Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

Une énigmatique forteresse viking découverte au Danemark

Publié par wikistrike.com sur 10 Novembre 2014, 17:05pm

Catégories : #archéologie - Histoire - Préhistoire - Patrimoine

Une énigmatique forteresse viking découverte au Danemark

Vue aérienne de la forteresse Viking de Trelleborg, près de Slagelse au Danemark. Ce fut la première forteresse Viking a être redécouverte. Image: Thue C. Leibrandt (Wikipedia Commons, used under a CC BY-SA 3.0)

 

Une énigmatique forteresse viking découverte au Danemark

 

Des archéologues du Danmarks Borgcenter et de l'Université d'Aarhus ont fait une découverte exceptionnelle au sud de Copenhague au Danemark.

Dans les champs de Vallø, près de  Køge, ils ont trouvé les traces d'une importante forteresse Viking battis avec d'immenses poutres et des remblais en terre.

La circularité parfaite de la forteresse est similaire à la célèbre Forteresse de Trelleborg, qui avait été construite par le Roi Harald Iᵉʳ de Danemark, ou Harald à la dent bleue, vers 980 après JC.

 

C'est la première fois depuis 60 ans, qu'une nouvelle forteresse Viking est découverte au Danemark, a précisé la conservatrice du Danmarks Borgcenter, Nanna Holm.

Sø ren Sindbæk, professeur d'archéologie médiévale à l'Université d'Aarhus explique que: "Les Vikings avaient la réputation d'être des pirates et guerriers sauvages. Cela fut une surprise pour beaucoup lorsque l'on apprit qu'ils étaient aussi capable de construire de magnifiques forteresses. La découverte de la nouvelle forteresse Viking est une opportunité unique de faire avancer notre connaissance sur les conflits et la guerre Viking".

Søren Sindbæk et Nanna Holm ont découvert des restes de bois brûlé au niveau de l'un des portes. Image: Danish Castle Centre

Søren Sindbæk et Nanna Holm ont découvert des restes de bois brûlé au niveau de l'un des portes. Image: Danish Castle Centre

 

Les précédentes forteresses mises au jour, de type Trelleborg (Fyrkat, Aggersborg et Trelleborg), ont été nominées pour être inscrites sur la liste du patrimoine mondial de l'UNESCO.

Ce sont de nouvelles mesures au laser du paysage qui ont mené la conservatrice Nanna Holm sur la piste de la forteresse. Une élévation presque invisible dans le champ a étédécelé et avait un contour circulaire évident: "c'est un monument énorme. La forteresse mesure 145m d'un bord à l'autre. Nous reconnaissons les forteresses de type 'Trelleborg' par la forme circulaire précise des remparts et par les quatre portes massives qui sont orientées sur les points cardinaux. Nos investigations ont montré que la nouvelle forteresse était parfaitement circulaire et avait du bois massif tout le long. Jusqu'ici, nous avons examiné deux portes, et elles correspondent avec le plan de 'Trelleborg'. C'est une merveilleuse découverte.

Sø ren Sindbæk recherche des forteresses Viking depuis des années: "Cette découverte a été un travail de détective. Nous supposions qu'une forteresse manquait sur l'île de Zealand. La localisation à Vallø était tout à fait au bon endroit: un lieu où les anciennes routes principales se croisaient et où l'on atteignait la vallée de la rivière Køge, qui, pendant l'Ere Viking, était un fjord navigable et l'un des plus beaux ports naturels de Seeland. A partir de là, nous avons poursuivi nos recherches étape par étape."

 

 

Les précédentes forteresses mises au jour, de type Trelleborg (Fyrkat, Aggersborg et Trelleborg), ont été nominées pour être inscrites sur la liste du patrimoine mondial de l'UNESCO.

Ce sont de nouvelles mesures au laser du paysage qui ont mené la conservatrice Nanna Holm sur la piste de la forteresse. Une élévation presque invisible dans le champ a étédécelé et avait un contour circulaire évident: "c'est un monument énorme. La forteresse mesure 145m d'un bord à l'autre. Nous reconnaissons les forteresses de type 'Trelleborg' par la forme circulaire précise des remparts et par les quatre portes massives qui sont orientées sur les points cardinaux. Nos investigations ont montré que la nouvelle forteresse était parfaitement circulaire et avait du bois massif tout le long. Jusqu'ici, nous avons examiné deux portes, et elles correspondent avec le plan de 'Trelleborg'. C'est une merveilleuse découverte.

Sø ren Sindbæk recherche des forteresses Viking depuis des années: "Cette découverte a été un travail de détective. Nous supposions qu'une forteresse manquait sur l'île de Zealand. La localisation à Vallø était tout à fait au bon endroit: un lieu où les anciennes routes principales se croisaient et où l'on atteignait la vallée de la rivière Køge, qui, pendant l'Ere Viking, était un fjord navigable et l'un des plus beaux ports naturels de Seeland. A partir de là, nous avons poursuivi nos recherches étape par étape."

http://3.bp.blogspot.com/-arS8obw5u1Q/VGCRyCxHIgI/AAAAAAAARYU/93aKSbdT6x8/s1600/Une%2B%C3%A9nigmatique%2Bforteresse%2BViking%2Bd%C3%A9couverte%2Bau%2BDanemark-2.jpg

Søren Sindbæk et Nanna Holm ont creusé de tranchées d'essai pour confirmer les relevés géophysique. Image: Danish Castle Centre


L'équipe a fait appel à Helen Goodchild, experte en archéologie géophysique de l'Université d'York en Angleterre. Elle a effectué une analyse plus détaillée, et non-invasive, du site, avant les fouilles.

