Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

Les banques centrales n’ont plus les moyens de poursuivre leur manipulation haussière des marchés d’actions

Publié par wikistrike.com sur 20 Octobre 2014, 07:37am

Catégories : #Economie

Les banques centrales n’ont plus les moyens de poursuivre leur manipulation haussière des marchés d’actions

Au bord du gouffre

Les banques centrales n’ont plus les moyens de poursuivre leur manipulation haussière des marchés d’actions

 

 

Tout le monde sait bien que le prix de la plupart des actifs financiers n’est plus depuis longtemps déterminé par le marché libre mais par les banques centrales.

Or, depuis le début 2014, les marchés d’actions, après avoir été poussés pendant des années au maximum de leur sur-évaluation par lesdites banques centrales, faisaient du sur-place, sans pouvoir monter plus haut, étant donné que ces banques centrales avaient atteint leurs limites en matière de Quantitative Easing et de baisse des taux d’intérêt à court terme comme de création monétaire artificielle (compte tenu de leurs bilans pourris déjà hypertrophiés qui ne pouvaient plus être augmentés et de l’endettement massif des États lui-aussi difficilement extensible), ni baisser vraiment, étant donné que le troupeau des investisseurs les achetait sur toute faiblesse. C’étaient les obligations d’État, sous-évaluées par rapport aux actions, qui remontaient puisque la stagnation-récession-déflation s’installait un peu partout et que, de ce fait, les taux d’intérêt à moyen et long termes baissaient en même temps que les prix des matières premières dont la demande chutait.

Finalement, ce mois-ci, les actions ont lâché et les obligations ont explosé à la hausse. Le mécanisme des VASES COMMUNICANTS entre actions et obligations a parfaitement fonctionné puisqu’en réalité, depuis la suppression du prix de l’or par les banques centrales occidentales, il n’y a plus de choix qu’entre deux actifs principaux de papier alternatifs tant que durera la GRANDE DÉFLATION.

http://www.zerohedge.com/news/2014-10-11/saxobank-cio-warns-narrative-central-bank-omnipotence-failing

http://www.bloombergview.com/articles/2014-10-09/levine-on-wall-street-private-markets-and-rigged-markets

Notre scénario  de baisse des actions et de hausse des obligations (aux USA tout au moins) n’est en rien modifié d’autant plus que, au plan  géopolitique, les USA ont entrainé leurs alliés-supplétifs dans toutes sortes d’aventures militaires (au Moyen Orient) et de déstabilisations (de la Russie, de la Chine et autres BRICS) dont on sait qu’elles finiront lamentablement.

http://www.youtube.com/watch?v=yIScXKanLnk

http://news360x.fr/joe-biden-admet-les-etats-unis-force-les-pays-lue-adopter-sanctions-contre-russie/

http://news360x.fr/lingerence-etats-unis-mouvement-occupy-central-hong-kong/

https://fr.finance.yahoo.com/actualites/enqu%C3%AAte-contre-goldman-sachs-etats-unis-liens-r%C3%A9gime-175126229–finance.html

La guerre permanente contre le monde entier comme méthode de gouvernement des USA:

 

 

http://davidstockmanscontracorner.com/why-we-have-permanent-war-the-progressive-idea-and-washingtons-quest-for-empire/

Nous avons, cependant mercredi 15 et jeudi 16, pris les profits sur toutes nos positions longues en obligations (TLT, TMF, etc.) parce que notre premier objectif de baisse des taux US à 10 ans vers 2% a été atteint et qu’il est probable que ces taux remonteront temporairement (il faut bien que les marchés respirent), ce qui nous permettrait alors de reprendre lesdites positions obligataires longues, avant que finalement les taux US à 10 ans s’effondrent en direction de leurs plus bas de 2012 vers 1,50% (voire moins) courant 2015. 

