Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

Le véritable but de la loi sur le renseignement

Publié par wikistrike.com sur 7 Mai 2015, 10:45am

Catégories : #Politique intérieure

Le véritable but de la loi sur le renseignement

Pourquoi mettre en place un système de renseignement aussi dangereux et polémique à l’heure actuelle? Pour nous protéger des méchants terroristes qui pourraient sévir sur le territoire? Non seulement cela fait déjà longtemps que la surveillance à lieu, mais les ré&seaux djihadistes actifs en France sont également nombreux depuis bien des années. Vous ne pensiez tout de même pas que le film « L’union sacrée » (très bon soit-dit en passant) était un film de science-fiction, non? Sorti en 1989, il parlait sans trop de retenue des réseaux islamistes dans le pays, cela fait maintenant 26 ans. Quand à la surveillance de masse, cela ne sera qu’une couche de rajoutée à la surveillance par la NSA qui a même espionné l’Elysée sans véritable scandale diplomatique à la clé, à la surveillance par l’Allemagne (qui travaillait pour les USA dans ce cas), et à la surveillance de nos comptes bancaires pour lutter contre la fraude par le système Tracfin qui renseigne….les américains! (la fraude avec le Luxleaks, soit-dit en passant, elle n’est pas importante semble-t-il…).

Daniel Le Métayer est directeur de recherche à l’Institut national de recherche en informatique et en automatique (Inria), il l’a bien expliqué lors d’une interview dons le journal Le Monde: « Même avec un algorithme extrêmement précis, qui ne se tromperait qu’une fois sur cent, à l’échelle de la population il y aurait de l’ordre de 600 000 personnes suspectées à tort. En d’autres termes, en faisant l’hypothèse énoncée par le gouvernement que 3 000 personnes mériteraient d’être surveillées, la probabilité qu’une personne identifiée par le système soit vraiment un terroriste serait alors d’environ 0,5 %, ce qui est négligeable. Cela a des conséquences du point de vue des droits de l’homme, mais aussi de la stricte effectivité : surveiller des dizaines ou des centaines de milliers de personnes, ce n’est pas tenable et pas très rationnel« .

Cette loi qui est une hérésie est d’ailleurs annulée dans d’autres pays européens, preuve qu’il y a un problème: Après la Bulgarie et les Pays-Bas, la Slovaquie annule sa « loi sur le renseignement ». Quand aux sociétés française, un des pionniers du web a décidé de s’expatrier pour échapper à ce « big brother à la française »: « Loi Renseignement : Altern.org quitte la France pour la Norvège. Altern.org a choisi sa destination. Après avoir fait un comparatif mondial des pays qui protègent le mieux les libertés, qui assurent le mieux le développement humain et qui offrent le meilleur accès à internet, le fondateur de l’un des pionniers du web français a décidé de poser ses serveurs en Norvège« .

Reste donc à savoir à qui profite réellement cette loi, à la France et à sa sécurité? Ou à une autre cause bien plus dangereuse? Car le cœur du problème est là, profite-t-il à notre pays ou à l’Oncle Sam qui est capable de tout, et qui souhaiterait-même au passage voir disparaître le palais présidentiel français

Depuis plusieurs années, certaines décisions politiques aussi ubuesques soient-elles ne sont prises (et imposées) que pour permettre la mise en place du traité transatlantique, et uniquement cela! Le traité de Lisbonne imposé par Sarkozy malgré un NON retentissant (il nous avait de toute manière prévenu), la réforme des régions en France, la fin du cumul des mandats (pourtant interdits depuis 1958), la loi Macron extrêmement dangereuse et qu’ils ont voulu nous imposer avec le 49.3, l’interdiction à la France d’emprunter à la banque de France depuis 1973, tout cela est lié, c’est la mise en place du TAFTA et uniquement cela. Delà à dire que cette loi sur le renseignement fait partie de la mise en place du TAFTA, il n’y a qu’un pas que je n’hésite pas à franchir.

