Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

Comment faire la différence entre Hillary Clinton et Barack Obama ?

Publié par wikistrike.com sur 14 Avril 2015, 08:08am

Catégories : #Politique internationale

Comment faire la différence entre Hillary Clinton et Barack Obama ?

LES POINTS COMMUNS ENTRE HILLARY CLINTON ET BARACK OBAMA :

  • Leurs prises de position sont souvent à peine différentes de celles des Républicains
  • Ils ont chacun construit leur campagne sur leur identité génétique plutôt que sur leurs principes politiques ou leurs réponses à des problématiques précises.
  • Ils disent tout et son contraire sur certaines questions, par exemple l’ALENA (Accord de libre-échange nord-américain)
  • Leur argumentaire ne contient aucune nouvelle idée et aucun engagement en faveur des programmes de nouveaux programmes.
  • Ils n’ont proposé aucune idée intéressante pour lutter contre la crise économique actuelle.
  • Ils ont mené leur campagne comme s’ils dirigeaient un mouvement religieux et non un parti politique.
  • Hillary Clinton est très liée à un groupe de chrétiens d’extrème-droite et proches du Parti Républicain; Barack Obama a annoncé qu’il en embaucherait un certain nombre comme conseillers dans son équipe de gouvernement.
  • Au Sénat, ni l’un ni l’autre ne votent souvent à gauche. Le bulletin “Progressive Punch” a classé Obama à la 19è place des législateurs progressistes et Clinton à la 24è place.
  • L’un comme l’autre ont mené des attaques verbales violentes contre Ralph Nader pour avoir osé se présenter à la présidentielle.
  • Obama a écrit que les conservateurs et Bill Clinton avaient raison de détruire le système de sécurité sociale hérité du New Deal. Hillary Clinton a participé à la mise en place du programme de son mari.
  • Au palmarès des législateurs écologiques, Hillary Clinton est classée 38è et Obama 48è (League of Conservation Voters)
  • Clinton comme Obama ont embauché dans leur équipe des conseiller en politique étrangère “faucons” et impliqués dans des “sales guerres” menées par les USA ou dans des fiascos diplomatiques et militaires. (la suite)
  • Les deux candidats soutiennent la politique d’agression et d’apartheid menée par Israël. Obama a abandonné son soutien à la création d’un Etat Palestinien pour se ranger derrière les durs de l’AIPAC.
  • Clinton comme Obama ont toujours voté en faveur de crédits militaires supplémentaires pour la guerre en Irak.
  • Clinton comme Obama sont favorables à un développement de l’énergie nucléaire.
  • Clinton comme Obama soutiennent la “guerre à la drogue” et sont cortège d’iniquités.
  • Clinton comme Obama sont en faveur du projet de fichage des citoyens “Real ID”
  • Clinton comme Obama soutiennent la programme de réforme éducative “No Child Left Behind, initié par l’Administration Bush et dont les effets sur les écoles pauvres sont désastreux.
  • Clinton comme Obama soutiennent l’alourdissement des peines pour les consommateurs de crack.
  • Clinton comme Obama sont contre la mise en place d’une couverture médicale unifiée.
  • Clinton comme Obama ont voté pour le PATRIOT Act.
  • Clinton comme Obama sont pour la peine de mort.
  • Clinton comme Obama n’ont jamais formulé le moindre plan cohérent pour un désengagement américain d’Irak et d’Afghanistan.
  • Clinton comme Obama soutiennent les écoles privées.
  • Clinton comme Obama soutiennent les programmes de subvention à la production de bio(necro)-carburants, pourtant directement responsables de l’augmentation vertigineuses des prix alimentaires et source de famines dans les pays pauvres.

QU’EST CE QUI EST DIFFERENT ENTRE OBAMA ET CLINTON ?

  • Une présidence Clinton serait la continuité de 30 ans de politiques Reagan - Bush - Clinton - Bush; une présidence Obama serait probablement une rupture avec cette ère.
  • Tant Obama que Clinton ont menti à leurs électeurs et à la justice. Mais Clinton est loin devant Obama en matière de vilénies. Citons pour mémoire les affaires douteuses dans l’agriculture (cattle futures), l’affaire Whitewater, les scandale du Bureau des Voyages de la Maison Blanche, etc. etc. Sans parler du fait que cinq de ses principaux bailleurs de fonds électoraux ont été condamnés ou mis en examen pour crimes en relation avec ses fonds. L’un d’entre eux a même fui le pays pour échapper à la justice.
  • Si Obama et Clinton ont tous les deux des copains louches, pour l’instant Obama ne compte qu’un seul vrai truand dans son entourage - Rezko - tandis que chez Clinton la liste court sur plusieurs pages, à commencer par trois de ses proches associés en affaires qui sont aujourd’hui en prison pour délits économiques et escroquerie.
  • Contrairement à Clinton, Obama n’a encore jamais été cité dans une affaire criminelle.
  • Obama, contrairement à Clinton, n’est pas impliqué dans 35 affaires criminelles.
  • Par contre Obama est impliqué dans une affaire d’investissements immobiliers louches dans laquelle la moitié des investisseurs - presque tous des personnes agées - ont perdu leur mise.
  • De son coté Clinton est sous le coup d’une plainte fédérale pour fraude massive lors de la déclaration des contributions à sa campagne politique.
  • Contrairement à Clinton, Obama n’a pas voté pour la nomination de Bernie Kerick comme directeur de l’agence de sécurité nationale Homeland Security. Kerick s’est ensuite retrouvé devant la justice pour fraude.
  • Obama serait probablement perçu positivement par nos partenaires internationaux et favoriserait les négociations; par contre dans les capitales étrangères, on ne sais pas trop à quoi s’en tenir avec Hillary Clinton.
  • Obama n’est pas marié avec Bill Clinton
  • Obama a publié son patrimoine et sa déclaration fiscale; Clinton ne l’a pas fait.
  • Clinton estime que John McCain est plus qualifié pour devenir président que Obama, par contre Obama préfererait avoir Clinton comme présidente plutot que McCain.
  • Si l’on en croit une publicité récemment diffusée par les Clintonistas, dans le cas d’une urgence à trois heures du matin, l’administration Clinton laisserait sonner le téléphone six fois avant de décrocher. Le clip publicitaire laissait entendre que l’administration Obama laisserait sonner le téléphone plus longtemps que cela.
  • Obama a voté contre la loi garantissant l’immunité aux entreprises de télécom qui ont espionné les Américains; Clinton n’est pas venue voter ce jour là.
  • Obama a poussé de nombreux jeunes et électeurs issus des minorités à s’engager en politique; Clinton, par contre, s’est appuyée avant tout sur un électorat traditionnel et vieillissant.
  • Obama a soutenu le projet de loi visant à interdire l’usage des bombes à sous-munitions; Clinton par contre a refusé de soutenir cette initiative.
  • Obama a dit que, en ce qui concerne la Sécurité Sociale, “tout est négociable”. Clinton par contre semble être plus proche des positions classiques du programme électoral Démocrate.

