Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

La dette mondiale approche les 200.000 milliards de dollars

Publié par wikistrike.com sur 7 Février 2015, 18:58pm

Catégories : #Economie

La dette mondiale approche les 200.000 milliards de dollars

algré la promesse vague de nos politiciens de réduire nos niveaux d’endettement après la crise de 2007, la montagne de dettes mondiale a continué d’augmenter depuis cette date. C’est ce qui ressort d’une étude réalisée par le cabinet de conseil McKinsey.


Depuis 2007, elle a augmenté de 57.000 milliards de dollars, soit 17% du PIB mondial, et depuis l'année 2000, l’endettement global corrigé de l'inflation a plus que doublé.Au total, la dette mondiale se monte à près de 200.000 milliards de dollars, soit environ 28.000 dollars pour chacune des 7,2 milliards de personnes sur Terre.

 
 

Quelques pays ont fait ou des efforts pour réduire leurs dettes - dont l'Allemagne, le Royaume-Uni et les États-Unis. La dette des ménages s’est réduite dans les pays riches qui ont connu la crise (Irlande,  Espagne, Royaume Uni et Etats-Unis). Dans presque tous les pays de la zone euro, l’endettement a augmenté, notamment en Grèce (+ 103%), au Portugal (+ 100%) et en Irlande (+ 172%).

La Belgique, ainsi que les Pays-Bas, l’Espagne, l’Italie, et la France, font partie d’un groupe de pays dont la dette a augmenté de 55 à 72%. Dans notre pays, la dette totale rapportée à notre produit intérieur brut atteint désormais 327%, ce qui représente une hausse de 61% par rapport à 2007. Le supplément de dette provient du gouvernement (+ 34%), des entreprises (15 %) et des ménages (+ 11%). Le secteur financier belge n’a contribué que pour 4% de plus.

Dans le top 15 des plus grands générateurs d’endettement, on ne trouve guère que deux pays non-européens : Singapour et le Japon.

McKinsey se félicite de l’augmentation de la dette dans les pays en développement, parce qu’elle est le reflet du développement sain des marchés financiers locaux, et du meilleur accès en conséquence aux moyens de financement pour les familles et les entreprises. En revanche, l’inflation de la dette dans les pays riches est inquiétante, parce qu’elle pourrait entraver la croissance et créer de nouvelles vulnérabilités financières, affirme le conseil.

Bien que les banques mettent moins d'argent à la disposition des ménages, le ratio d'endettement des ménages par rapport au revenu ne s’est réduit que dans cinq pays (Etats-Unis, Royaume-Uni, Irlande, Espagne et Allemagne). Pour les PME en Europe, le problème perdure, dit McKinsey. Elles ne peuvent quasiment pas emprunter.

McKinsery sonne l’alarme en particulier pour la Chine, où la dette a quadruplé en 7 ans, passant de 81% à 217% de son PIB.

Source

Commenter cet article

Archives

Articles récents