Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

Carte de France de la corruption

Publié par wikistrike.com sur 14 Décembre 2014, 07:26am

Catégories : #Politique intérieure

Cette carte interactive répertorie plus de 200 condamnations judiciaires pour corruption en France. – © Capture d’écran Transparency International (carte en bas d'article)

Cette carte interactive répertorie plus de 200 condamnations judiciaires pour corruption en France. – © Capture d’écran Transparency International (carte en bas d'article)

Transparency International lance un portail d'action citoyenne pour inciter les Français à lutter activement contre la corruption publique et privée.

Abus de confiance, détournements de fonds... L'antenne française de l'ONG Transparency International (TI) a publié mardi une carte de France interactive, qui répertorie 258 cas avérés de corruption, jugés par les tribunaux ces dix dernières années, principalement entre 2010 et 2014. C'est la première fois qu'une telle base de données existe, même si elle est loin d'être exhaustive, car elle se fonde uniquement sur les affaires rapportées par la presse. 

"Il est faux de dire que les maires sont les plus corrompus"

Si l'on clique sur une balise de la carte en ligne, l'ONG vous propose un résumé de l'affaire et le montant du préjudice, en préservant l'anonymat des mis en cause, mais pas les lieux. Sans décryptage, le résultat pourrait être édifiant: la catégorie la plus épinglée parmi ces 258 affaires est celle des maires, avec 130 cas, condamnés la plupart pour abus de confiance ou prise illégale d'intérêts.

Julien Coll, le délégué général de TI joint par BFMTV.com, apporte cependant une nuance de taille à cette donnée: "La corruption publique (qui concerne un élu, ndlr), est considérée comme plus dommageable à la société que la corruption privée. Ce n'est donc pas étonnant que les magistrats et les médias s'y intéressent plus, ce qui explique qu'ils soient plus nombreux ensuite dans notre recensement. Mais on ne peut pas affirmer que la profession la plus corrompue est celle de maire. L'outil ne le dit pas".

Les régions les plus concernées sont l'Ile-de-France avec 87 cas (dont 42 à Paris), et la PACA avec 26 cas. Toujours d'après le recensement fait par l'ONG, certaines régions n'ont jamais connu - ou presque - de condamnation pour ce type de faits, comme la Franche-Comté, ou la Bourgogne (1 affaire). Là aussi, Julien Coll estime que l'outil ne permet pas de tirer des conclusions hâtives: "Il est logique que l'Ile-de-France soit plus touchée que la Bourgogne, puisque l'activité économique et la densité de population y sont beaucoup plus importantes", souligne-t-il.

Délation? "C'est tout l'inverse"

La cartographie des décisions judiciaires permet cependant d'avoir "une vision précise des formes que prend la corruption, des catégories de personnes et des régions touchées ou encore des sanctions prononcées", indique l'ONG. Cette carte n'est d'ailleurs que l'un des éléments d'un portail d'action citoyenne plus large, lancé également mardi, pour inciter les Français à participer "à la lutte contre les scandales politico-financiers" à travers différents outils.

"On permet aux citoyens de nous adresser des signalements de conflits d'intérêts qui concerneraient un haut fonctionnaire, ou un élu par exemple. Après un travail de vérification, et s'il s'avère juste, nous transmettrons ce signalement à la Haute autorité pour la transparence de la vie publique", indique Julien Coll.

S'agit-il d'encourager une forme de délation? Le délégué général s'insurge. "C'est tout l'inverse de la délation. On incite les gens à alerter les autorités compétentes d'éventuelles dérives. Ce qui est en jeu, c'est la confiance dans la démocratie. Par exemple, personne ne reprocherait à quelqu'un d'avoir révélé les comptes en Suisse de Jérôme Cahuzac. La transparence sur les conflits d'intérêts et sur le patrimoine est essentielle pour le bien de notre société".

 

CARTE VISUALISER LA CORRUPTION

 

Source

Commenter cet article

Archives

Articles récents