Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

Une nouvelle étude ravive une hypothèse similaire à celle de Némésis comme cause des grandes extinctions

Publié par wikistrike.com sur 6 Janvier 2015, 18:57pm

Catégories : #Astronomie - Espace

Une nouvelle étude ravive une hypothèse similaire à celle de Némésis comme cause des grandes extinctions

Une étoile qui vient frôler notre système solaire, déclenchant une pluie de comètes sur la Terre ? Un tel scénario est loin d'être improbable, selon les estimations d'un astronome allemand. 

Imaginez la scène. Dans un futur indéterminé, une étoile surgit soudain du cosmos et vient frôler notre système solaire, à une distance de moins de trois années-lumière seulement. En raison des perturbations gravitationnelles provoquées par le passage cette étoile, quelques dizaines de milliers de comètes situées dans le 
nuage de Oort, cette zone sphérique entourant le système solaire et abritant plusieurs centaines de milliards de comètes, sont propulsées hors de ce dernier et filent vers l'intérieur du système solaire. Résultat : une pluie de comètes s'abat sur les différentes planètes du système solaire... dont la Terre. 

Pour étrange que puisse paraître ce scénario, il n'en serait pas moins possible, selon une nouvelle étude publiée par l'astronome allemand Coryn Bailer-Jones (Institut Max Planck d'astronomie, Allemagne), mise en ligne sur le serveur de prépublication ArXiv sous le titre 
"Close encounters of the stellar kind"

En effet, après avoir étudié la trajectoire de plus de 50 000 étoiles croisant dans notre galaxie à l'aide d'outils statistiques, l'astronome allemand a découvert que plus d'une cinquantaine d'entre elles seraient éventuellement susceptibles de venir frôler un jour notre système solaire. 

Plus précisément, Coryn Bailer-Jones a calculé que 42 étoiles, 14, et 4 étoiles pourraient respectivement venir dans l'avenir frôler le système solaire à des distances de 6,5 années-lumière, 3,25 années-lumière et 1,13 années-lumière. 

Parmi cette cinquantaine d'étoiles, celle qui pourrait venir frôler au plus près le système solaire est la naine rouge Hip 85605, actuellement située à 16 années-lumière du soleil. Selon les estimations de Coryn Bailer-Jones, cet évènement pourrait se produire d'ici 240 000 à 470 000 ans, et il verrait l'étoile Hip 85605 passer à une distance du système solaire comprise entre 0,13 et 0,65 années-lumière. D'après l'astronome allemand, la probabilité pour qu'un tel événement se produise est de l'ordre de 90 %. 

Dans 
un entretien accordé à la chaîne NBC News, le chercheur souligne toutefois le fait que, pour inquiétante que puisse paraître a priori une telle estimation, d'autres événements tout aussi redoutables sont à craindre à des échéances plus courtes, comme notamment la collision entre la Terre et un astéroïde géocroiseur.

 

Source JS

Commenter cet article

Archives

Articles récents