Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

Des soldats ukrainiens privés de salaire pour avoir maudit Porochenko depuis leur tranchée…

Publié par wikistrike.com sur 6 Mars 2015, 09:04am

Catégories : #Politique internationale

Des soldats ukrainiens privés de salaire pour avoir maudit Porochenko depuis leur tranchée…

Titre original: «Nos pires ennemis sont ces connards de Kiev qui nous ont envoyés mourir ici »

Une vidéo destinée à Porochenko réalisée par des soldats des Forces armées ukrainiennes (FAU) dans leur tranchée et contenant de très vives critiques, a été diffusée à Kiev – qui n’a pas apprécié. Et au lieu de donner satisfaction aux soldats, ils les ont privés de leur salaire. Ce n’est probablement que le début.

Le soldat qui a filmé la vidéo, Andrey Grachev, en parle sur sa page Facebook.

«Je demande pardon à mes enfants et à ma femme bien-aimée. Je me bats maintenant sans salaire parce que j’ai filmé et posté cette vidéo. Les camarades qui sont sur la vidéo sont dans le même cas. Je ne comprends pas, nous avons peut-être fait une erreur. Et maintenant, nous devons nous battre gratuitement pour l’Ukraine et pour le président. Camarades, ne dites pas la vérité. Restez assis sans rien dire, gardez tout pour vous. Sinon, vous perdrez un mois de salaire comme nous», a écrit Grachev.

Grachev a filmé et a posté une vidéo dans laquelle lui et d’autres soldats posent quelques questions gênantes à Porochenko.

La vidéo commence par ces mots : «Au président de l’Ukraine, Porochenko, commandant en chef! Ce sont des soldats des FAU qui vous parlent. Nous n’appartenons pas à la Garde nationale ni à un bataillon de volontaires, nous appartenons aux FAU

«S’il vous plaît, Monsieur le Président, écoutez-nous! Peut-être vous souvenez-vous de moi? Permettez-moi de vous rappeler qui je suis: à 16 ans, j’ai gagné une compétition de judo, vous m’avez donné un kimono avec lequel j’ai gagné de nombreuses compétitions. J’ai toujours ce kimono. Vous vous rendez compte où nous en sommes maintenant au lieu d’être en train de défendre la gloire de notre pays dans le sport ou d’élever nos enfants à la maison avec nos amis et nos proches?

La situation du pays est catastrophique. Vous ne pouvez pas rétablir l’ordre, pourtant c’était votre slogan lorsque vous avez été élu, n’est-ce pas? Vous souvenez-vous de vos paroles sur le Maïdan: ‹1000 hryvnias par jour pour les soldats qui sont au combat.› Vous aviez promis le 25 mai qu’à partir de 26 mai tout ira bien dans le pays! Sauf que tout va de pire en pire dans notre pays.

De quelle ATO (Opération anti-terroriste) parlons-nous? Regardez ce qui se passe ici! C’est la guerre. Si vous ne voyez rien, alors bougez votre cul et venez ici avec votre femme et vos enfants pour voir ce qui se passe. Venez voir les gars qui sont en train de mourir pour vous, afin que vous puissiez prospérer dans le chocolat. Nous avons l’impression que nous serons bientôt obligés d’utiliser nos armes pour pouvoir nourrir nos familles. Parce que de retour à la maison nous devrons nous battre pour manger. Parce que notre maudit salaire est de 150$. Monsieur le Président, c’est dégueulasse», disent les soldats.

En outre, ils disent que les nouveaux équipements ukrainiens si vantés n’arrivent pas jusqu’à la ligne de front. «Vous renforcez votre garde nationale en lui donnant de nouveaux fusils, des jeeps blindées, des tanks Bulat, à 50 km de la ligne de front. Vous pensez pouvoir vous cacher derrière eux? Comment se fait-il que nous n’ayons pas même un seul kuguar[véhicule blindé anti-mines, NdT] pour évacuer les blessés? Où est la nourriture?»

Les soldats parlent également des armes qu’ils ont à leur disposition: des fusils de 1980, des mitrailleuses de 1954 qui marchent très mal.

À la fin de la vidéo, les soldats proposent à leurs camarades de régiment de marcher sur Kiev. «Pensez-y, les gars. Nous allons probablement bientôt être obligés de marcher sur Kiev au lieu de rester ici. Parce que nos pires ennemis sont les connards de Kiev qui nous ont envoyés mourir ici

Commentaire de J. Hawk (traducteur du russe à l’anglais)

La vidéo a été vue par plus d’un demi-million de visiteurs, et beaucoup plus de gens l’ontaimée et détestée. Voilà le commentaire le plus populaire (au moment où j’écris, il a reçu 383 like) :

«Les gens commencent à comprendre… Notre Ukraine est foutue, merci aux héros qui ont ruiné le pays, merci pour les 40 hryvnias pour un dollar, pour la Crimée, pour le Donbass, pour Timochenko, pour Porochenko… Merci pour tout! Vous tous, racailles que vous êtes, vous auriez dû être dispersés aux quatre vents sur le Maïdan, nous aurions encore huit hryvnias pour un dollar, et la Crimée, et le Donbass, et tous ces gens seraient encore en vie, et nous aurions des salaires normaux… Maudits Européens! Quelle sorte d’Europe pourrie est-on avec des salaires plus bas que la Somalie?!»

Cette façon de voir est-elle très répandue ? En tous cas, Grachev l’assure sur facebook : «Croyez-moi, Monsieur le Président, tout le monde ressent la même chose.» N’oublions pas que beaucoup de ces soldats vont bientôt rentrer à la maison avec la vague de démobilisation. Emmèneront-ils leurs idées politiques et leurs armes avec eux?

Traduit par Dominique Muselet, relu par jj pour le Saker Francophone

Commenter cet article

Archives

Articles récents