Probable correction des obligations d’Etat US (TLT) avant leur explosion finale à la hausse:

 

Nous avons réduit nos positions shorts en actions, en prenant une partie des profits que nous avions, dans la perspective de les rétablir sur toute reprise significative ou bien sur toute cassure de leurs plus bas récents. A cet égard, si le support vers 16.000 sur le DJIA cassait, ce serait la panique à la baisse. A la hausse, la résistance vers 16.570-16.665 semble infranchissable.

http://www.zerohedge.com/news/2014-10-15/bond-shorts-pain-has-only-just-begun

Important

 

http://www.zerohedge.com/news/2014-10-07/8-reasons-why-long-bond-going-under-250

http://www.businessinsider.com/r-us-tips-market-signals-rising-concerns-about-disinflation-2014-10

Important

 

https://www.tradingfloor.com/posts/jakobsen-my-essential-trades-for-q4-1852395

Les banques US sont dans une situation financière de plus en plus précaire:

 

http://www.bloomberg.com/news/2014-10-13/too-big-fail-banks-seen-facing-capital-gap-of-up-to-870-billion.html

http://www.bloombergview.com/articles/2014-10-14/obamacare-is-a-job-slashing-deficit-deepening-disaster

http://www.businessinsider.com/t-boone-pickens-says-obama-is-the-worst-2014-10

Important

 

http://www.daily-bourse.fr/forum-Dow-Jones-16-000-pts-tiennent-s-ils-lachent-ce-sera-la-panique-vtptc-19787.php

http://www.daily-bourse.fr/forum-Le-VIX-est-proche-d-un-seuil-critique-vtptc-19746.php

Nous pensons que les sommets récents des principaux indices d’actions ne seront plus franchis à la hausse avant longtemps et que la probabilité de leur forte chute est maintenant inéluctable à terme de quelques semaines ou de quelques mois. Tout simplement parce qu’il n’y aura pas de QE 4 aux USA ni de QE 1 en zone euro (seulement des rachats de créances bancaires et de dérivés de crédit du style ABS), manipulation ne servant en rien la croissance économique mais ne faisant au contraire que perpétuer la survie parasitaire des « canards boiteux » au prix de l’accroissement sans fin des déficits publics et privés. De telle sorte que  l’inévitable retour à une relative normalisation monétaire va enfin permettre à la dynamique de saine « destruction créatrice »  de la bulle des actions de s’enclencher. A cet égard, l’Allemagne ne consentira pas à plus de laxisme de la part de la BCE, ni à une politique budgétaire dite « de relance » en zone euro, se traduisant par plus de dettes sans du tout améliorer l’économie.

Embellie qui, à l’évidence, ne reviendra en France et dans les pays du « Club Med » européen qu’à la double condition de casser l’euro par le retour aux monnaies nationales, tout en sortant du carcan de l’Union européenne, et de baisser au maximum tous les impôts (au lieu de diminuer les salaires déjà misérables ou la protection sociale sans laquelle la paupérisation des populations s’aggravera, ainsi que le pratique le gouvernement Hollande-Valls qui mène la France dans le mur).


http://news360x.fr/olivier-delamarche-on-continue-a-sendetter-et-on-ne-fait-aucune-reforme/

 

Même les européistes admettent que l’Union européenne a atteint une situation chaotique sans issue:

 

http://www.attali.com/actualite/blog/geopolitique/quelque-chose-va-se-passer


 

http://www.bloomberg.com/news/2014-10-13/draghi-s-whatever-it-takes-plan-faces-trial-at-eu-court.html

 

http://www.zerohedge.com/news/2014-10-13/why-tomorrow-it-could-get-even-worse

 

http://www.latribune.fr/actualites/economie/union-europeenne/20141010trib5c2a2cf81/pression-sur-l-allemagne-que-va-faire-angela-merkel.html#xtor=AL-13

 

http://www.latribune.fr/actualites/economie/union-europeenne/20141014tribeb69f076e/vie-et-mort-du-pacte-budgetaire.html#xtor=AL-13

http://www.bloomberg.com/news/2014-10-14/merkel-balanced-budget-in-jeopardy-as-economic-pace-sputters.html

http://www.businessinsider.com/europe-and-deflation-2014-10

http://www.businessinsider.com/greece-down-2014-10

A noter aussi que la mondialisation sauvage, qui a soutenu les actions en permettant à certaines entreprises multinationales d’enregistrer des profits importants, est maintenant en situation de s’inverser étant donné que le virus Ebola (qui devrait contaminer de plus en plus de gens partout, compte tenu de l’incapacité des politiciens occidentaux de prendre les mesures radicales pour en stopper la propagation, telle que la mise en quarantaine de la moitié de l’Afrique) comme plusieurs conflits armés, religieux ou révolutionnaires, sont en passe de paralyser les échanges internationaux de populations et de marchandises. Ce qui évidemment fera chuter les profits desdites entreprises.


