Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

Des scientifiques découvrent un remède capable de vaincre la peur

Publié par wikistrike.com sur 20 Décembre 2014, 11:58am

Catégories : #Santé - psychologie

Des scientifiques découvrent un remède capable de vaincre la peur

Même si l’amour n’est pas en mesure de venir à bout de tous les obstacles, il semble qu’il soit capable de vaincre la peur, écrit le magazine en ligne Quartz qui cite une étude de chercheurs de l’Université de Bonn en Allemagne qui ont découvert que des doses d’ocytocine,« l’hormone du câlin », peuvent progressivement vaincre le sentiment de peur. Cette hormone agit sur l’amygdale, centre émotionnel du cerveau, et dans les parties du cortex préfrontal, régions consacrées au contrôle des émotions et du comportement. Outre le fait de jouer un rôle crucial dans la relation mère-enfant et dans les liaisons amoureuses, l’ocytocine réduit également l’anxiété, indique l’étude publiée dans la revue Biological Psychiatry.

Lorsqu’une personne vit une expérience traumatisante, certains éléments associés à cette même expérience provoquent un sentiment de peur. Les scientifiques ont simulé cette crainte au moyen d’un conditionnement pavlovien de la peurdurant lequel ils ont montré à 62 sujets masculins des images de maisons et de visages. Lors de cette projection, les hommes ont reçu une légère décharge électrique sur leurs mains de façon à associer ces images à la sensation de douleur. Par conséquent, ces clichés ont évoqué la peur chez les sujets comme l’ont montré les scanners de leur cerveau qui présentait une activité accrue de la partie liée à ce sentiment.

Ensuite, la moitié des participants s’est vue administrer par voie nasale des doses d’ocytocine pendant l’observation des images associées à la peur.

Dans un premier temps, leur sensation de peur et le flux de leur transpiration ont augmenté lors de la prise d’ocytocine (des études sur l’ocytocine ont montré que cette hormone avait la faculté de rendre le cerveau plus alerte). Cependant, quelques minutes plus tard, l’activité de l’amygdale et la sueur des hommes ayant reçu l’ocytocine ont fortement diminué par rapport aux participants du groupe de contrôle.

Le processus naturel qui inhibe la peur est appelé « extinction ». Pendant celui-ci, la personne se rend compte progressivement que le déclenchement de la peur n’est pas toujours synonyme de la présence d’un danger imminent. Lors de la prise d’ocytocine, les sujets ont achevé le processus d’« extinction » en un maximum de 15 minutes alors que lors d’une thérapie sans cette hormone, les participants du groupe de contrôle ont mis une demi-heure pour surmonter la peur.

A l'avenir, les thérapies fondées sur l'ocytocine pourraient contribuer à accélérer ce processus d’extinction pour des craintes beaucoup plus profondes, conclut la responsable principale de cette étude, la psychologue Monika Eckstein.

 

Source

Commenter cet article

Archives

Articles récents