Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

Yemen: 45 morts au moins dans un camp de réfugiés. Violente attaque sur la capitale Sanaa

Publié par wikistrike.com sur 30 Mars 2015, 20:31pm

Catégories : #Politique internationale

Yemen: 45 morts au moins dans un camp de réfugiés. Violente attaque sur la capitale Sanaa
Yemen: 45 morts au moins dans un camp de réfugiés. Violente attaque sur la capitale Sanaa
Yemen: 45 morts au moins dans un camp de réfugiés. Violente attaque sur la capitale Sanaa
Yemen: 45 morts au moins dans un camp de réfugiés. Violente attaque sur la capitale Sanaa
Yemen: 45 morts au moins dans un camp de réfugiés. Violente attaque sur la capitale Sanaa
Yemen: 45 morts au moins dans un camp de réfugiés. Violente attaque sur la capitale Sanaa

23h00: L'arabie Saoudite annonce bloquer les ports du Yemen. Préparation en cours pour une invasion terrestre du Yemen. La Russie prête à agir.

22h30: Ce soir, la capitale yéménite, Sanaa, est intensément bombardée par la coalition menée par l'Arabie Saoudite voulant se défaire des pro-iraniens. Les houthis se seraient emparés de l'aéroport d'Aden. La guerre au Yemen change  tragiquement de dimension...

 

Au moins 45 personnes ont été tuées et 65 blessées dans un raid aérien qui a touché lundi un camp de déplacés de la province de Hajja, dans le nord-ouest du Yémen, selon un nouveau de l’Organisation internationale pour les migrations (OIM).

« L’OIM rapporte 45 morts parmi des personnes déplacées (et) 65 blessés », a indiqué à l’AFP Joël A. Millman, responsable de la presse, en précisant que 75 agents de l’OIM sont sur place pour aider les victimes.

Une coalition de neuf pays arabes conduite par l’Arabie saoudite a lancé jeudi dernier des raids aériens au Yémen pour empêcher, dit-elle, des rebelles chiites Houthis d’instaurer un régime pro-iranien dans ce pays frontalier du royaume saoudien.

Plus tôt, un responsable de Médecins sans frontières (MSF) avait donné un bilan d’au moins 15 morts et 30 blessés dans le camp de déplacés d’Al-Mazrak.

« Il s’agissait d’un raid », a indiqué à l’AFP Pablo Marco, chef du programme de MSF pour le Moyen-Orient, ajoutant qu’il y avait certainement « davantage de morts » dans le camp.

Quinze corps ont été reçus dans l’hôpital voisin de Haradh, a déclaré M. Marco, précisant que cet établissement a aussi admis 30 blessés.

Des témoins ont indiqué que des ambulances avaient eu des difficultés à parvenir au camp d’Al-Mazrak en raison de bombardements de la coalition sur la route qui mène au camp.

Selon des sources au sein de l’administration locale, Al-Mazrak se trouve à moins de dix kilomètres d’un camp militaire.

Il abrite depuis 2009 des Yéménites déplacés par le conflit entre les Houthis et le gouvernement central.

Selon M. Marco, 500 nouvelles familles étaient arrivées dans le camp de déplacés ces deux derniers jours.

Créée en 1951, l’OIM est la principale organisation intergouvernementale active sur la scène migratoire.

 

Source

Camp de réfugiés

Camp de réfugiés

Commenter cet article

Archives

Articles récents