Ils n’ont qu’un seul but à l’heure actuelle, la mise en place du TAFTA, et tout ce qui va à l’encontre de ce traité de libre-échange est considéré comme étant dangereux, rien de bien nouveau à ce niveau-là, ce n’est pas pour rien que les négociations restent secrètes (à lire absolument). Cette loi ne serait donc qu’une continuité, et juste cela… Alors cela se confirme-t-il? Cette loi sur le renseignement correspond-elle à la logique ainsi exposée ici? Et la surveillance de masse ne serait-elle au final qu’un moyen de protéger les profits de grandes multinationales?

Si avant de passer sous le contrôle de l’administration américaine comme cela est prévu, il faut « adapter » le système français, alors pas vraiment étonnant que celui-ci soit autant malmené, et que l’attaque contre Charlie-Hebdo soit un parfait prétexte à la mise en place de cette loi dans le pays.

Pour les États-Unis, tout le monde est suspect, d’ailleurs, le gouvernement américain a rapidement augmenté le nombre de noms pouvant être inclus sur la liste de présumés terroristes, avec plus de 1,5 million d’ajouts au cours des cinq dernières années. Et si la surveillance au final en France est calquée sur le modèle de l’Oncle Sam, cela signifie que tous ceux pouvant représenter un danger potentiel pourront être surveillés. Mais un danger pour quoi au fait? Car le terrorisme c’est avant tout cela:

Terrorisme:

Les multiples définitions (Alex Schmidt et Berto Jongman en 1988 en listent 109 différentes4) varient sur : l’usage de la violence (certaines comprennent des groupes n’utilisant pas la violence mais ayant un discours radical4), les techniques utilisées, la nature du sujet (mettant à part le terrorisme d’État), l’usage de la peur, le niveau d’organisation, l’idéologie, etc. Dans nombre de définitions intervient aussi le critère de la victime du terrorisme (civile, désarmée, innocente, attaque contre un État démocratique qui aurait permis au terroriste de s’exprimer légalement, etc.)5Plus d’infos sur Wikipedia

Donc, la notion de terrorisme est assez vague suivant celui qui juge un acte comme terroriste ou non, et le simple fait d’aller contre les intérêts d’un pays, d’une entreprise, d’une multinationale ou d’une idéologie politique peut alors s’apparenter à du terrorisme. Vous suivez la logique? Du coup, un militant écolo anti-Monsanto pourra être considéré comme étant un terroriste potentiel. Ceux qui remettent en cause les versions officielles, idem. Ceux qui militent pour les libertés individuelles, pareil!

Concrètement, la loi sur le renseignement suivrait la même logique que la loi Macron ou la loi Touraine: celle de permettre la mise en place d’accords de libre-échange au profit d’entreprises privées contrairement à ce qui nous est indiqué.

Il existe une liste regroupant 72 types de personnes pouvant être considérées comme étant des terroristes potentiels aux États-Unis, si l’on se base sur celle-ci, on peut se rendre compte que finalement, nous sommes tous des suspects potentiels.

