Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

Selon des chercheurs US, les tueurs de masse sont à 95% psyhologiquement normaux

Publié par wikistrike.com sur 20 Décembre 2014, 22:48pm

Catégories : #Social - Société, #Science - technologie - web - recherche

Selon des chercheurs US, les tueurs de masse sont à 95% psyhologiquement normaux

La plupart des tueries de masse ne seraient pas commises par des individus souffrant de pathologies mentales, selon une nouvelle étude.

EN BREF - Moins de 5 % des tueries réalisées avec des armes à feu seraient le fait d'individus diagnostiqués comme souffrant de pathologies mentales, selon une étude menée par deux chercheurs de l'Université Vanderbilt (États-Unis) : "Les discours sur les tueries de masse sont généralement axés sur la peur d'une personne démente capable de venir nous tuer", indique Jonathan Metzl, l'un des deux coauteurs de l'étude, dans un communiqué de l'Université Vanderbilt"Mais si vous regardez nos travaux, ce n'est pas de la personne démente dont il faut avoir peur".

Cette étude montre également que les personnes atteintes de pathologies mentales ont 60 % à 120 % plus de risques que les personnes saines d'être les victimes d'un crime violents, plutôt que d'en être les auteurs.

Pour parvenir à ce résultat, les deux auteurs de l'étude ont étudié les données reliant les tueries par arme à feu à la présence de pathologies mentales, sur les 40 dernières années.

Selon ces travaux, d'autres facteurs que ceux de la pathologie mentale seraient plus prédictifs de passages à l'acte violents, comme la consommation de drogue et alcool, l'accès aux armes à feu ou encore des problèmes relationnels.

Ces travaux ont été publiés le 12 décembre 2014 dans la revue American Journal of Public Health, sous le titre "Mental Illness, Mass Shootings, and the Politics of American 

 

Source

 

Commenter cet article

Archives

Articles récents