Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

Un étrange panache nuageux dans l'atmosphère de Mars

Publié par wikistrike.com sur 17 Février 2015, 15:38pm

Catégories : #Astronomie - Espace

Les panaches énigmatiques de Mars pourraient être des nuages de glace d'eau, de cristaux de dioxyde de carbone, ou bien encore de poussière. Leur altitude élevée reste une énigme. © Esa, Nasa, Hubble Science Team

Les panaches énigmatiques de Mars pourraient être des nuages de glace d'eau, de cristaux de dioxyde de carbone, ou bien encore de poussière. Leur altitude élevée reste une énigme. © Esa, Nasa, Hubble Science Team

Après la Terre, Mars est la planète du Système solaire la plus étudiée mais elle ménage encore des surprises. Alors que les scientifiques ne s’attendaient pas à y découvrir de nouveaux phénomènes atmosphériques ou météorologiques. Ils viennent d'observer de gigantesques panaches nuageux évoluant à une altitude anormalement élevée.

À deux reprises, en mars et avril 2012, des astronomes amateurs avaient déjà signalé la présence de panaches en développement. À l'époque, des formations nuageuses avaient déjà été observées au-dessus de la surface de la planète Mars. La découverte était pourtant de taille puisque ces formations nuageuses évoluaient à quelque 250 kilomètres d’altitude contre 100 habituellement !

Une nouvelle découverte vient d'être rapportée dans une étude publiée lundi 16 février dans la revue Nature et intitulée « An extremely high-altitude plume seen at Mars’ morning terminator ». L’auteur principal, l’Espagnol Agustin Sanchez-Lavega, de l’université du Pays Basque, et Antonio Garcia Munoz, co-auteur et chercheur au centre technique de l’Esa (Estec), expliquent avoir été surpris de la présence de ce panache.

Le même phénomène mystérieux avait déjà été observé en 1997. © W. Jaeschke

Le même phénomène mystérieux avait déjà été observé en 1997. © W. Jaeschke

 

En effet, pour ces deux chercheurs, il est difficile d'imaginer comment des particules sont capables d’aller aussi haut. Et même si cela était possible, les vents que l’on sait présents à ces altitudes devraient redistribuer ou dissiper un nuage relativement vite. Or, ces formations nuageuses sont apparues en moins de dix heures et se sont maintenues durant une dizaine de jours, changeant d'aspect de jour en jour avant de disparaître.

Maven observe l'atmosphère martienne

Et ce ne sont pas les sondes en orbite autour de Mars à l’époque des faits qui vont aider les chercheurs. Aucune d’entre elles n’a pu observer ce phénomène météorologique ou atmosphérique en raison de positions orbitales défavorables. Seules les archives du télescope spatial Hubble, dont on fête cette année le 25e anniversaire, ont été plus prolixes. Entre 2001 et 2014, les auteurs de cette étude se sont rendu compte qu'un panache similaire à celui détecté par les astronomes s'était formé au-dessus de Mars le 17 mai 1997.

À l'évidence, il s'agit d'un phénomène récurrent qui pourrait ne plus rester mystérieux longtemps. Les scientifiques attendent beaucoup des observations de Maven, la sonde la Nasa dédiée à l’atmosphère qui tourne autour de la planète depuis septembre 2014. L’orbiter TGO de la missionExoMars 2016 pourrait également apporter un complément d’information bien utile aux chercheurs. Il sera lancé début 2016.

En attendant, si les auteurs de l'étude reconnaissent ne pas pouvoir expliquer ce phénomène, ils émettent plusieurs hypothèses. L'une d'entre elles avance l'idée que ces formations atmosphériques seraient des nuages de glace d'eau, de cristaux de dioxyde de carbone, ou bien encore de poussière. Ils indiquent toutefois que rien ne permet de comprendre comment de telles formations pourraient atteindre une altitude aussi élevée que celle à laquelle évoluent ces mystérieux nuages.

 

Source

Commenter cet article

Archives

Articles récents