Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

Les employés de Facebook ont accès à tous les profils des utilisateurs

Publié par wikistrike.com sur 3 Mars 2015, 17:05pm

Catégories : #Science - technologie - web - recherche

Les employés de Facebook ont accès à tous les profils des utilisateurs

La firme confirme que ses employés peuvent accéder aux comptes d'utilisateurs sans mot de passe, mais assure que la pratique est largement encadrée.

 

« J'ai fait un saut dans les bureaux de Facebook à Los Angeles. Là, ils nous ont donné de bons conseils sur la façon de mieux utiliser le réseau social… » L'histoire commence ainsi pour Paavo Silijamäki, patron du label musical Anjunabeats. Sur son compte, il raconte comment un ingénieur lui a demandé s'il pouvait jeter un œil à son compte Facebook suscitant l'interrogation de patron de label. « Vous ? » lance-t-il.

C'est ainsi que Paavo a révélé, une pratique méconnue au sein du groupe de Mark Zuckerberg : un ingénieur peut se connecter directement sur le compte Facebook d'un utilisateur et voir les contenus privés de ce dernier, sans connaître son mot de passe. « Combien de salariés de Facebook ont ce type d'accès ? Quelles sont les règles concernant l'accès à nos comptes ? Quand et comment pourrions-nous savoir si quelqu'un l'a fait ? », s’interroge Paavo Silijamäki.

Une pratique assumée et « encadrée »

Surtout qu'à la suite de cette intrusion, aucun message n’a averti l’utilisateur. De quoi susciter encore plus l'interrogation des chantres de la vie privé en ligne. Du côté de Facebook, on assume et rassure : « Nous effectuons des contrôles administratifs, physiques et techniques rigoureux pour limiter l'accès des employés aux données des utilisateurs », a indiqué un porte-parole de Facebook interrogé par le site Venturebeat .

En clair, les pratiques seraient encadrées et sont “évaluées par des tiers indépendants” : « Il y a deux niveaux de contrôles distincts pour détecter les comportements suspects - des employés ayant accès aux comptes. Des rapports sont produits une fois par semaine et examinés par deux équipes de sécurité indépendantes (...) le moindre écart est sanctionné d'un licenciement ».

 

Source

 

Commenter cet article

Archives

Articles récents