Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

Mars avait un vaste océan maintenant disparu, le voici

Publié par wikistrike.com sur 10 Mars 2015, 10:28am

Catégories : #Astronomie - Espace

Mars avait un vaste océan maintenant disparu, le voici

Un ancien et vaste océan, pouvant atteindre plus de 1 000 m de profondeur, pourrait avoir autrefois occupé près de la moitié de l'hémisphère nord de Mars, selon des scientifiques de la NASA et de l'ESO



Selon la NASA :

Peut-être, il y a environ 4,3 milliards d'années, Mars aurait eu assez d'eau pour couvrir toute sa surface dans une couche de liquide d'environ 137 mètres de profondeur. Plus probablement, l'eau aurait formé un océan occupant presque la moitié de l'hémisphère nord de Mars, dans certaines régions atteignant des profondeurs supérieures à 1,6 km.

Les chercheurs, dirigés par le scientifique planétaire Geronimo Villanueva, ont utilisé de puissants télescopes basés au sol : le Very Large Telescope de l'Observatoire Européen Austral (ESO) au Chili, l'Observatoire W. M. Keck et l'Infrared Telescope Facility de la NASA à Hawaï, pour mesurer les signatures chimiques de l'eau dans l'atmosphère martienne. 

Les chercheurs distinguent les signatures chimiques des deux formes légèrement différentes de l'eau dans l'atmosphère de Mars. L'une nous est familière, H2O. L'autre est l'
eau lourde, plus précisément semi-lourde ou HDO, une variation naturelle dans laquelle un hydrogène est remplacé par une forme plus lourde, le deutérium. 

Selon la NASA :

En comparant le rapport de l'HDO à l'H 2O dans l'eau sur Mars aujourd'hui et en le comparant avec le rapport dans l'eau piégée dans un météorite datant de Mars il y a 4,5 milliards d'années, les scientifiques peuvent mesurer les changements atmosphériques consécutifs et déterminer la quantité d'eau déversée dans l'espace. 

L'équipe a mappé les niveaux d'H 2O et d'HDO à plusieurs reprises sur près de six ans, ce qui est égal à environ trois années martiennes. Les données résultantes ont produit des instantanés globaux de chaque composé, ainsi que leur ratio. Ces cartes, les premières du genre, révèlent des variations régionales appelées microclimats et des changements saisonniers, même si la Mars moderne est essentiellement un désert. 

Basé sur la surface de Mars aujourd'hui, l'emplacement probable de cette eau serait dans les plaines du Nord à cause du sol à basse altitude. Un ancien océan aurait couvert 19 % de la surface de la planète. Par comparaison, l'océan Atlantique occupe 17 % de la surface de la Terre.
© NASA
Représentation artistique NASA/GSFC

Selon Michael Mumma, du Goddard Space Flight Center de la NASA :

Avec Mars perdant autant d'eau, la planète était très probablement humide pour une plus longue une période qu'on ne le pensait, ce qui suggère que la planète aurait pu être plus longtemps habitable.

 

 

Mars est censé contenir des quantités importantes d'eau sous forme de glace sous sa surface et ce type de recherche pourrait être utile pour localiser précisément où l'eau restante se cache. Les chercheurs sont particulièrement intéressés par les régions polaires nord et sud de Mars, car les calottes polaires détiennent le plus grand réservoir d'eau connue de la planète. Celle qui y est stockée, est estimée avoir capturé l'évolution de l'eau de Mars pendant la période humide du Noachien, qui s'est terminée il y a environ 3,7 milliards d'années, jusqu'à présent. 


Ulli Kaeufl, de l'Observatoire Européen Austral (ESO) et coauteur de l'étude, a ajouté :

Je suis de nouveau submergé par la puissance de la télédétection vers d'autres planètes à l'aide de télescopes astronomiques : nous avons trouvé un ancien océan à plus de 100.000.000 km !

L'équipe a présenté ses conclusions dans la revue Science : Strong water isotopic anomalies in the martian atmosphere: Probing current and ancient reservoirs, annoncés sur le site de l'ESO : Mars: The Planet that Lost an Ocean's Worth of Water et sur le site de la NASA : NASA Research Suggests Mars Once Had More Water than Earth's Arctic Ocean.

 

Source

Commenter cet article

Archives

Articles récents