Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

Copenhague: Retour sur les faits et enregistrement sonore

Publié par wikistrike.com sur 15 Février 2015, 08:16am

Catégories : #Social - Société, #Religion - pensées

Copenhague: Retour sur les faits et enregistrement sonore
Copenhague: Retour sur les faits et enregistrement sonore

08h20: Lors de la conférence de presse qui se déroule en ce moment la police affirme que le tireur était sans doute seul 

La police danoise annonce que l'homme abattu près de la gare de Nørrebro est l'auteur présumé des deux fusillades.

Selon la police, rien n'indique qu'il y ait plus d'un suspect.

08h12: La police annonce que l'homme abattu près de la Gare est l'auteur des 2 fusillades 

07h36: Près de la Gare, l'homme a ouvert le feu sur la police, qui a riposté.

Des investigations sont en cours pour déterminer son éventuel lien avec les deux attaques.  
L'échange de coups de feu entre l'homme et la police a eu lieu dans le quartier populaire de Noerrebro, où les autorités avaient placé un logement sous surveillance. 
"A un moment donné, une personne qui pourrait être en lien avec l'enquête est arrivée sur place", a expliqué la police. 
Quand les agents l'ont apostrophé, "il a ouvert le feu".

Aucun policier n'a été blessé.

07H31: Troisième fusillade peu après 7h, près de la Gare. Un homme abattu

07h28: 'homme qui a été tué dans la nuit près de la synagogue de Copenhague était juif, a annoncé le président de l'association, le Conseil de sécurité juif des pays nordiques, Michael Gelvan.

Il a précisé qu'une cérémonie de confirmation était en cours dans la synagogue au moment de l'attaque et que le «jeune homme» qui a été tué surveillait les accès au bâtiment.

06h30: Un homme aurait été tué dans la fusillade 

La victime blessée par balle lors de la fusillade survenue dans la nuit de samedi à dimanche près de la synagogue de Copenhague est morte, a annoncé la police dans une conférence de presse tôt dimanche matin. 
La fusillade a également fait deux blessés, deux policiers.

La police n'était pas en mesure d'établir formellement de lien entre cette fusillade et celle qui a fait un mort et trois blessés plus tôt au centre culturel de Copenhague, où avait lieu un débat sur l'islamisme et la liberté d'expression.

 

03h30: La fusillade a également fait deux blessés, deux policiers.

02h10: Une chasse à l'homme continue dans le parc «Ørstedsparken» situé près de la synagogue.

01h55: La victime blessée par balle lors de la fusillade survenue près de la synagogue de Copenhague est morte, annonce la police dans une conférence de presse tôt dimanche matin.

01H54: La police de Copenhague confirme que des tirs ont eu lieu près de la synagogue.

Une personne a été touchée à la tête et deux policiers blessés à la jambe et au bras selon la police et des médias sur place.

6 à 7 tirs ont été entendus.

01h18: Une nouvelle fusillade a éclaté à Copenhague, quelques heures seulement après une première fusillade visant un colloque sur la liberté d'expression .

Selon la police danoise, il est trop tôt pour dire si les deux événements sont liés

 

 

Rappel des premiers faits ainsi qu'un enregistrement sonore de la première attaque

 

Un homme a criblé de balles samedi à Copenhague un centre culturel où se tenait un débat sur l'islamisme et la liberté d'expression, avec pour invités l'auteur d'une caricature de Mahomet et l'ambassadeur de France, faisant un mort et blessant trois policiers.

L'assaillant était recherché par la police dans la nuit de samedi à dimanche, et aucun élément n'avait filtré sur son identité.

"Le Danemark a été touché aujourd'hui par un acte de violence cynique. Tout porte à croire que la fusillade (...) était un attentat politique et de ce fait un acte terroriste", a affirmé la chef du gouvernement danois, Helle Thorning-Schmidt.

Paris a immédiatement condamné "avec la plus grande fermeté" cette "attaque terroriste" qui a eu lieu vers 15h00 GMT. La police a d'abord parlé de deux assaillants présumés ayant pris la fuite à bord d'une voiture.

Le véhicule, vide, a été retrouvé quelques heures plus tard, à proximité du lieu de l'attaque et d'une gare.

Puis quatre heures après l'attaque, les forces de l'ordre ont indiqué que "les premiers témoignages indiquent qu'il n'y avait qu'un auteur" des coups de feu.

Elles ont diffusé une photo, apparemment prise dans un parking, d'un homme vêtu d'une doudoune foncée et d'un bonnet ou d'une cagoule bordeaux, avec un signalement: 25 à 30 ans, environ 1,85 m, athlétique.

Voici un document, le moment où l'attaque a eu lieu relayé par la BBC et diffusé par la chaine iTélé ce matin

 

Commenter cet article

Archives

Articles récents