Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

Voici le nouveau siège du parlement Libyen !

Publié par wikistrike.com sur 12 Septembre 2014, 06:05am

Catégories : #Politique internationale

Voici le nouveau siège du parlement Libyen !

Un ferry grec

Voici le nouveau siège du parlement Libyen !

 


Le parlement libyen a fui la violence de la guerre civile de la capitale Tripoli et il s’est réfugié dans un ferry amarré au port de Tobrouk, une ville située à l’Est du pays.

 

L’ancien ferry grec Elyros, qui assurait des liaisons entre l’Italie et la Grèce, a été affrété avec son équipage entier, et il héberge désormais non seulement le parlement libyen, mais aussi les familles des parlementaires, rapporte The Guardian.

 

La ville de Tobrouk, la dernière avant la frontière égyptienne, et qui avait aussi été la ville dans laquelle les Alliés avaient organisé un siège et subi de multiples attaques de l’Africa Corps de Rommel, recèle désormais l’essentiel des institutions gouvernementales de la Libye. Outre le ferry, la salle de conférence d’un hôtel de la ville, gardée par des troupes dans des véhicules blindés, a été reconvertie en chambre parlementaire du pays. L’Elyros lui-même est défendu par une flotte de navires de patrouille militaires.

 

Dans le ferry, l’ascenseur n’est plus utilisé que pour faire monter les dignitaires dans les salons des ponts supérieurs quasi déserts. Les enfants des députés jouent dans les coursives, tandis que leurs épouses se font servir des boissons par des stewards dans des uniformes blancs immaculés, raconte le journal. « C’est inhabituel, oui », dit l’un d’eux. « Les Libyens sont très polis. Nous sommes ici pour une semaine, peut-être des mois, nous ne savons pas ».

 

Tripoli et Benghazi, les deux plus grandes villes de la Libye, sont tombées toutes deux entre les mains des forces islamistes et de leurs alliés. La ville de Derna, la suivante sur la côte, a été déclarée califat islamique et la ligne de front débute à l’aéroport de Tobrouk.

 

Après des semaines de combat, le gouvernement a perdu le contrôle sur les plus grandes villes, mais il a conservé celui des grandes réserves de devises libyennes à l’étranger et des champs de pétrole du pays.

 

Un porte-parole du gouvernement affirme que celui-ci souhaite reconstruire l’armée et réorganiser la politique nationale. Il faut tenir, pour se donner le temps de le faire, pendant que les islamistes faiblissent.

 

Mais le temps est compté, affirme The Guardian. Le conflit est en train de devenir une véritable guerre régionale. Les grandes puissances du Golfe y sont déjà impliquées : le Qatar soutient les islamistes, tandis que les Emirats arabes unis ont choisi le camp des nationalistes. Selon des sources au Pentagone, l’Egypte et les Emirats Arabes Unis ont lancé des frappes aériennes contre les insurgés, tandis que le Soudan a fourni des armes aux islamistes. Ces interventions compliquent la tâche du Parlement pour décider d’une direction politique.


Lire la suite sur : 
http://www.express.be/joker/fr/platdujour/ce-ferry-grec-lelyros-est-le-nouveau-siege-du-parlement-de-la-libye.htm

Commenter cet article

Archives

Articles récents