D'après Sø ren Sindbæk: "en mesurant de petites variations dans le magnétisme de la terre, on peut identifier certaines caractéristiques archéologiques sans rien détruire. De cette façon, nous avons dressé une étonnante "image fantôme" détaillée de la forteresse en quelques jours. A partir de cette étude, nous avons su exactement où nous devions engager nos fouilles afin d'obtenir le plus d'informations possible sur ce mystérieux château."

Nanna Holm souligne que la forteresse était une véritable installation militaire et qu'elle fut probablement la scène d'un combat: "Nous avons pu observer que les portes ont été brûlées; à la porte nord, nous vous avons trouvé d'énormes pieux en chêne carbonisés."

 Elle affirme que ce bâtiment appartenait sans aucun doute à la période Viking: "les forteresse n'ont été construites de cette manière que sous la période Viking. Le bois brûlé au niveau des portes permettra de déterminer l'âge grâce à la datation au radiocarbone et à la dendrochronologie. Les échantillons ont été envoyés et nous sommes impatients d'avoir la résultats. Si nous pouvons établir la date de construction de la forteresse, nous pourrions comprendre les évènements historiques dont elle a fait partie."

Les forteresses Viking sont parmi les plus célèbres monuments du Danemark. Ils attirent les touristes du monde entier, et leur étude a souvent réécrit l'histoire du pays.  

 "Nous sommes impatients de savoir si le château date du temps du Roi Harald 1er, comme les autres forteresses, ou peut-être d'un roi plus ancien. En tant que fortification militaire de la période Viking, le monument pourrait nous aider à comprendre la position de Seeland par rapport à l'ancien Royaume Danois" a ajouté Nanna Holm.

Jusqu'ici, seul une petite partie du site a été fouillé.

"La liste des questions en suspens est longue" pour Søren Sindbæk, "cela est passionnant. Une telle découverte n'arrive pas souvent au cours d'une vie. Les fouilles ont confirmé bien plus que ce que nous osions espérer, mais il y a encore beaucoup à apprendre. La prochaine grande question est de savoir s'il y avait de grandes constructions à l'intérieur de la forteresse, comme il y en a à Trelleborg. La découverte pose aussi la question de savoir s'il y a d'autres nouvelles forteresses à découvrir".


Sources:

 

 Søren Sindbæk et Nanna Holm ont creusé de tranchées d'essai pour confirmer les relevés géophysique. Image: Danish Castle Centre

Søren Sindbæk et Nanna Holm ont creusé de tranchées d'essai pour confirmer les relevés géophysique. Image: Danish Castle Centre

 

L'équipe a fait appel à Helen Goodchild, experte en archéologie géophysique de l'Université d'York en Angleterre. Elle a effectué une analyse plus détaillée, et non-invasive, du site, avant les fouilles.

D'après Sø ren Sindbæk: "en mesurant de petites variations dans le magnétisme de la terre, on peut identifier certaines caractéristiques archéologiques sans rien détruire. De cette façon, nous avons dressé une étonnante "image fantôme" détaillée de la forteresse en quelques jours. A partir de cette étude, nous avons su exactement où nous devions engager nos fouilles afin d'obtenir le plus d'informations possible sur ce mystérieux château."

Nanna Holm souligne que la forteresse était une véritable installation militaire et qu'elle fut probablement la scène d'un combat: "Nous avons pu observer que les portes ont été brûlées; à la porte nord, nous vous avons trouvé d'énormes pieux en chêne carbonisés."

 Elle affirme que ce bâtiment appartenait sans aucun doute à la période Viking: "les forteresse n'ont été construites de cette manière que sous la période Viking. Le bois brûlé au niveau des portes permettra de déterminer l'âge grâce à la datation au radiocarbone et à la dendrochronologie. Les échantillons ont été envoyés et nous sommes impatients d'avoir la résultats. Si nous pouvons établir la date de construction de la forteresse, nous pourrions comprendre les évènements historiques dont elle a fait partie."

Les forteresses Viking sont parmi les plus célèbres monuments du Danemark. Ils attirent les touristes du monde entier, et leur étude a souvent réécrit l'histoire du pays.  

 "Nous sommes impatients de savoir si le château date du temps du Roi Harald 1er, comme les autres forteresses, ou peut-être d'un roi plus ancien. En tant que fortification militaire de la période Viking, le monument pourrait nous aider à comprendre la position de Seeland par rapport à l'ancien Royaume Danois" a ajouté Nanna Holm.

Jusqu'ici, seul une petite partie du site a été fouillé.

"La liste des questions en suspens est longue" pour Søren Sindbæk, "cela est passionnant. Une telle découverte n'arrive pas souvent au cours d'une vie. Les fouilles ont confirmé bien plus que ce que nous osions espérer, mais il y a encore beaucoup à apprendre. La prochaine grande question est de savoir s'il y avait de grandes constructions à l'intérieur de la forteresse, comme il y en a à Trelleborg. La découverte pose aussi la question de savoir s'il y a d'autres nouvelles forteresses à découvrir".


Sources:

 

Commenter cet article

Archives

Articles récents