Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

Israël devra répondre des ses crimes de guerre devant la CPI

Publié par wikistrike.com sur 19 Janvier 2015, 22:35pm

Catégories : #Politique internationale

Au même moment, des attentats soufflent la France, ainsi qu'avec l'affaire Merha, quand le cour des droits de l'Homme  de l'ONU allait ouvrir une enquête à propos de la Palestine, étrange non ?

Au même moment, des attentats soufflent la France, ainsi qu'avec l'affaire Merha, quand le cour des droits de l'Homme de l'ONU allait ouvrir une enquête à propos de la Palestine, étrange non ?

Fatou Bensouda, le Procureur général de la Cour Pénale Internationale (CPI), vient de demander l’ouverture d’une enquête préliminaire pour déterminer si des crimes de guerre avaient été commis dans les territoires palestiniens au cours du conflit qui a opposé l’Etat d’Israël au groupe islamiste Hamas dans la Bande de Gaza l’été dernier, et qui se penchera également sur les programmes de construction israélien en territoire occupé.

Benjamin Netanyahou, le Premier ministre israélien, qui s’est engagé à défendre à l'étranger les soldats israéliens contre de possibles accusations de crimes de guerre, a déclaré dans un communiqué « qu’Israël rejetait catégoriquement » cette enquête :

« C’est un scandale que seulement quelques jours après le massacre de  Juifs en France par des terroristes, le procureur général de la Cour Pénale Internationale ouvre une enquête contre l’Etat juif, parce que nous avons défendu nos citoyens contre le Hamas… Dont les criminels de guerre ont lancé des milliers de roquettes sur les citoyens israéliens ».

 

Cependant, Riyad Malki, le ministre des Affaires Etrangères, s’est félicité de cette initiative, qu’il a qualifiée « d’historique ».

La CPI a indiqué qu’elle ne se donnait pas de délai pour cette investigation.

De son côté, l’armée israélienne a déjà ouvert 13 enquêtes criminelles sur de possibles abus de soldats israéliens pendant la campagne de Gaza. En outre, des douzaines de cas feraient également l’objet d’un examen pour savoir s’ils doivent eux aussi faire l’objet d’une enquête.

Plus de 2100 Palestiniens, pour la plupart civils, ont été tués au cours du conflit de l’été dernier dans la bande de Gaza. Du côté israélien, on a dénombré 73 victimes, dont 67 militaires et 6 civils.

 

Source

Commenter cet article

Archives

Articles récents