OBAMA A ÉGALEMENT. . .

  • Promis qu’il refuserait de signer toute loi concernant le commerce qui ne comporte pas de volet environemental et social.
  • Apporté son soutien direct aux équipes légales qui ont combattu pour que les détenus du bagne de Guantanamo bénéficient des droits que leur confère la loi.
  • Critiqué violemment et bloqué ceux qui pronaient une procédure de destitution contre G.W. Bush.
  • Refusé de se faire photographier avec le maire de San Francisco car il “ne veut pas laisser croire qu’il soutient le marriage homosexuel”.
  • Soutenu les initiatives visant à limiter les montants des dédomagements en cas d’erreur médicale.
  • Soutenu les initiatives législatives pour rendre plus difficile les procédures en nom commun (class action), une mesure demandée depuis longtemps par les lobbyiste de l’industrie.
  • Menti sur le montant des soutiens financiers reçus lors de sa campagne.
  • Traité Paul Wellstone, au lendemain de sa mort de “mouche du coche”
  • Soutenu la réforme sur les indemnisations (tort reform) dans le sens demandé par les lobbies industriels.
  • Voté pour une loi sur l’énergie nucléaire qui prévoit l’allocation de fonds au développement d’obus nucléaires anti-bunker et a soutenu tous les décrets de financement supplémentaire du projet de stockage nucléaire Yucca Mountain, dénoncé par tous les groupes écologistes du pays.
  • Refusé d’écarter la possibilité que les Etats-unis frappent de manière préventive et à l’aide d’armes nucléaires, les principaux sites en Iran.
  • Reçu 708 000 dollars en fonds de campagne de la part des lobbies des assurances maladie, entre 2001 et 2006.
  • Soutenu le droitier Joe Lieberman dans sa primaire au Connecticut contre le progressiste Ned Lamont
  • Refusé de s’associer aux juristes constitutionalistes qui accussent la loi contre le terrorisme intérieur (Homegrown Terrorism Prevention Act) d’être anticonstitutionnel.
  • Dit que le Pakistan était “le vrai champ de bataille … de la guerre contre la terreur.” A également menacé d’envahir le Pakistan si les islamistes gagnaient les élections.
  • Se fait conseiller par des communicants télé-évangélistes afin de mieux capter les électeurs.
  • N’a pas révélé ses politiques dans de nombreux secteurs. Et quand il a fait des propositions, celles-ci consistent essentiellement d’ajustement mineurs du statu quo.
  • Voté contre une limitation à 30% maximum des taux usuraires sur le cartes de crédit.
  • Manifesté son opposition à la guerre en Irak quand il était parlementaire d’Etat, est devenu moins sûr quand il est passé au Sénat fédéral… mais dans tous les a systématiquement voté les rallonges budgétaires permettant de poursuivre la guerre.
  • Critique dans ses ouvrages les politiques volontaristes du New Deal et de la Nouvelle Gauche, tout en chantant les louanges de Bill Clinton.

DE SON COTE, HILLARY CLINTON A  . . .

  • Soutenu des politiques de Sécurité Sociale qui favorisent les grosses sociétés d’assurance plutot que les citoyens.
  • Le plus grand nombre de contributeurs étrangers dans sa campagne.
  • Le plus grand nombre de conseiller et lobbyistes dans son équipe de campagne travaillant pour les sous-traitants du Pentagone.
  • Le plus haut taux de sympathie auprès des industriels de l’armement, plus haut encore que John McCain.
  • Eté la première “Première Dame” a être sous le coup d’une enquête criminelle
  • A reçu plus de contributions financières de la part de l’industrie pétrolière que n’importe quel autre candidat aux présidentielles.
  • A reçu plus de la moitié de ses fonds de campagne de la part de l’industrie pharmaceutique et médicale.
  • Donné le plus grand nombre de réponses évasives (250) devant des commissions d’enquête.
  • Soumis le plus important faux budget de campagne électorale.

http://www.prorev.com

 

 

Commenter cet article

Archives

Articles récents