Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

Google travaille à un référencement des sites en fonction de la « véracité » de leur contenu

Publié par wikistrike.com sur 8 Mars 2015, 09:40am

Catégories : #Science - technologie - web - recherche

Fin de la vraie info

Fin de la vraie info

Google fait confiance au savoir: les sites internet pourraient être classés en fonction des faits et non plus des liens. 

Internet est pollué : les sites anti-vaccination figurent en premier lieu des résultats de Google et les nouvelles peu fiables se répandent comme une trainée de poudre, explique 
NewScientist. Mais Google a trouvé une manière d'arranger cela : les sites internet pourraient être référencés en fonction de la véracité de leur contenu. 

Actuellement, Google utilise les liens entrants d'une page internet comme un indicateur de la qualité de celle-ci. Ce système est la base du fonctionnement du moteur de recherche tel que nous le connaissons aujourd'hui. Cependant, l'inconvénient est que des sites internet où pullule la désinformation peuvent monter dans le classement de Google si un nombre suffisant de personnes redirigent les utilisateurs vers eux. 

Mais une équipe de Google est en train d'adapter ce modèle afin de mesurer la popularité d'une page internet en fonction de sa crédibilité et non de sa réputation sur la Toile. Au lieu de recenser le nombre de liens entrants, le nouveau système, qui n'est pas encore totalement prêt, comptabilise la quantité de données informatives erronées. « Une source qui a peu de faits erronés est considérée comme digne de confiance », a expliqué l'équipe qui précise que le score de chaque page est un score de confiance fondé sur le savoir. 

Le logiciel fonctionne sur base des informations du Knowledge Vault, une immense base de données que Google a créée à partir de l'Internet. Avec cet outil, les faits acceptés unanimement sur Internet sont considérés comme une approximation raisonnable de la vérité et les pages web qui contiennent des informations contradictoires sont classés en bas des résultats. 

Il existe déjà bon nombre d'applications qui aident les utilisateurs d'Internet à vérifier les faits sur Internet. LazyTruth est une extension de navigateur qui permet de démasquer les faux mails et les hoax (canulars) qui circulent sur Internet. Emergent, un projet du Tow Center for Digital Journalism de L'université de Columbia, collecte les rumeurs issues de certains sites puis vérifie leur véracité ou les réfutent et les renvoie à d'autres sources. 

Matt Stempeck, le développeur de Lazytruth estime que trouver une réponse exacte sur Google pourrait aider à venir à bout de la désinformation du public. (Ndlr : Bien voyons... Qui va décider de l' « exactitude » de la réponse ? En gros, l'alternatif va se retrouver au fond du panier. Vaccination, chemtrail, découvertes scientifiques non labellisées et pourquoi pas, informations politiques bref, tout ce qui sera pas jugé comme information fiable disparaitra en fin de classement. Google va ressembler à une sorte de wikipédia du lien, politiquement correct et bien propre sur lui. Vive la démocratie. Prenez l'habitude de naviguer avec duckduck !).

Commentaire d'Initiative Citoyenne : 

Les sites qui lèvent le voile sur la mafia des vaccins gênent terriblement les officiels car ceux-ci sont tout simplement incapables de répondre aux objections et leur ignorance étant beaucoup trop embarrassante, ils en restent toujours à des affirmations gratuites et autres arguments d'autorité dans le style « les vaccins sont sûrs », « les vaccins sont l'intervention de la médecine qui a sauvé le plus de vies » etc etc. Des sites comme le nôtre gênent prodigieusement l'establishment car compte tenu des preuves accablantes que nous mettons à disposition du public, il y a évidemment fort peu de chances pour que des personnes qui ont un peu de bon sens et qui viennent lire sur notre site soient ensuite aisément manipulables par le baratin officiel en faveur des vaccins...Alors voilà, la « solution » qu'ont trouvée les officiels ? Un « petit coup de pouce » de plus pour que les gens pourtant désireux de savoir et dans une posture de recherche ne tombent plus sur les sites trop sérieux car trop dérangeants, c'est aussi simple que ça ! Les officiels sont coutumiers de ce type de rétorsion, souvenez-vous le NON à plus de 55% des Français au référendum sur le Traité de Lisbonne... Sarkozy n'en a tenu aucun compte et a fait passer ça par un parlement aux bottes qui a ainsi trahi le souhait du peuple. Maintenant, une autre des ficelles en vogue, c'est de tenter de faire croire que 
l'anticonformisme et le franc-parler seraient pathologiques sans parler du business des médicaments psychotropes donnés à tout va. Voilà le sinistre monde qui se prépare pour les générations futures, celui d'un monde où il s'agira de les abrutir de plus en plus, de penser à leur place, pour les amener à toujours plus consommer idiot.

 

Source

Commenter cet article

Archives

Articles récents