Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

Vos tickets de carte bleue, pourtant anonymes, révèleraient votre identité

Publié par wikistrike.com sur 4 Février 2015, 09:34am

Catégories : #Science - technologie - web - recherche

Vos tickets de carte bleue, pourtant anonymes, révèleraient votre identité

Les informations présentes sur un ticket de carte bleue, pourtant anonyme, peuvent suffire à identifier la personne qui a effectué l'achat. A condition toutefois de recouper ces informations avec les contenus publiés par cette personne sur les réseaux sociaux.

On le sait, les tickets de carte bleue sont anonymes : ils ne mentionnent ni le nom de la personne qui a fait l'achat, ni son compte bancaire, ni même la nature du bien acheté. Les seules informations qui y figurent indiquent simplement la date de l'achat, le lieu où le bien a été acheté, et le montant payé.

Et pourtant, ces seules informations peuvent dans de nombreux cas suffire à identifier l'auteur de l'achat, à condition de les recouper avec l'activité de la personne sur les réseaux sociaux.

Telle est l'inquiétante conclusion d'une étude menée par le chercheur en sécurité informatique Yves-Alexandre de Montjoye (Massachusetts Institute of Technology à Cambridge, États-Unis), publiée le 29 janvier dans la revue Science.

Pour parvenir à ce résultat, le chercheur américain a analysé les données anonymes d'achats par carte bleue réalisés par 1.1 millions d'américains, sur une période de trois mois.

Puis, en recoupant ces données (date de l'achat, lieu où le bien a été acheté, montant payé) avec celles disponibles publiquement sur Twitter, Facebook, Instagram et d'autres réseaux sociaux (mention d'une soirée passée dans un restaurant avec des amis, photographie d'un vêtement acheté dans une boutique donnée...), Yves-Alexandre de Montjoye et ses collègues se sont aperçus qu'il était possible d'identifier une grande partie des acheteurs (90% d'entre eux, selon les auteurs de l'étude - une proportion qui semble toutefois très élevée, et dont on peut éventuellement faire l'hypothèse qu'elle serait moindre en France, où l'utilisation intensive des réseaux sociaux est légèrement moins importante qu'aux États-Unis).

Selon les auteurs de l'étude, les femmes et les personnes à hauts revenus se sont révélés être les personnes les plus faciles à identifier, probablement parce que leurs habitudes de consommation sont plus variées, ce qui les distinguerait plus facilement des autres consommateurs.

Ces travaux ont été publiés le 29 janvier 2015 dans la revue Science, sous le titre"Unique in the shopping mall: On the reidentifiability of credit card metadata".

 

Source JS

Commenter cet article

Archives

Articles récents