Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

Ukraine: une américaine nommée ministre des finances !

Publié par wikistrike.com sur 3 Décembre 2014, 15:01pm

Catégories : #Politique internationale, #Economie

Les USA ne se cachent plus en Ukraine, malgré le démenti concernant toute implication dans cette nomination

Les USA ne se cachent plus en Ukraine, malgré le démenti concernant toute implication dans cette nomination

Difficile ne pas y voir un pied de nez à la russie de Poutine. En nommant, 3 étrangers à des postes clés., le Premier ministre ukrainien n'a pas peur d'innover pour sortir son pays de la crise. L'Ukraine s'est dotée mardi d'un nouveau gouvernement incluant une Américaine, un Géorgien et un Lituanien censés aider le pays à sortir d'une grave crise économique et à faire face au sanglant conflit armé dans l'Est.

Ces nominations surviennent alors que, sur le terrain, des trêves ont été annoncées dans les combats entre les séparatistes prorusses et l'armée ukrainienne dans la zone de l'aéroport de Donetsk et dans la région de Lougansk, les points les plus chauds.«Nous devons intégrer dans notre gouvernement les meilleures compétences internationales», a déclaré le président Petro Porochenko.

Les Etats-Unis démentent toute implication dans les nominations

Natalie Jaresko, une Américaine d'origine ukrainienne ayant travaillé pour le département d'Etat américain et pour un fonds d'investissement ukrainien financé par le Congrès des Etats-Unis, se retrouve ainsi ministre des Finances.Interrogée sur cette nomination, la porte-parole du département d'Etat à Washington a assuré que les Etats-Unis «n'avaient rien à faire du tout avec cela». «C'est le choix du peuple ukrainien et de leurs représentants élus», a affirmé Marie Harf.

Le Lituanien Aivaras Abromavicius, co-dirigeant d'un fonds d'investissement suédois, devient ministre de l'Economie, et le Géorgien Alexander Kvitachvili, ex-ministre de la Santé en Géorgie, hérite du ministère de la Santé. Le président Porochenko a indiqué leur avoir octroyé la citoyenneté ukrainienne mardi matin, juste avant leur nomination.

La semaine dernière, le président avait déjà proposé qu'un étranger soit nommé à la tête du nouveau bureau de lutte contre la corruption, un mal endémique dans cette ex-république soviétique, en estimant qu'un étranger aurait un avantage considérable: "l'absence de liens avec l'élite politique ukrainienne".

 

Source

Commenter cet article

Archives

Articles récents