Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

La Banque du Japon (BOJ) sort la « bombe atomique monétaire »

Publié par wikistrike.com sur 3 Novembre 2014, 06:54am

Catégories : #Economie

La Banque du Japon (BOJ) sort la « bombe atomique monétaire »

Le mur est en face

La Banque du Japon (BOJ) sort la « bombe atomique monétaire »

 

Mise en page et commentaires par les Moutons enragés (que nous saluons)

 

§  Le gouverneur de la banque nationale de Belgique considère que 4 grandes banques dans son pays, cela fait trop, et donc qu’il y en a au moins une qui doit tomber. Mieux même: ces grandes banques devraient selon lui soit fusionner, soit être reprises par des banques étrangères (qui a dit américaines avec de la fausse monnaie à peine imprimée?) Source: RTBF

§  25 grandes banques européennes ont échoué aux stress-tests. Source: Dhnet.be

§  Mais en réalité, ce ne sont pas 25 banques qui auraient dû être recalées mais bien plus, les résultats ayant été « adaptés » (pour éviter qu’un krach ne survienne immédiatement?) Source:7sur7.be, plus d’infos dans cet article du blog.

§  Un accord secret a été passé entre les USA et l’UE pour fermer rapidement les banques en cas de panique. Source: Deutsche Wirtschafts Nachrichten traduit par News360x

§  La quatrième banque bulgare a bloqué les comptes de tous ses clients jusqu’au 5 octobre. Source: Le monde via MetaTV

§  Les grandes banques de la planètes se sont unies contre un effondrement du système, et si elles le font, c’est que le risque est réel. Source: 7sur7.be

§  En cas de krach, c’est NOTRE argent qui sera utilisé, pompé, braqué, pour sauver les banques. Résumé sur le blog

§  Début 2014, la Société Générale était déjà en faillite potentielle. Source: Blog de Jean-Pierre Petit

Et ce n’est qu’un petit aperçu de la situation réelle, celle qui ne vous est pas expliquée à la télévision pour ne pas qu’un bankrun ait lieu, sachant qu’avec une telle ruée des usagers pour retirer leur argent, les banques seraient incapables de faire face, leur leverage étant généralement phénoménal! (voir l’article de Juin 2013 du site Lescrises.fr pour cela).

Dans les toutes dernières informations, vous avez d’abord la masse monétaire qui explose avec cet exemple bien précis:

La réalité c’est que la masse monétaire américaine a été multipliée par presque 5 depuis 2008 alors qu’en Europe, bien qu’orientée à la hausse, cela n’a rien à voir comme en atteste le graphique n°4 en page 3 de cette étude de Natixis. Pour le Japon, la situation est de pire en pire. Source: Le contrarien

Ainsi qu’une explication sur la Suisse qui veut récupérer son or, normal puisque c’est une valeur sûre dont le cours va exploser en cas de problème financier sur la planète…

Et enfin, le Japon, endetté à près de 250%, qui a décidé d’approfondir le problème en faisant tourner la planche à billet de la plus belle manière qui soit, en créant à partir de rien 80 000 milliards de yens/an, ce qui représente 568 734 007 033,789 euros/an, c’est à dire plus de 568 milliards d’euros par an!

La Banque du Japon a décidé de doper son gigantesque programme d’assouplissement quantitatif avec désormais un objectif annuel de 80 000 milliards de yens (oui, cela commence à faire beaucoup de zéros) de rachats de bons du Trésor japonais. Pour ceux qui ne l’auraient pas encore compris, le Japon est en faillite virtuelle et comme ses habitants sont vieux et piochent dans leur épargne pour financer leurs vieux jours, le marché est structurellement vendeur de titre de dette japonais. Résultat ? Avec 250 % de dette sur PIB, aucun investisseur international ne va se porter acquéreur d’obligation d’État japonais, forcément libellées en yen (qui en plus perd de sa valeur).

Conclusion : la seule solution pour éviter le défaut de paiement c’est évidemment le recours à la planche à billets. Le petit problème c’est que le dernier à avoir fait cela c’était le Zimbabwe qui a fini avec des taux d’inflation à 3 chiffres… mensuellement ! En clair, il n’y avait plus que l’or pour acheter à manger. Le Japon est sans conteste sur ce chemin-là et n’a pas d’autre choix que cette fuite en avant.

Hélas, pour nous tous, le Japon c’est juste la 3e économie mondiale. Son effondrement risque de ne pas être très discret.

En attendant, les « marchés » sont contents car au moment où la FED stoppe son QE, il y aura bien une source d’argent gratuit et illimité pour prendre le relais. Les marchés sont donc en hausse et l’or en baisse. Rien que de très logique finalement jusqu’au jour où tout ce château de cartes s’effondrera pour de bon et ce jour-là, il faudra courir très vite pour pouvoir accéder à des métaux précieux devenus beaucoup trop convoités.

Source: Le contrarien, info donnée également par des quotidiens comme Le Mondemais de manière….légèrement moins tragique…

Commenter cet article

Archives

Articles récents