Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

La comète de la sonde Rosetta dégage une odeur pestilentielle

Publié par wikistrike.com sur 25 Octobre 2014, 20:01pm

Catégories : #Astronomie - Espace

La comète de la sonde Rosetta dégage une odeur pestilentielle

Dessin de la sonde Rosetta approchant de la comète Tchourioumov-Guérassimenko.

 

La comète de la sonde Rosetta dégage une odeur pestilentielle

 

 

Une odeur d'oeufs pourris, d'amoniaque ou encore d'alcool... la comète Tchourioumov-Guérassimenko n'est pas une sinécure. Et c'est tant mieux ! 

Le "nez" de la sonde Rosetta, lancé par l'Agence spatiale européenne (ESA), en voit de toutes les couleurs. Ou plutôt de toutes les odeurs. La composition de la chevelure de la comète dégage des relents peu attractifs : œufs pourris, écurie, alcool... Comment le sait-on ? Grâce à Rosina, le spectromètre installé sur la sonde et qui lui sert de nez. 

"Le parfum de la comète Tchourioumov-Guérassimenko est plutôt fort, avec une odeur d'œufs pourris (hydrogène sulfuré), d'écurie (ammoniaque) et l'odeur âcre, suffocante du formaldéhyde", explique Kathrin Altwegg, ingénieure en charge de l'instrument Rosina. Elle précise qu'il y a également une odeur d'amande amère et d'alcool. Sacré cocktail. 

Atterrir sur le noyau de la comète le 12 novembre prochain 

Parmi les éléments détectés dans la chevelure de la comète Tchourioumov-Guérassimenko, Rosetta a repéré de l'eau, du monoxyde de carbone, du dioxyde de carbone, de l'ammoniaque, du méthane, du méthanol, du formaldéhyde, de l'hydrogène sulfuré, du cyanure d'hydrogène, du dioxyde de soufre ainsi que du sulfure de carbone. "Tout ça fait un mélange extrêmement intéressant d'un point de vue scientifique pour étudier l'origine des matériaux de notre système solaire, la formation de notre Terre et l'origine de la vie", ajoute Kathrin Altwegg. 

La comète, qui se situe actuellement à 400 millions de kilomètres du Soleil, doit se rapprocher de notre astre dans les mois à venir. Et la sonde Rosetta doit l'accompagner au moins jusqu'à son passage au plus près du Soleil, ce qui devrait survenir en août 2015. Entre-temps, l'ESA devrait avoir fait atterrir un robot transporté par Rosetta, et baptisé Philae, sur le noyau de la comète. L'événement est prévu le 12 novembre prochain et, si l'opération réussie, ce sera une première dans l'histoire spatiale.

 

Source

Commenter cet article

Archives

Articles récents