Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

Hollande surnomme les gens pauvres "les sans-dents", selon Trierweiler

Publié par wikistrike.com sur 3 Septembre 2014, 14:10pm

Catégories : #Politique intérieure

Hollande surnomme les gens pauvres "les sans-dents", selon Trierweiler

Gros con

Hollande surnomme les gens pauvres "les sans-dents" selon Trierweiler

 

Cette information sera, pour certains, beaucoup plus ravageuse que tout détail sur la vie privée du président. François Hollande n’aime pas les pauvres selon son ancienne compagne, Valérie Trierweiler. Et le président les affuble même d’une formule *imagée*: « les sans-dents ».

Le Monde publie des extraits du livre Merci pour ce moment, dans lequel l’ancienne Première dame raconte un repas de famille. François Hollande se moque alors des origines modestes de celle qui partage sa vie. Et Valérie Trierweiler d’en dire plus :

Il s’est présenté comme l’homme qui n’aime pas les riches. En réalité, le président n’aime pas les pauvres. Lui, l’homme de gauche, dit en privé : ‘les sans-dents’ très fier de son trait d’humour....

Le lab

 

Hollande dédaignent les pauvres, sa démission demandée sur les réseaux sociaux

 

«Hollande "méprisant pour les pauvres", qui tombe à l'heure d'un virage politique de l'exécutif, c'est la mise à mort», estime un twittos. Dans le même temps, une page Facebook a été créée..

Un livre susceptible d’écorner encore un peu plus l’image de François Hollande. Officiellement séparée de François Hollande depuis le 25 janvier, Valérie Trierweiler règle ses comptes dans Merci pour ce moment (Les Arènes) à paraître jeudi.

Non seulement, elle raconte la fin de sa relation mouvementée avec le chef de l’Etat, mais en plus elle tient des propos qui pourraient bien avoir une portée politique plus importante.

«Il s’est présenté comme l’homme qui n’aime pas les riches. En réalité, le président n’aime pas les pauvres. Lui, l’homme de gauche, dit en privé: les "sans-dents" très fier de son trait d’humour», assène l’ex-première dame des extraits publiés mercredi par Le Monde. Le quotidien en profite pour rappeler qu’elle était la fille d’un invalide et d’une caissière de patinoire qui ont eu cinq enfants et qu’elle a grandie dans une ZUP près d’Angers.

«Les sans-dents». Il n’en fallait pas plus pour que cette expression entraîne de multiples réactions souvent indignées sur Twitter avec à la clé un hashtag dédié. Petit florilège.

 

Lire certains tweets ici (source)

Commenter cet article

Archives

Articles récents