1.Ceux qui parlent des libertés individuelles
2.Ceux qui militent pour les droits des états
3.Ceux qui veulent faire de ce monde un monde meilleur
4.Les colons qui chercheraient à se débarrasser de la domination britannique
5.Ceux qui souhaiteraient vaincre les communistes
6.Ceux qui croient que «les intérêts de sa propre nation sont distincts des intérêts des autres nations ou à l’intérêt commun de toutes les nations»
7.Toute personne qui détient une «idéologie politique qui considère l’Etat comme inutile, nuisible ou indésirable»
8.Tous ceux qui pourraient être intolérants vis-à-vis d’une autre religion
9.Ceux qui « prennent des mesures pour lutter contre l’exploitation de l’environnement et / ou des animaux »”
10.“Les anti-gays”
11.“Les anti-Immigrant”
12.“Anti-musulmans”
13.Le « Patriot Movement”
14.Ceux opposés à l’égalité pour les gays et les lesbiennes
15.Members of the Family Research Council
16.Les membres de l’American Family Association
17.Ceux qui croient que le Mexique, le Canada et les États-Unis «ont secrètement l’intention de fusionner en une seule entité avec l’Union européenne qui sera connue sous le nom de «Union nord-américaine »
18.Les membres de l’American Border Patrol/American Patrol
19.Les membres de la Federation for American Immigration Reform
20.Les membres de la Tennessee Freedom Coalition
21.Les membres de la Christian Action Network
22.Tous ceux opposés au “Nouvel Ordre Mondial” 
23.Toute personne impliquée dans une “théorie du complot”
24.Toute personne opposée à l’agenda 21
25.Toute personne se sentant préoccupée par les camps FEMA
26.Toute personne craignant le contrôle des armes à feu ou la confiscation de celles-ci”
27.Les milices
28.Le sovereign citizen movement
29.Ceux qui pensent qu’ils ne devraient pas avoir à payer d’impôts
30.Toute personne se plaignant de partialité
31.Toute personne qui « croit en des conspirations gouvernementales au point d’être de la paranoïa »
32.Toute personne frustrée avec les idéologies dominantes
33.Tous ceux visitant des sites et blogs extrémistes 
34. Toute personne ayant un site/blog avec des idées extémistes
35.Toute personne qui « s’occupe des rassemblements pour des causes extrémistes
36.Toute personne affichant un grande intolérance religieuse
37.Toute personne qui «est personnellement lié à un grief »
38. Toute personne ayant soudainement acquis des armes
39.Toute personne organisant des protestations inspirées par une idéologie extrémiste”
40.“Des milices ou milices non-organisées”
41.“Les extrémistes de droite en général”
42.Les citoyens qui ont des « autocollants pour voiture » qui sont patriotes ou anti-ONU
43.Ceux qui se réfèrent à une «Armée de Dieu»
44.Ceux qui sont « farouchement nationalistes (par opposition aux orientations universelles et internationales)
45.Ceux étant anti-mondialisme
46.Ceux qui sont «suspect pour l’autorité fédérale centralisée »
47.Ceux qui sont «respectueux de la liberté individuelle »
48.Ceux qui croient aux théories de la conspiration
49.Ceux qui ont « la conviction que ses objectifs personnels et/ou son «mode de vie» traditionnel est attaqué
50.Ceux qui possèdent «une croyance dans la nécessité de se préparer à une attaque, soit en participant à la préparation et à la formation ou à du survivalisme paramilitaire
51.Ceux qui «imposer principes ou des lois religieuses strictes sur la société (fondamentalistes)
52.Ceux qui souhaitent intégrer la religion à la sphère politique (au passage, Bush Junior disait que ses décisions étaient guidées par Dieu, donc c’est un terroriste?)
53.
Tous ceux ayant pour but de politiser la religion
54.Ceux qui ont « soutenu les mouvements politiques d’autonomie
55.Ceux qui sont contre l’avortement
56.Les“anti-catholiques”
57.Tous les anti-nucléaire
58.Les extrémistes de droite
59.Les vétérans
60.Ceux qui se sentent concernés par l’immigration illégale”
61.Ceux qui croient au droit de porter des armes
62.Toute personne stockant des munitions
63.Les personnes ayant peur des régimes communistes 
64.“Les activistes anti-avortement”
65.Ceux qui sont contre l’immigration clandestine
66.Ceux qui parlent de cette saloperie de bordel de du « Nouvel Ordre Mondial » de manière péjorative
67.Ceux ayant une vision négative des Nations Unies
68.Ceux qui sont opposés « à la perception des impôts sur le revenu fédéral
69.Ceux qui ont soutenu les anciens candidats à la présidentielle Ron Paul, Chuck Baldwin et Bob Barr
70.Ceux qui affichent le drapeau de Gadsden (« Ne marchez pas sur moi »)
71.Ceux qui croient aux prophéties de la «fin des temps»
72.Les évangelistes

Liste tirée de l’article 72 Types Of Americans That Are Considered “Potential Terrorists” In Official Government Documents, traduction par Les Moutons Enragés

Commenter cet article

Archives

Articles récents