Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

Ukraine : chaos, crise et dévastation

Publié par wikistrike.com sur 19 Janvier 2015, 21:28pm

Catégories : #Politique internationale, #Social - Société

Ukraine : chaos, crise et dévastation

On ne parle plus de l'Ukraine ces derniers temps, et pourtant, la situation devient de plus en plus catastrophique, et la guerre, totale. 


Mercredi, M. Porochenko a signé un décret visant à mobiliser au moins 50 000 réservistes. 

Moscou vient de réagir : Moscou « espère que la récente mobilisation militaire dans l'est de l'Ukraine ne se traduira pas en une aggravation des hostilités armées « , a indiqué vendredi Sergueï Lavrov, le ministre russe des Affaires étrangères.

« La Russie espère que toutes ces annonces faites par les autorités de Kiev ne conduiront pas à l'échec des accords de paix existants et à de nouvelles confrontations armées », a déclaré M. Lavrov à des journalistes au terme d'un entretien avec Bernard Membe, son homologue tanzanien. Mercredi, M. Porochenko a signé un décret visant à mobiliser au moins 50 000 réservistes, alors que les combats dans les régions orientales de son pays se sont intensifiés. Sur le terrain, les opposants au gouvernement ukrainien ont annoncé que l'armée régulière avait fait usage des bombes au phosphore lors de son attaque contre l'aéroport de Donetsk, dans l'Est de l'Ukraine (source)

 

 

Les opposants disent que leurs positions à Donetsk, Gorlovka et d'autres régions ont été attaquées à 15 reprises par l'armée régulière. 

Comme nous l'apprend Zero Hedge : 

Au cours des derniers jours, on a vu des combats à grande échelle sur l'aéroport de Donetsk. Maintenant, après des mois de bombardements presque non-stop , il ne reste presque rien de ce qui était auparavant une nouvelle installation moderne . 
Comme le rapporte conflict News , cette vidéo prise par un groupe d'activistes ukrainiens en utilisant un drone multicopter donne au spectateur une vue aérienne des ruines de ce qui était autrefois l'aéroport international de Donetsk. 


Il montre non seulement les dommages causés aux bâtiments et aux avions qui y sont logés, mais aussi les cicatrices de mois de combats . 

Et il n'y a aucun signes de retour au calme ce soir ... 

Et la situation sur le terrain s'aggrave : c'est la Mobilisation militaire décrétée par les pantins de Kiev, quant à laquelle la population ukrainienne est totalement opposée : la panique gagne le peuple et règne dans une Ukraine qui s'enfonce dans les affres une Crise de plus en plus grave. 

Selon le conseiller du ministre des Affaires intérieures d'Ukraine, Anton Gerashchenko, la nouvelle loi est soutenue par les cinq partis de la coalition actuelle. La première vague de recrutement militaire commencera le 20 janvier 2015 pour une durée de trois mois.

Mobiliser environ 50 000 civils pour remplacer les 40 000 mobilisés qui sont morts lors de la précédente vague de mobilisation. 

Cette mobilisation est nécessaire afin de démobiliser les soldats recrutés il y a un an, lors de la précédente mobilisation en Mars 2014. Cette première vague de mobilisation militaire concernera les réservistes âgés entre 18 et 40 ans; pour les officiers supérieurs - jusqu'à 65. 

Contrairement aux précédents appels et ceci due à la crise/guerre en Ukraine (Donbass), la population ukrainienne est totalement opposée à cette mobilisation. Certains se cachent, alors que d'autres quittent le pays. 

« Durant le printemps 2014, les enfants de notre village étaient volontaire pour s'engager dans l'armée - même ceux qui n'avaient jamais servis ou qui étaient en mauvaise santé... La plupart d'entre eux ne sont maintenant plus en vie - presque tous les jours, nous assistons à des enterrements dans notre village. Aujourd'hui, lorsque vous passez dans notre village, vous ne verrez pas un homme - ils se cachent tous dans la forêt. Oui, dans les bois, dans les abris, des tentes - ceci afin de se cacher des recruteurs militaires », - selon Larissa, une habitante d'un village en Ukraine
«J'ai honte de le dire, mais je n'ai pas réussi à garder mon fils aîné - parti en tant que volontaire en mai 2014. Chaque jour, je prie pour qu'il ne lui arrive rien, mais d'un autre côté, je sais qu'il tue des gens, des gens comme nous !», - Marina K., une résidente en pleure de la région de Kharkov. Elle a deux fils, âgés de 25 et 20 ans, ce dernier pourrait être recruté durant la nouvelle vague de mobilisation.

Partout en Ukraine, on peut entendre des histoires terribles des survivants du conflit dans le Donbass. La plupart d'entre eux n'avaient vu la guerre que à la télévision et au cinéma, mais en fait, contrairement au cinéma, il ne s'agit pas d'héroïsme, mais de tuerie, de sang, de puanteur, d'intimisation. 

Les déserteurs sont abattus sur le champs 

Officieusement et pour intimider les nouvelles recrues, de nouvelles règles militaires apparaissent - Tout déserteur sera abbatu sur place ! 

 

Le premier chef adjoint de l'état-major général des Forces armées de la mobilisation en Ukraine, Vladimir Talalay, quant à lui, précise que la mobilisation ne concerne que les citoyens âgés entre 25 et 60 ans avec une spécialisation professionnelles - des artilleurs, des parachutistes, spécialistes de la communication, de la mécanique et de divers systèmes. 

La mobilisation couvrira toutes les régions de l'Ukraine, à l'exception des territoires contrôlés par les rebelles (Donetsk et Lougansk). Selon lui, la mobilisation ne concernera pas les jeunes aux parents handicapés, les étudiants universitaires et les parents de plus de trois enfants. 

Vidéo 
ICI de familles de mobilisés dans un village ukrainien demandent au gouvernement pourquoi leurs familles doivent payer le prix fatale pour une guerre qu'ils n'ont pas voulu. Pourquoi ceux qui ont voulu cette guerre, les manifestants de Maïdan, ne se mobilisent-ils pas volontairement ? 

Sources : 


-http://www.zerohedge.com/news/2015-01-17/dramatic-drone-footage-showing-devastation-donetsk-airport 
-
http://russie-ukraine.eu/2015/crise-ukraine-russie-guerre-mobilisation/

 

 

 

Source


 

Commenter cet article

Archives

Articles récents