Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

Des archéologues auraient retrouvé le site du procès de Jésus

Publié par wikistrike.com sur 5 Janvier 2015, 18:01pm

Catégories : #archéologie - Histoire - Préhistoire - Patrimoine

Une vue de la Tour de David à Jérusalem. - © Wikimedia - CC

Une vue de la Tour de David à Jérusalem. - © Wikimedia - CC

En explorant le sous-sol d'un bâtiment jouxtant le musée de la Tour de David à Jérusalem, des archéologues ont retrouvé les vestiges de ce qu'ils pensent être le palais du roi Hérode, l'endroit même où, selon certains experts, se serait tenu le procès de Jésus.

 

Avant que Jésus ne soit crucifié, il est dit dans les évangiles qu'il fut jugé. Des archéologues, rapporte leWashington Post, croient avoir découvert le lieu où se serait déroulé son procès. L'endroit a été découvert au cours de fouilles menées dans un immeuble abandonné adjacent au musée de la Tour de David, dans la vieille ville de Jérusalem. Il y a quinze ans, quand ces travaux d'extension ont été envisagés, nul n'aurait pu soupçonner que ce lieu connu sous le nom de "Kishle", et qui a servi de prison sous la domination ottomane puis britannique, surplombait en réalité le palais du roi Hérode.

L'histoire de la ville résumée dans ses strates souterraines

Après une décennie de fouilles interrompues par la guerre et des difficultés de financement chroniques, les découvertes révélées au fil des ans sont maintenant accessibles au public. L'archéologue du district de Jérusalem cité par le quotidien, Amit Re'em, ne cache pas son enthousiasme pour ce lieu qui "montre l'historique de cette ville d'une manière unique et claire". Un lieu qu'il décrit dans le Jerusalem Postcomme étant "la zone la plus excavée de toute la cité de David".

Pour le scientifique, cette prison retrace toute l'histoire de la ville, des inscriptions gravées par les prisonniers juifs qui dans les années 40 voulaient se battre pour créer l'Etat d'Israël, en passant par des bassins de teintureries datant de l'ère des croisades, sans oublier un réseau d'égouts creusé sous le palais du roi Hérode le Grand. L'Empire avait en effet permis à la Judée de conserver un souverain même si les Romains exerçaient une domination politique sur la province, au premier siècle avant J.-C. Un réseau souterrain qui ne représente selon l'archéologue que "la queue de l'éléphant", suggérant que de nombreuses découvertes restent à faire.

Un futur lieu sacré pour les chrétiens?

Mais Jésus de Nazareth a-t-il été jugé par Ponce Pilate au palais d'Hérode où dans un autre endroit? Selon les saintes écritures, le Christ aurait été conduit au "prétoire" (en latin, "Praetorium") qui désigne la tente du général d'un camp romain, en somme une caserne militaire. Mais d'autres exégètes pensent que le lieu du procès serait bien le palais du roi de Judée dont le gouverneur romain était l'invité, tout étant question d'interprétation.

Shimon Gibson, professeur d'archéologie à l'Université de Charlotte en Caroline du Nord, soutient l'idée que le procès a bien eu lieu dans l'enceinte du palais d'Hérode. "Il n'y a, bien sûr, aucune inscription indiquant que le procès s'est bien passé ici, mais tout – les constatations archéologiques et les évangiles – tombe en place et fait sens", déclare-t-il au quotidien. D'après lui, la description dans l'évangile de Jean cadre parfaitement avec les découvertes des archéologues.

Si ce lieu était confirmé comme ayant abrité ce procès, il pourrait revêtir une importance capitale pour les chrétiens. Les scientifiques tiennent en tout cas pour certain que le palais d'Hérode se trouvait bien là, à l'ouest de la vieille ville de Jérusalem.

 

Source

 

 

Commenter cet article

Archives

Articles récents