Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

Insolvabilité générale des banques en vue

Publié par wikistrike.com sur 20 Février 2015, 20:52pm

Catégories : #Economie

Insolvabilité générale des banques en vue

Pour essayer de garder 209.000 euros dans l'agence le plus longtemps possible, la directrice est allée jusqu'à demander un mot signé du notaire, comme quoi notre lectrice avait bien rendez-vous avec lui pour finaliser l'achat d'un petit studio!!! L'affaire était sur les rails depuis un bon mois, mais là il fallait définitivement sortir les sous du compte et d'un seul coup d'un seul, la directrice de la banque a demandé, ultime frein, la preuve que la signature allait avoir lieu!... 

Et pourquoi pas le carnet de notes de la gamine pendant qu'on y est, ou bien une autorisation de sortie validée par le proviseur afin que la banque fasse le virement au notaire??? 

Sentant l'argument "ah ben, le notaire n'a pas envoyé son papier", notre lectrice et sa fille ne se sont pas démontées. D'abord elles ont interrogé la directrice de l'agence sur la validité juridique d'une telle demande, et d'un tel document, et ensuite elle a sorti son téléphone pour montrer qu'elle enregistrait la conversation. 

Voyant qu'elle était tombée sur des os (des clients qui ne s'en laissent pas conter-compter) la directrice a aussitôt "appelé Levallois" pour que les fonds soient effectivement virés. Et le notaire a pu procéder enfin à la signature. 

 

 

  • Dans l'après-midi ma fille se rend à Paris et contactée par notre interlocutrice habituelle me dit qu'il manque un document, je n'ai qu'à appeler la banque et m'occuper de le leur transférer. Je téléphone et on me répond (j'apprendrai plus tard que c'était la directrice) que je n'ai qu'à aller sur mon compte LCL en ligne et laisser un message car la dame demandée était occupée! J'essaie d'expliquer avec calme que c'est urgent et important... Elle finit par me la passer et bizarrement elle voulait juste que je lui envoie une preuve écrite du jour du RV de signature (qu'elle connait car depuis une semaine ma fille est en contact avec elle, et lui répète que la signature doit avoir lieu jeudi). Je fais le nécessaire, par précaution j'utilise les deux voies: e-mail classique et messagerie pour l'envoi du document. La conseillère que j'ai au bout du fil une nouvelle fois me dit qu'elle va récupérer le document pour faire le transfert de fonds. Ensuite, plus de nouvelles de la banque... Mais le soir, le notaire informe ma fille par mail que les fonds ne sont pas arrivés et qu'à défaut demain matin, la vente ne pourra avoir lieu. Et ce n'est que tout à l'heure que j'ai réalisé, évidemment, que la banque n'avait AUCUNE raison de me réclamer la date de signature???!!!! Nous avons le droit de virer notre argent au notaire quand bon nous semble! Je comprends subitement, à la lueur de tout ce que vous expliquez à vos lecteurs, que la directrice est juste en train de jouer la montre pour ne pas lâcher les 209.000 euros qu'elle n'a peut-être pas à cet instant!
Tout ceci pour vous montrer que ce n'est pas la première embrouille de ce type que je vois auprès de mes lecteurs. Dieu merci, étant "remontés", ils ne se laissent pas mener en bateau. Mais cela vous prouve bien qu'une insolvabilité générale pointe le bout de son nez. Même si vous trouvez l'appartement ou la maison de vos rêves, plus rien ne vous garantit que votre banquier acceptera d'effectuer votre virement en temps et en heure. Il ou elle utilisera divers prétextes bidons, le plus commun étant "il manque un papier", genre la dernière vaccination de votre chat, indispensable à la signature chez le notaire. 

Et là on touche directement à la liberté personnelle de disposer de son argent... Les banquiers essaient de plus en plus souvent d'empêcher leurs clients d'effecteur des achats qui font sortir les fonds des agences que ce soit un lingot d'or, un compte en Norvège ou bien un appartement. L'une de nos lectrices a vu sa signature finale chez le notaire repoussée de presque 3 mois parce qu'il MANQUAIT TOUJOURS UN DOCUMENT ! Son vendeur, coup de chance, a été patient, lui même ayant vécu l'enfer avec sa banque. 

Et justement, l'un de mes amis qui aide sa maman âgée à vendre son appartement, m'a dit: "j'ai vendu ma maison perso il y a 6 ans, et à l'époque c'était très simple. Là je vends un appartement banal, et j'ai l'impression qu'on nous met des bâtons dans les roues, vu tous les documents administratifs plus ou moins inutiles que la banque nous demande, juste pour permettre à la vente d'avoir lieu". 

De nos jours, en effet, les clients sont obligés de menacer leur agence et de venir avec un huissier pour constater le refus d'effectuer un virement, que ce soit pour un lingot d'or ou un bien immobilier, preuve évidente de leur faillite masquée. Du coup, les banques ont décidé de gratter les comptes de tout le monde. Notre lecteur Aurélien nous dit: "Il s'agit de ce que je considère comme le futur racket part la Société Générale (et sûrement d'autres banques). Dès le 1er janvier 2016, nous aurons des "frais de tenue de compte" de 2 euros par mois soit 24 euros par an!! Avec un futur livret A à 0.75%, il faudra au minimum 3200 euros pour ne pas perdre d'argent 
lire ici leur pdf!" (faites une Ctrl F et recherchez frais de tenue)... 

PS: il va de soi que les tensions entre clients et les banquiers ne font que croître...

 

Source

Commenter cet article

Archives

Articles récents