Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

Des enfants vendus, crucifiés, enterrés vivants par l'EI

Publié par wikistrike.com sur 5 Février 2015, 12:21pm

Catégories : #Religion - pensées

Des enfants vendus, crucifiés, enterrés vivants par l'EI

Un rapport de l'ONU publié mercredi pointe les exactions de Daech envers les enfants. Ils servent de boucliers humains, de kamikazes ou sont torturés et vendus comme esclaves.

 

Les conclusions du Comité des droits de l'enfant sont alarmantes. L'organisme onusien dénonce mercredi le traitement réservé aux enfants en Irak, notamment dans les zones contrôlés par l'État islamique. «Nous sommes vraiment très préoccupés par la torture et le meurtre de ces enfants, tout particulièrement ceux qui appartiennent à des minorités, mais pas seulement», a ajouté devant la presse Renate Winter, l'une des 18 experts indépendants membres du Comité des droits de l'enfant des Nations unies. La tâche de ces derniers consiste à s'assurer que les États respectent la mise en œuvre des traités internationaux relatifs aux droits des mineurs. Le comité a dévoilé mercredi un rapport sur la situation des enfants dans douze pays dont l'Irak.

Décapitations, crucifixions, ensevelissements

Au premier rang des victimes: les enfants des communautés yazidi et chrétienne. Les auteurs du rapport évoquent ainsi «l'assassinat systématique d'enfants appartenant à des minorités religieuses ou ethniques par des membres de l'organisation de l'État islamique». Il relate plusieurs cas d'exécutions de masse de garçons, ainsi que des décapitations, des crucifixions et des ensevelissements d'enfants vivants. L'État islamique exerce par ailleurs des violences sexuelles systématiques et pratique l'enlèvement et l'asservissement sexuel d'enfants. Ceux appartenant à des minorités ont été capturés dans beaucoup d'endroits, vendus sur des marchés avec sur eux des étiquettes portant des prix, ils ont été vendus comme esclaves, assure le Comité des droits de l'enfant.

Et les exactions de Daech ne s'arrêteraient pas là. «Nous avons des informations sur des enfants, en particulier des enfants déficients mentaux, qui sont utilisés comme kamikazes, très probablement sans leur propre consentement», détaille Renate Winter. «Une vidéo diffusée sur Internet montre de très jeunes enfants, d'environ huit ans et moins, qui sont entraînés pour devenir des soldats», ajoute-t-elle. D'après le rapport, les mineurs irakiens sont de plus en plus souvent utilisés par le groupe islamiste pour commettre des attentats suicides, jouer le rôle d'informateurs ou servir de boucliers humains chargés de protéger des installations des bombardements de la coalition emmenée par les États-Unis. Un grand nombre d'enfants ont été tués ou grièvement blessés dans des frappes aériennes ou des bombardements imputés à l'armée irakienne quand d'autres ont succombé à la déshydratation, à la faim ou à la chaleur.

Le comité exhorte Bagdad à criminaliser le recrutement de mineurs dans les conflits armés. Seulement, toutes les violences ne sont pas imputables au seul État islamique. De précédents rapports relevaient également que des mineurs étaient obligés d'être de faction à des postes de contrôle tenus par les forces gouvernementales ou que d'autres étaient emprisonnés dans des conditions difficiles à la suite d'accusations de terrorisme, et dénonçaient également des mariages forcés de fillettes de 11 ans. Une loi permettant aux violeurs d'éviter toute poursuite judiciaire à condition de se marier avec leurs victimes s'est particulièrement attiré les foudres du Comité.

(Avec agences)

 

Source

Commenter cet article

Archives

Articles récents