Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

Des chercheurs français ont affirmé avoir créé des spermatozoïdes humains in vitro

Publié par wikistrike.com sur 9 Mai 2015, 09:15am

Catégories : #Science - technologie - web - recherche

Des chercheurs français ont affirmé avoir créé des spermatozoïdes humains in vitro

Bientôt la science parviendra à crée totalement un humain sans avoir besoin ni de père, ni de mère, juste des éprouvettes pour créer la vie. Est-ce défier Dieu et la nature? Et qu’en est-il de la morale, l’humain a-t-il le droit de manipuler ainsi la vie pour tenter au final de créer l’humain parfait? C’est le souci que pose l’eugénisme, quelles sont les limites réelles, et les frontières qui se présentaient à nous jusqu’à présent doivent-elles être dépassées?Bien sur, dans ce cas-ci, ce n’est pas l’eugénisme qui est mis en avant, mais la possibilité d’aider nombre de personnes souffrant de stérilité, mais reconnaissons qu’il y a toujours un revers à la médaille, et que certains n’hésitent jamais à franchir…

Des chercheurs français ont affirmé avoir créé des spermatozoïdes humains in vitro à partir de cellules testiculaires «immatures». Cetteannonce a été accueillie avec prudence mais saluée comme prometteuse par des spécialistes vendredi. Il s’agirait d’un grand pas dans le traitement de la stérilité masculine.

Ces recherches, qui ne font pour le moment l’objet d’aucune publication scientifique et dont les données précises n’ont pas été rendues publiques, «ouvrent la voie à des thérapies innovantes pour préserver et restaurer la fertilité masculine, un véritable enjeu de société au niveau mondial, où l’on a observé depuis 50 ans une baisse de 50% du nombre de spermatozoïdes», selon la société.
La société Kallistem ne compte pas publier ces travaux dans une revue scientifique avec comité de lecture – une publication considérée comme un gage de sérieux – avant le 23 juin, pour une question de brevet, selon le site 
internet de la revue scientifique Sciences et Avenir qui a rapporté l’information. Fabriquer des spermatozoïdes en laboratoire a déjà été réalisé sur des souris.


Un procédé qui ouvre de grandes perspectives

Dans Le Figaro, des chercheurs saluent vendredi l’annonce du laboratoire comme prometteuse tout en restant prudents sur sa portée. «S’il fonctionne, ce procédé ouvre de grandes perspectives», estime le Dr Nathalie Rives, responsable du centre d’assistance médicale à la procréation au CHU de Rouen.

Article en intégralité sur Le Parisien

Pour aller un peu plus loin avec l’eugénisme:

Différentes personnes à différents moments ont été attirées par différents aspects de l’eugénisme – et ont aussi souvent rejeté d’autres. Il n’y a pas d’emballage parfait, pas de quartier général ni de maitre guide. L’eugénisme est plutôt une collection d’idées et de projets à propos de l’amélioration de la race humaine par le contrôle social de la reproduction humaine. Le mouvement eugénique s’est répandu à travers le monde et affecte toutes les facettes de la vie sociale. Personne n’a besoin de chercher bien loin pour trouver l’eugénisme. C’est dans les livres d’école, dans les journaux et tous les médias, dans la science-fiction, dans les gouvernements et ainsi de suite. C’est une manière de penser à propos de la vie que des personnes très intelligentes ont fait la promotion depuis un siècle, avec peu ou pas de résistance les cinquante dernières années.

Dans un document que Henry Kissinger rédigea en avril 1974 alors qu’il était Conseiller à la Sécurité Nationale américaine, le National Security Study Memorandum 200, il conclut : «Le dépeuplement est l’axe prioritaire de la politique étrangère américaine dans les pays du Tiers-monde». Le document, qui visait treize pays en particulier pour une réduction massive de leur population, suggérait d’employer la famine, la stérilisation et la guerre pour y parvenir. Ce document gouvernemental fut rendu public en 1989 et identifiait ces pays comme étant d’un intérêt spécial pour les objectifs géopolitiques des États-Unis et expliquait ce pourquoi la croissance de la population, particulièrement celle des jeunes personnes, était vue comme une menace révolutionnaire contre les corporations américaines. Les pays nommés étaient l’Inde, le Bangladesh, le Pakistan, le Nigeria, le Mexique, l’Indonésie, le Brésil, les Philippines, la Thaïlande, l’Égypte, la Turquie, l’Éthiopie et la Colombie.

Commenter cet article

Archives

Articles récents