Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

Le groupe EI précipite les homosexuels dans le vide

Publié par wikistrike.com sur 17 Janvier 2015, 14:45pm

Catégories : #Religion - pensées

Le groupe EI précipite les homosexuels dans le vide

es canaux de propagande du groupement terroriste État islamique diffusent depuis plusieurs jours des images de ses crimes contre les homosexuels. Les terroristes procèderaient en effet une nouvelle fois, si les clichés sont vrais, à des exécutions barbares: on y voit des "homosexuels" jetés du toit de hauts édifices.

© Twitter.
© Twitter.

Décidés à semer la terreur, les terroristes de Daesh publient des images de condamnés à mort poussés depuis des tours ou toits de hauts bâtiments. Motif de ces exécutions: l'homosexualité déclarée ou présumée des victimes. Sur une place de la province Ninive en Irak notamment, des exécutions publiques auraient lieu actuellement. Après avoir été précipités dans le vide, certains seraient également crucifiés. 

L'homosexualité n'a pas besoin d'être revendiquée pour être un motif d'exécution et depuis le régime de terreur instauré par l'EI là où il sévit, elle est considérée comme un crime à punir par la mort. Les exécutions auraient lieu en Irak et en Syrie, dans le but avoué de tenir la population sous contrôle. Mais le groupement terroriste, qui jongle volontiers avec les réseaux sociaux pour propager le climat de peur et laisser croire qu'il gouverne ces régions, s'adresse également au monde en entier en postant les clichés de ses abominations.

Les photographies sont insoutenables. Sur l'une d'entre elle, on voit un homme aux yeux bandés au milieu de sa chute, les bras attachés dans le dos. Sur une autre, on voit deux terroristes pousser un condamné récalcitrant au-dessus du parapet d'un édifice. Les images sont toutes expressément mises en scène pour faire la publicité du groupe: drapeau, scénarisation, choix de l'instant T le plus terrifiant ne manquent jamais au tableau. Jour après jour, des sauts dans le vide à la lapidation, tout y passe, les clichés se multiplient. C'est en effet sur internet que se joue l'autre guerre menée par Daesh.

 

Source

Commenter cet article

Archives

Articles récents