Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

Le plus vieux zéro de l'humanité a 14 siècles, et il est cambodgien

Publié par wikistrike.com sur 8 Décembre 2014, 17:04pm

Catégories : #archéologie - Histoire - Préhistoire - Patrimoine

Le plus vieux zéro de l'humanité a 14 siècles, et il est cambodgien

La plus vieille inscription d'un zéro connue a ce jour remonte à l'an 683 de notre ère. Ce zéro est gravé sur la stèle d'un temple cambodgien vieux de plus de 1300 ans.

REVUE DE PRESSE - Le mathématicien et historien des sciences israélien Amir Aczel (Université de l'Orégon, États-Unis) vient de retrouver la plus vieille inscription d'un zéro connu à ce jour. Ce zéro est gravé sur une stèle (baptisée K-127 par les archéologues), issue des ruines d'un temple cambodgien datant du 7e siècle de notre ère, lequel est situé dans la région du Mékong.

Sur cette stèle, le nombre "605" est gravé.

Dans un article publié sur le site du Huffington Post (lire "Searching for the World's First Zero", Amir Aczel explique : "Le zéro n'est pas seulement un concept du néant, qui nous permet de réaliser efficacement des opérations arithmétiques. Mais c'est aussi un outil important, qui permet à notre système numérique constitué de 10 chiffres de fonctionner correctement. Ces 10 chiffres peuvent être utilisés à n'importe quelle position dans un nombre, et c'est ce qui rend notre système numérique aussi puissant".

il est à noter que cette stèle avait été retrouvée pour la première fois en 1931, par l'archéologue français Georges Coedès. Mais lors de la révolution des Khmers rouges dans les années 1960 et 1970, cette stèle qui était à l'époque dans le Musée National Cambodgien à Phnom Penh, avait disparu. Et c'est dans un grand hangar situé dans la ville de Siem Reap (non loin du célèbre complexe archéologique d'Angkor) que, après des années de recherche, Amir Aczel est parvenu à retrouver la stèle.

Dès 1931, cette découverte avait permis de forger l'hypothèse que le concept de zéro était probablement né en Asie de l'Est. Jusqu'ici, il était communément admis que le système numérique occidental doté d'un zéro était né au XIIIe siècle en Italie, grâce à l'apport de commerçants arabes. Lesquels auraient eux-mêmes emprunté ce concept auprès d'anciennes civilisations du sous-continent indien (une hypothèse basée sur la découverte d'un zéro inscrit sur les murs d'un temple indien de Chatur-bujha, datant du neuvième siècle).

En lire plus (en anglais) : "Searching for the World's First Zero".

 

Source

Commenter cet article

Archives

Articles récents