Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

Documentaire : des pesticides dans nos assiettes

Publié par wikistrike.com sur 3 Janvier 2015, 11:52am

Catégories : #Ecologie - conso - biodiversité - énergie, #sa

Documentaire : des pesticides dans nos assiettes

Et si la mort mystérieuse des abeilles était un signal d'alarme? Les études se multiplient qui mettent en cause un type d'insecticide, les néonicotinoïdes, fabriqués notamment par la firme suisse Syngenta. Ce sont de puissants neurotoxiques, 5000 à 10000 fois plus nocifs pour les insectes que le DDT. Ils se transmettent dans la chaîne alimentaire, donc dans notre nourriture, sans que l'on connaisse leurs effets à long terme sur la santé humaine. Une chose est sûre: ils n'affectent pas que les abeilles, mais toute la biodiversité. 

Depuis une vingtaine d'années, les d'abeilles meurent à un rythme annuel de 20% à 30%, en Suisse comme ailleurs. Une surmortalité inquiétante, ces insectes jouant un rôle essentiel dans la pollinisation des plantes. Et si cette mort mystérieuse était un signal d'alarme ? Les études se multiplient qui désignent un type d'insecticide, les néonicotinoïdes, comme une cause importante de ce phénomène. 

5000 à 10000 fois plus nocifs pour les abeilles que le DDT, les néonicotinoïdes sont de puissants neurotoxiques. Ils se transmettent dans la chaîne alimentaire et ils n'affectent pas que les abeilles, mais toute la biodiversité. Ces produits sont fabriqués par les géants de l'agrochimie, comme la firme suisse Syngenta, Bayer ou BASF. Ils représentent le tiers du marché mondial des insecticides, soit des ventes annuelles de l'ordre de cinq milliards de dollars. De gros intérêts sont en jeu. 

Une équipe de "Temps présent" a remonté le fil de l'enquête scientifique sur les néonicotinoïdes. Et l'on découvre l'ampleur des pressions exercées par les grandes firmes pour mettre en doute les études scientifiques critiquant leurs produits, les efforts entrepris pour intimider les chercheurs trop curieux ou pour infiltrer les organes qui testent la dangerosité de ces insecticides. 

 

Source RTS

Commenter cet article

Archives

Articles récents