Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

L'EI publie une vidéo de la destruction de la cité antique assyrienne, Nimroud

Publié par wikistrike.com sur 12 Avril 2015, 07:52am

Catégories : #archéologie - Histoire - Préhistoire - Patrimoine, #Religion - pensées

L'EI publie une vidéo de la destruction de la cité antique assyrienne, Nimroud

Le groupe djihadiste Etat islamique (EI) a publié samedi une vidéo montrant selon eux ses combattants détruisant des oeuvres d'art dans la cité antique assyrienne de Nimroud, en Irak, avant de faire exploser le site archéologique. Selon les images, non datées, Nimroud, située à une trentaine de kilomètres au sud-est de Mossoul (nord), le long des rives du Tigre, a été complètement rasée.  La destruction de la cité avait été rapportée il y a plus d'un mois, et l'UNESCO avait dénoncé un "crime de guerre", mais on ignorait jusqu'alors l'étendue des dégâts.

"Dès que nous pouvons détruire les signes de l'idolâtrie et étendre le monothéisme, nous le ferons", promet un jihadiste à la fin de la vidéo. Sur les images, des jihadistes détruisent à la hache bas-reliefs et statues. Puis ils amassent des barils remplis de poudre dans une pièce dont les murs faits de plaques de gypse sont magnifiquement sculptés de représentations des divinités assyriennes. Enfin, une énorme explosion emporte le site dans un nuage de poussière et de poudre.  

Pour les extrémistes de l'EI, qui se sont emparés depuis juin de vastes pans de territoire en Irak et en Syrie voisine, sur lesquels ils ont proclamé un "califat", les statues ou encore les mausolées représentent des lieux d'idolâtrie qui doivent être détruits.  Nimroud, une cité fondée au 13e siècle avant JC et l'une des villes phares de l'empire assyrien, était l'un des sites archéologiques les plus célèbres d'Irak, un pays souvent décrit comme le berceau de la civilisation.

En 1988, plus de 600 bijoux, décorations et pierres précieuses, y avaient été exhumés, l'une des plus importantes découvertes archéologiques du XXe siècle.Les djihadistes avaient, fin février, réduit en miettes des trésors archéologiques dans le musée de Mossoul.

 

 

Capture d'écran. © afp.
Capture d'écran. © afp.
Un site archéologique de Nimroud en 2001. © afp.
Un site archéologique de Nimroud en 2001. © afp.

Un site archéologique de Nimroud en 2001. © afp.

 

Source

Commenter cet article

Archives

Articles récents