Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

La fonte des glaces affecte la gravité terrestre

Publié par wikistrike.com sur 2 Octobre 2014, 08:19am

Catégories : #Terre et climat

La fonte des glaces affecte la gravité terrestre

Si les glaces fondent au nord, elles se développent au sud, c'est donc fort logiquement que la fonte des glaces joue sur la gravité terrestre. Car la Terre n'est pas ronde, c'est une patate. (WikiStrike)

La fonte des glaces affecte la gravité terrestre

 

Les données engrangées par feu le satellite GOCE montrent que les variations des masses des calottes glaciaires génèrent des modifications locales de la gravité.

 

GOCE. Pendant quatre ans, avant de se désintégrer dans l’atmosphère en 2013, le satellite GOCE (mission d’étude de la gravité et de la circulation océanique en régime stable) a mesuréla gravité terrestre avec une précision inégalée.

En résulte le géoïde ci-dessous : il montre que le champ de gravité terrestre n’est pas uniforme. En effet il varie subtilement par endroit en raison de la rotation de la planète et de la répartition inégale des masses (montagnes, fosses océaniques), principalement.

Le géoïde obtenu grâce à GOCE. ESA/HPF/DLR.

GLACES. La nouveauté, c'est qu'une nouvelle analyse des données enregistrées par GOCE indique que la fonte des glaces affecte aussi, localement, la gravité.

Moins de glace, moins de gravité

C’est une équipe internationale qui a fait cette constatation en se basant sur les mesures réalisées par GOCE au-dessus de l’Antarctique entre novembre 2009 et juillet 2012.

IMPERCEPTIBLE. Les scientifiques ont noté, au cours de cette période, que la fonte de la glace contenue dans de nombreux bassins versants s’est reflétée dans les relevés satellitaires. La perte de masse des calottes glaciaires a entraîné une diminution locale de la gravité, trop imperceptible pour être ressentie par un être humain mais suffisante pour être relevée par GOCE (qui n’a pourtant pas été conçu pour enregistrer les variations de gravité au cours du temps).

Ces données confirment celles d’un autre satellite (nommé GRACE) qui avait, le premier, observé un lien entre la masse des glaces et la gravité aux pôles. Mais les chiffres beaucoup plus précis envoyés par GOCE permettent d’afficher ces variations pour chaque bassin versant analysé. "Nous travaillons maintenant avec une équipe interdisciplinaire pour étendre l'analyse des données de GOCE à l'ensemble de l’Antarctique" signale Johannes Bouman de l'Institut allemand de recherche géodésique.

Surveiller la fonte des calottes glaciaires

L’analyse permettra de créer une carte des variations de la gravité en Antarctique sur deux ans et des les relier à la fonte des glaciers. Cela permettra de compléter les mesures des satellites altimétriques comme CryoSat 1 et 2, lesquels cartographient les variations d’épaisseur de la glace aux pôles. 

PERTE. La fonte de l’inlandsis et des glaciers en Arctique et en Antarctique est une préoccupation majeure de la communauté scientifique. Les mesures sont alarmantes et relèvent une accélération de la fonte des glaces associée au réchauffement climatique.

Ainsi entre 2011 et 2014, ce sont 125 km3 par an de glace qui se sont volatilisés en Antarctique. Et le processus continue de s’emballer à tel point qu’aujourd’hui certains scientifiques estiment qu’il est irréversible. Avec pour conséquence, une montée du niveau des eaux qui pourrait atteindre 80 cm d’ici 2100 selon les dernières estimations du GIEC, le groupement d’experts chargé d’évaluer le changement climatique en cours.

 

http://www.sciencesetavenir.fr/nature-environnement/20141001.OBS0769/la-fonte-des-glaces-affecte-la-gravite-terrestre.html

Commenter cet article

Archives

Articles récents