Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

Le Venezuela ordonne la confiscation des stocks de médicaments, de carburant et de produits alimentaires

Publié par wikistrike.com sur 26 Octobre 2014, 11:00am

Catégories : #Politique internationale

Le Venezuela ordonne la confiscation des stocks de médicaments, de carburant et de produits alimentaires

...pour empêcher les « bourgeois criminels » d’accumuler ces denrées pour les revendre

 

Le Venezuela ordonne la confiscation des stocks de médicaments, de carburant et de produits alimentaires

 

Le président du Venezuela, Nicolas Maduro, a ordonné l’expropriation de tous les entrepôts contenant de la nourriture, du carburant ou des médicaments situés dans les États d'Aragua, de Zulia et de Tachira. Selon Maduro, cette mesure a été rendue nécessaire pour empêcher les « bourgeois criminels » d’accumuler ces denrées pour les revendre ensuite en contrebande en Colombie. Le Venezuela est confronté depuis longtemps à une grave pénurie de certains produits de base.

 

Le 9 septembre dernier, la Banque centrale du pays avait indiqué que le taux de l'inflation annuelle s’élevait à 63,4%, un record pour le Venezuela, mais aussi le taux d’inflation le plus élevé du monde. La dernière fois qu’elle avait donné cette information, c’était en mai, et à l’époque, le taux avait déjà atteint 60,9%.  

Le contrôle des changes  et la pénurie de dollars qu’il a provoquée ont anéanti la capacité du pays à importer des marchandises, ce qui  eu pour effet de créer des pénuries de produits de base, et de faire monter les prix. En Février, le gouvernement avait dévalué le bolivar, fixant la parité du dollar à 6,3 bolivars, contre 4,3 précédemment.

Le Venezuela est aux prises depuis plus d’un an à des pénuries de produits de base comme le papier toilette, le lait, le beurre, le dentifrice, le savon, et l'huile, entre autres. Outre leur incapacité à importer, les entreprises du pays sont confrontées à un contrôle des prix qui les empêche de produire les produits dont les consommateurs ont besoin, parce que leurs marges sont pratiquement inexistantes.

Le 20 août dernier, Maduro a annoncé la mise en place d’un système obligatoire basé sur les empreintes digitales dans tous les supermarchés d’ici la fin de cette année. Ce système viserait à prévenir les pénuries alimentaires et les trafics de produits alimentaires. Selon le gouvernement, 40% des produits que le gouvernement subventionne pour la vente sur les marchés domestiques partent en contrebande pour la Colombie voisine, où ils sont revendus plus chers. Au 25 septembre dernier, 785 000 personnes étaient déjà enregistrées dans cette base de données.

La situation est devenue si grave que 17.000 soldats vénézuéliens ont été déployés à la frontière avec la Colombie pour empêcher que des produits alimentaires bon marché ne quittent le pays.

Malgré l'immense richesse pétrolière - le pays dispose de 200 ans de réserves de pétrole - l'économie vénézuélienne est au plus mal, et récemment, les deux éminents économistes Carmen Reinhart, et Kenneth Rogoff spéculaient sur sa probable faillite prochaine.

La cause de la récession économique peut être facilement trouvée dans la politique menée par le régime. Par exemple, certaines installations pétrolières, utilisées comme des vaches à lait, sont mal gérées et ne pompent qu’à 50% de leur capacité. Les équipements qui deviennent obsolètes ne sont pas remplacés. Le gouvernement évite tout investissement dans l'avenir.

 

Source: Express.be

Commenter cet article

Archives

Articles récents