Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

Hubble découvre un halo géant autour de la galaxie d'Andromède

Publié par wikistrike.com sur 12 Mai 2015, 08:39am

Catégories : #Astronomie - Espace

Notre galaxie en possède peut-être donc elle aussi un halo géant

Notre galaxie en possède peut-être donc elle aussi un halo géant

 

La galaxie d'Andromède, notre proche voisine, est entourée d'un gigantesque halo, 1.000 fois plus massif que ce qui était estimé jusqu'ici. Une découverte réalisée grâce aux données recueillies par le télescope spatial Hubble.

Un halo de gaz invisible, qui s'étend à quelque un million d'années-lumière autour de lagalaxie d'Andromède, la galaxie spirale la plus proche de notre Voie Lactée ? C'est bel et bien ce que viennent de découvrir trois astronomes américains, grâce aux données d'observation recueillies par le télescope spatial Hubble.

Si les astronomes savaient déjà que la galaxie d'Andromède était entourée d'un halo de gaz, ils ne se doutaient pas en revanche que ce halo était aussi impressionnant. De fait, les auteurs de la découverte se sont aperçus que ce halo était six fois plus gros que ce qui était précédemment supposé, et quelques 1.000 fois plus massif.

Pour se faire une idée de l'incroyable étendue de ce halo, un seul chiffre : il s'étend si loin que sa périphérie est quasiment située à mi-chemin de la distance qui nous sépare de la galaxie d'Andromède. Rappelons que la distance qui sépare notre Voie Lactée de la galaxie d'Andromède est estimée à 2.55 millions d'années-lumière...

Quant à la masse de ce halo, constitué de gaz chaud et diffus, les auteurs de la découverte Nicolas Lehner (Université Notre Dame dans l'Indiana, États-Unis) et ses collègues estiment qu'elle équivaut à la moitié de la masse des étoiles contenues dans la galaxie d'Andromède elle-même.

Au vu de cette découverte, une question légitime se pose : et si notre propre galaxie disposait d'un halo aussi énorme que celui de la galaxie d'Andromède ? Malheureusement, il est impossible de répondre avec précision à cette question, tout simplement parce que nous nous trouvons... à l'intérieur de notre galaxie (il est en effet plus aisé d'analyser les caractéristiques globales des galaxies dans lesquelles nous ne sommes pas nous-même situés).

Mais si tel était le cas, il est en tout cas probable que les halos de la Voie Lactée et de la galaxie d'Andromède seraient ni plius ni moins en position de se "toucher". Voire seraient discrètement en train de fusionner, préparant ainsi la grande collision qui attend notre galaxie avec la galaxie d'Andromède, un évènement qui devrait se produire d'ici quatre milliards d'années (lire sur Ciel et Espace : "Quand Andromède percutera la Voie lactée").

Cette découverte a été publiée le 4 mai 2015 dans la revue The Astrophysical Journal, sous le titre "EVIDENCE FOR A MASSIVE, EXTENDED CIRCUMGALACTIC MEDIUM AROUND THE ANDROMEDA GALAXY*".

 

Source

Commenter cet article

Archives

Articles récents