http://www.moneynews.com/StreetTalk/Ebola-globalized-economy-Africa/2014/10/15/id/600783/

http://www.moneynews.com/Economy/US-economy-Ebola/2014/10/15/id/600917/


http://www.moneynews.com/Economy/Ebola-economy-europe/2014/10/15/id/600901/

http://www.bloomberg.com/news/2014-10-15/two-republicans-urge-cdc-chief-to-quit-amid-ebola-spread.html

L’extension maximale du DJIA semble avoir été atteinte et ouvrir la voie à son retournement durable à la baisse:

 

Important

 

http://blog.kimblechartingsolutions.com/2014/10/dow-mega-phone-pattern-could-be-breaking-support/#sthash.RaES3fCL.dpbs

 

 

http://blog.kimblechartingsolutions.com/2014/10/is-it-time-to-score-on-defense/#sthash.GB4JnX6N.dpbs

 

http://www.gold-eagle.com/article/high-alert-continues-stock-market-dangerous-place-right-now

 

http://www.moneynews.com/InvestingAnalysis/Edwards-bubble-Long-US/2014/10/09/id/599639/

Quant à l’or et à l’argent-métal, leur reprise récente ayant été pitoyable, et les actions des sociétés minières étant toujours au tapis, nous avons recommencé àmodérément vendre ces deux métaux (en achetant  des options puts sur le COMEX). D’autant que la correction temporaire à la hausse de l’euro/dollar US (de 1,25 à 1,2880) semble s’essouffler (du fait de la situation économico-politique abominable de la zone euro) et que la plupart des autres métaux (platine, palladium, cuivre, etc.) et matières premières (pétrole par exemple) ne donnent pas de signe d’arrêt de leurs chutes qui, à terme, pourraient entrainer les prix de l’or et de l’argent-métal beaucoup plus bas dans un contexte de krach ultérieur des actions.

http://www.daily-bourse.fr/forum-Silver-Toujours-sous-pression-vtptc-19789.php

http://www.zerohedge.com/news/2014-10-06/will-gold-crash-dow-or-soar

http://www.zerohedge.com/news/2014-10-15/%E2%80%9Csecret-scheme-manipulate-price-silver%E2%80%9D-lawsuits-against-banks-proceed

http://www.kitco.com/news/2014-10-16/How-Has-The-Federal-Reserve-Impacted-Gold-Since-2009.html

http://www.moneynews.com/StreetTalk/Yardeni-commodity-super-cycle-oil/2014/10/16/id/601068/

-

http://www.nakedcapitalism.com/2014/10/saudis-deploy-the-oil-price-weapon-against-syria-iran-russia-and-the-us.html

http://www.zerohedge.com/news/2014-10-10/why-oil-plunging-other-part-secret-deal-between-us-and-saudi-arabia

http://www.bloomberg.com/news/2014-10-13/venezuela-default-almost-certain-harvard-economists-say.html

http://www.businessinsider.com/russia-saudi-arabia-and-oil-prices-2014-10

Faire chuter le prix du pétrole permet aux USA d’affaiblir la Russie de Poutine:

 

http://www.bloomberg.com/news/2014-10-14/putin-loses-his-best-friend-expensive-oil.html

Mais une chute du pétrole en dessous de 80 USD le baril mettrait en péril la rentabilité de la production US de pétrole et de gaz de schiste:

 

http://www.moneynews.com/Economy/Shale-oil-boom-subside/2014/10/12/id/600222/

L’objectif de baisse de l’euro/dollar US reste vers 1.20.

Source : Forum monetaire

Commenter cet article

Archives

Articles récents