Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

Deux civilisations différentes ont réalisé les géoglyphes de Nazca

Publié par wikistrike.com sur 18 Mai 2015, 14:47pm

Catégories : #archéologie - Histoire - Préhistoire - Patrimoine, #Civilisations anciennes

Deux civilisations différentes ont réalisé les géoglyphes de Nazca

Une nouvelle étude révèle que les géoglyphes de Nazca auraient été réalisés par deux populations différentes, entre 200 av J.-C. et 600 apr. J.-C.

Des chercheurs pourraient avoir trouvé de nouveaux indices pour débrouiller l'énigme des géoglyphes de Nazca, au Pérou. Masato Sakai de l'Université de Yamagata (Japon) et ses collègues suggèrent en effet que ces géoglyphes mystérieux ont été réalisé par deux populations différentes.

Le site de Nazca, dans le désert du Pérou, compte plus de 1000 géoglyphes. Ils ont probablement été créés par des populations locales entre 200 av. J-C. et 600 apr. J-C. Les lignes décrites par ces géoglyphes ont été réalisées en enlevant les roches rouges de la surface du désert. Elles représentent des animaux, des formes géométriques, mais aussi des créatures étranges.

L'origine et le sens de ces géoglyphes ont longtemps posés des problèmes aux archéologues. Ces derniers ont avancé plusieurs hypothèses pour expliquer la nature de ces géoglyphes: certains soutiennent qu'ils représentent un labyrinthe, d'autres un parcours de pèlerinage.

Masato Sakai et ses collègues s'appuient sur cette dernière hypothèse : ils estiment que ces géoglyphes ont été créés pour tracer un parcours de pèlerinage menant au temple pré-Incas appelé Cahuachi. De nombreuses populations s’y seraient rendues pour offrir de dons aux divinités ou faire des rituels. Les tessons de céramiques retrouvés dériveraient des rituels religieux accomplis où les lignes des géoglyphes s'entrecroisent.

Selon ces nouveaux travaux, deux populations différentes seraient les auteurs de ces géoglyphes : celle vivant dans la vallée Ingenio et celle habitant la vallée Nazca.

Pour parvenir à ce résultat, les auteurs de cette nouvelle étude ont comparé une centaine des géoglyphes récemment mis au jour dans le sud du désert Nazca, et analysé les tessons de céramique côtoyant ces motifs. Dans le cadre de ce travail, Sakai et collègues ont notamment pris en considération des facteurs comme le style, la structure et le positionnement de ces géoglyphes.

Résultat : ces analyses leur ont permis d'identifier deux styles différents, retrouvés au sein de deux vallées (Ingenio et Nazca) peuplées par des populations différentes.

Quant à savoir qui étaient ces deux peuples, gageons que de nouveaux travaux permettront d’en savoir un peu plus sur cette question.

 

Source

Commenter cet article

Archives

Articles récents