Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

Kim Jung-Un, disparu depuis le 3 septembre, est-il mort ? La Corée du Nord pour une confédération

Publié par wikistrike.com sur 29 Septembre 2014, 07:06am

Catégories : #Politique internationale

Kim Jung-Un, disparu depuis le 3 septembre, est-il mort ? La Corée du Nord pour une confédération

Kim Jung-Un serait malade. Depuis le 3 septembre, hormis quelques rumeurs, le régime ne dévoile rien de l'Etat de santé de son dictateur. Cependant, les infos commencent doucement à filtrer selon lesquelles le leader communiste serait dans un état assez grave. Avant d'annoncer sa mort, il est clair qu'un tel régime laisserait passer du temps afin de lui désigner un successeur. La décision du Ministre des affaires étrangères de créer une confédératio nord-sud est-elle une première étape vers la révélation de sa disparition ?

Nous ne savons rien à WikiStrike, nous supposons, car en Corée du Nord, nul ne sait réellement ce qui se trame depuis début septembre, comme depuis toujours...

Kim Jung-Un, disparu depuis le 3 septembre, est-il mort ? La Corée du Nord pour une confédération

 

 

L’unification des deux Corées n’est possible que sous une forme de confédération, d’autres scénarios étant irréalistes, a déclaré le ministre nord-coréen des Affaires étrangères Ri Su-yong cité par le Wall Street Journal.

« La Corée du Sud doit renoncer aux scénarios irréalistes d’unification de la péninsule coréenne. La seule forme de  possible est une confédération qui implique la coexistence des régimes du Nord et du Sud », a indiqué le chef de la diplomatie nord-coréenne devant l’ de l’.

Selon le ministre, l’impasse liée au programme  de Pyongyang pourrait être résolue si les  mettent un terme à leur « politique hostile » envers le régime communiste. Dans ce contexte, M.Ri a déploré la « passivité » du  face aux manœuvres militaires conjointes américano-sud-coréennes, considérées par Pyongyang comme des « répétitions d’ ».

Dans le même temps, le ministre a affirmé que les forces de dissuasion nucléaire de son pays ne visaient pas à « menacer ou attaquer les autres » et ne pouvaient pas servir d’une « monnaie d’échange pour obtenir quelque chose d’autre ».

La Corée a été divisée en deux Etats après la Seconde guerre mondiale. La guerre qui a éclaté entre la Corée du Nord et la Corée du Sud en 1950 s’est terminée par un armistice en 1953. Le président sud-coréen Kim Dae-jung a lancé une politique de rapprochement avec Pyongyang en 1998.

Toutefois, les relations entre Séoul et Pyongyang se sont aggravées en flèche au printemps 2013, suite à des exercices conjoints américano-sud-coréens. En réponse, la Corée du Nord a annoncé son retrait de l’accord d’armistice avec Séoul et n’a pas exclu des hostilités avec usage d’.

http://fr.ria.ru/world/20140928/202551436.html

Commenter cet article

Archives

Articles récents