occupée.   

 

- l’économie monoproduction, après la guerre de Gaza :

Israël accorde la plus grande partie de ses fonds à la production d’armements. L’économie israélienne se transforme, ainsi, en un système dépendant d’un seul secteur. C’est pourquoi certains pays préfèrent revoir leurs liens économiques et commerciaux avec le régime sioniste, dont le taux d’exportation est en baisse. En 2013, le taux des exportations israéliennes était à l’ordre de 93 milliards de dollars. Selon les dernières estimations, ce chiffre risque de baisser de 40% ou plus, suite à la guerre de Gaza. 

 

 

http://french.irib.ir/analyses/chroniques/item/339348-crise-%C3%83%C2%A9conomique-d%C3%A2%E2%82%AC%E2%84%A2isra%C3%83%C2%ABl

Commenter cet article

Archives

Articles récents