Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

L’EI fournit 50% de l’héroïne consommée en Europe (FSKN)

Publié par wikistrike.com sur 27 Novembre 2014, 14:38pm

Catégories : #Social - Société, #Religion - pensées

L’EI fournit 50% de l’héroïne consommée en Europe (FSKN)

Cette info, si elle s’avérait exacte, expliquerait bien des choses, notamment l’origine des ressources financières de DAECH. Pendant que les experts du monde entier étaient focalisés sur les pipelines et le pétrole comme causes des guerres états-uniennes au Moyen-Orient, la culture du pavot en Afghanistan, qui était sur le point de péricliter sous les Talibans, reprenait son essor avec l’arrivée de la , faisant du pays le premier producteur mondial. Il suffit de se rappeler des deux guerres de l’opium menées contre la  pour mesurer l’importance de cette culture pour les anglo- et leurs complices.

Si cette info se vérifiait, on pourrait se demander si les forces qui se trouvent derrière ce vaste trafic ne sont pas en train de déléguer une partie du trafic à DAECH. Il serait alors intéressant de chercher les nouvelles filières mises en place.

*****

La moitié de l’héroïne consommée en  est fournie par le groupe  Etat islamique, rapporte mercredi le Service fédéral  de contrôle des stupéfiants (FSKN).

« Un vaste trafic d’héroïne afghane constitue la base financière de l’Etat islamique, qui assure 50% du volume total des livraisons destinées à l’Europe à travers l’Irak et certains pays africains déstabilisés, ce qui lui rapporte des revenus colossaux », indique le FSKN dans un communiqué de presse.

Dans le même temps, le trafic d’héroïne afghane via le golfe d’Aden vers l’Ethiopie, l’Erythrée, la Somalie, le Kenya et la Tanzanie a entraîné l’émergence d’un grand nombre de groupes criminels dotés de bateaux légers rapides, souligne le Service fédéral.

L’EI, appelé autrefois l’Etat islamique en Irak et au Levant (), sévissait au départ principalement en Syrie où il combattait les troupes gouvernementales. Il y a quelques mois, l’EI s’est soudainement activé en Irak en s’emparant d’importants territoires.

L’armée régulière irakienne, forte de 250.000 soldats et officiers et équipée d’armes modernes, s’est montrée impuissante face à l’offensive islamiste. Fin juillet, l’EI a proclamé un califat islamique sur les territoires irakiens et syriens sous son contrôle. Des milliers de chiites, chrétiens et yézidis ont été tués.

http://fr.ria.ru/world/20141126/203080622.html

Commenter cet article

Archives

Articles récents