Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

Pollution à Paris: La Ségo, peu royale, casse la subvention d'Airparif de 15 % !

Publié par wikistrike.com sur 15 Avril 2015, 07:54am

Catégories : #Ecologie - conso - biodiversité - énergie, #Politique intérieure

Pollution à Paris: La Ségo, peu royale, casse la subvention d'Airparif de 15 % !

Le ministère de l'Ecologie a baissé sa subvention à Airparif de 15 %. Un vœu déposé par les écologistes pour plaider la cause de l'association doit être examiné cet après-midi au Conseil de Paris.

 

Alors que Paris sort de plusieurs épisodes de pollution , ayant même nécessité la mise en place de la circulation alternée , Airparif, qui mesure la qualité de l’air dans la région Ile-de-France, annonce avoir des difficultés budgétaires. En cause : la décision du ministère de l’Ecologie de baisser sa subvention de 15 % pour le budget 2015.

« On ne nous a pas prévenus, c’était assez brutal. On a été informé de cette baisse en février, et formellement par courrier la semaine dernière », regrette Jean-Félix Bernard, président d’Airparif et bénévole de cette association loi 1901. Il affirme ne pas avoir parlé de ces difficultés plus tôt dans le souci de ne pas « mélanger un problème de santé publique avec des questions de gestion budgétaire ».

Avec cette baisse, l’Etat ne représente désormais plus que 25 % du budget de l’association qui est d’environ 6,1 millions d’euros, tandis que les collectivités (la région Ile-de-France, la ville de Paris et plusieurs départements) représentent 30 % et les industriels 29 %.

Un déficit de fonctionnement avoisinant les 150.000 euros

Jean-Félix Bernard redoute un « déficit de fonctionnement sérieux » qui pourrait avoisiner les 150.000 euros en mars 2016, période du constat budgétaire.

Un vœu vient d’être déposé par les écologistes au Conseil de Paris pour plaider la cause d’Airparif, et devrait être examiné cet après-midi. Les verts demandent à la maire de Paris Anne Hidalgo d’intercéder auprès de la ministre de l’Ecologie, Ségolène Royal. Contacté, le ministère n'était pas disponible dans l'immédiat.

« Nous avons tous besoin d’un organisme fiable de la mesure de l’air », assène David Belliard, co-président du groupe EELV au Conseil de Paris. « Ségolène Royal n’a pas pris correctement la mesure de cet enjeu », conclut-il, dénonçant une « manoeuvre politicienne ».

 

Il y a quelques semaines, la maire de Paris et la ministre de l’Ecologie s’étaient affrontées sur la question de la circulation alternée à Paris pour faire face aux pics de pollution. « La circulation alternée à Paris, cela ne se fait pas par des déclarations sur la place publique », avait alors asséné Ségolène Royal via « Le Parisien ». Mais Anne Hidalgo avait persisté dans cette voie.

Interrogé sur une possible issue favorable pour son budget, Jean-Félix Bernard reste prudent : « je n’en sais rien, mais c’est quand même souhaitable pour que les Parisiens et Franciliens aient une information de qualité ».


Source

 

Commenter cet article

Archives

Articles récents